Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Idéologie du genre

Des universités acquises au gender

L’université François-Rabelais à Tours prend deux engagements pour les étudiants transgenre : elle officialise le prénom d’usage et ouvre des toilettes neutres.

La chargée de mission à l'égalité, soutenue par le président de l'université Philippe Vendrix, explique :

« Même si cela ne concernait qu'un seul étudiant, c'est important qu'il puisse poursuivre ses études dans les meilleures conditions, c'est une question d'égalité des chances ».

Une lettre type a été préparée, qui établit que « l'université reconnaît l'identité de genre et le prénom d'usage » de tel étudiant. Ainsi, les étudiants qui en font la demande peuvent utiliser leur prénom d'usage sur la carte d'étudiant et les listes d'appel en cours et aux examens. Si l'étudiant obtient un changement de prénom à l'état civil par la suite, celui inscrit sur son diplôme pourra être modifié a posteriori.

Les universités de Grenoble, Rennes 2, Angers et Montpellier sont sur la même voie.

Partager cet article

21 commentaires

  1. Cela devient franchement de plus en plus insupportable de devoir se plier aux caprices et aux délires de gens qui devraient plutôt être avec des psy et même des médecins !
    Je suis tout à fait disposé à accepter de voir sortir des toilettes hommes un drag-queen ou une femme à barbe, mais je trouve que le totalitarisme politiquement correct prend des proportions inquiétantes…
    Quo non descendet ?

  2. Ces fonctionnaires (?) sont aux ordres des loges. Tout ceci est évidemment absurde, incohérent, débile.
    Tout comme la théorie du genre qui -soi-disant-
    n’existait pas…
    Et pendant ce temps-là, des milliers d’étudiants français ne peuvent s’inscrire dans l’université de leur choix !
    Où est-elle l’égalité des chances, M. Philippe Vendrix ?

  3. Que les universités gauchistes et subversives de Grenoble et Montpellier prennent des mesures hystériques en faveur d’ultra-minorités perverties à imposer aux majorités normales, cela se comprend. Elles sont pourries.
    Mais Tours, Rennes et Angers?????
    De Gaulle avait livré l’enseignement, la culture, les transports, l’énergie à la chienlit marxiste. Cela continue…en pire.
    Je rappelle à ceux qui n’auraient pas compris que capitalisme et communisme sont les 2 faces de la même médaille, le matérialisme anti-Dieu.

  4. Mais bien sûr la “théorie” du genre n’existe pas. En attendant le niveau international de notre enseignement chute inexorablement avec les tartufes aux commandes. Mais abrutir la population est un moyen de gouverner sans opposition.

  5. Ce n’est pas chez le psy qu’ils doivent aller mais voir un prêtre. Le psy ne va que les conforter dans leur erreur.

  6. Laissez ces disciples de lucifer croirent en leur victoire et revenez au Rosaire. Leur cité sera engloutie et ils devront répondre de leur ignominie.

  7. Comme le disait Grandgousier à son époque mais en français …si je ne me trompe….”my sister is not a boy ” !!!!!

  8. un cadeau de bienvenue sera offert par l’université à tous les transgenres, gays et lesbiennes.. Un godemichet taillé en bois de palissandre et conçu par l’homme de Cro-Magnon !
    lol !

  9. J’aimerai être cet unique étudiant avec mes toilettes personnelles : au moins elles seront propres !

  10. Même si cela ne concernait qu’un seul “Malade de la Thyroïde” c’est important qu’il puisse poursuivre “son traitement ”
    Ah non ,à cela c’est non!!!
    Pauvre France!!!
    @ Antoine de Lisbonne,je suis de votre avis mais les laisser faire sans protéger la jeunesse n’est -il pas le but de cette Secte ?

  11. Psy et prêtre perdraient leur temps à écouter et tenter de comprendre ces gens-là. Ils sont seulement passibles de la camisole de force !!!

  12. Car il est bien évident que pour réussir ses études il faut pouvoir uriner là où le coeur nous dit.

  13. Le niveau universitaire s’effondre, mais les chiottes pullulent en leur diversité factice : tout un symbole.

  14. Je suis vieux, je sens mauvais et je hais les étudiants : puis-je avoir des toilettes pour moi seul, Monsieur le Doyen ?

  15. Des toilettes neutres ! Pourquoi pas des toilettes propres à la fac, tant qu’on y est ?

  16. J’ai repris mes études à 40 ans, je me sens très jeune et je ne veux pas passer pour un étudiant attardé, j’EXIGE que sur ma carte d’étudiant on indique que je suis né en 1999.

  17. Nolens, volens, ils nous ont fait absorber par tous nos pores l’homosexualité, le mariage des paires. Aujourd’hui, ils nous bassinent avec leur théorie du genre, la PMA pour tous. Demain, ils œuvreront pour légaliser la pédophilie qu’on appelait, dans le temps, la pédérastie. Et pourquoi pas la zoophilie.
    Je ne suis pas sûre que Sodome et Gomorrhe aient été pires.

  18. « Même si cela ne concernait qu’un seul étudiant, c’est important qu’il puisse poursuivre ses études dans les meilleures conditions, c’est une question d’égalité des chances ».
    En quoi tout ceci concerne-t-il les chances de réussir ? Tant que l’on y est, le fort taux d’échec en première année de fac résulte de l’absence de toilettes à part pour ceux qui ne se sentent d’aucun sexe ?

  19. Aux USA, béni soit Trump qui a interdit les toilettes “neutres” que lui léguait un certain OBAMA.

  20. Ne mettez pas vos enfants à l’université, c’est du poison, je le sais, j’y suis allé ( Charles de Foucauld)

  21. Outre une volonté évidente de “foutre cul par dessus tête” la société humaine, il y a parallèlement chez beaucoup de ces gens là un ennui caractérisé. Ils devraient reprendre les outils du jardin, un marteau, une scie, un merlin pour fendre du bois ou une truelle par exemple ! Je leur suggère de s’installer sur un terrain vague, de le défricher, creuser un puits pour qu’ils s’occupent un peu et nous fichent la paix !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services