Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : L'Islam en France / France : Société / Immigration

Des quotas d’enfants « blancs » dans les écoles ?

De Bernard Antony :

"[…] La mixité sociale, selon « Le Figaro » de ce jour, c’est celle qu’ont exigé le 13 mai une cinquantaine de mères enfoulardées en colère à Montpellier et manifestant parce que « il n’y a quasiment plus d’enfants de Blancs » (sic) dans les écoles de La Paillade et autres quartiers à forte proportion de populations d’origines étrangères. « Comment nos enfants vont pouvoir se sentir Français ? » a demandé Fouzia, la porte-parole de ces mères.

L’article de Caroline Beyer est tout à fait intéressant. Elle n’omet pas de mentionner le cas de cette « maman non maghrébine, qui, venue inscrire ses enfants à l’école du quartier, n’est plus reparue ».

Peut-être va-t-il falloir alors imposer des quotas d’enfants « blancs » dans ces écoles pour espérer intégrer la majorité des non-blancs et les faire « se sentir français » ?

Faut-il faire remarquer ici que la référence à la race est une absurdité. La vérité c’est qu’il ne s’agit pas du tout d’une question de « blancs » ou de « non blancs ». La vérité, qui oserait le nier, c’est qu’il s’agit d’une question d’enfants non musulmans, parmi une énorme majorité d’enfants musulmans ! Et pour ces enfants non musulmans si minoritaires, qui oserait affirmer que leur scolarité se déroulera sans lourdes difficultés relationnelles ?

Ainsi on me rapporte le cas, à Castres des difficultés d’enfants pourtant arabes parmi d’autres enfants arabes. Ces petits enfants arabes, les malheureux, récemment arrivés en France, ont échappé au pire chez eux en Irak. Seulement voilà, ce sont des enfants catholiques. Et c’est ainsi que réfugiés chez nous, ils subissent déjà des insultes et une discrimination de la part des enfants musulmans qui regardent à la maison les émissions d’Al Jezeera.

Ceci est abominable, insupportable. Mais je n’entends guère s’exprimer les repentances de ceux qui, par leur niaiserie, leur bêtise, leur inculture, leur démagogie, sont responsables d’une situation qui va aller de mal en pire. […]"

Partager cet article

12 commentaires

  1. “Comment nos enfants vont pouvoir se sentir Français ?”
    Nous pouvons tous nous poser la question!

  2. que ces personnes enlèvent leur voile-repoussoir d’abord si elles veulent attirer autre chose que les horreurs de l’islam agressif.

  3. Que fait SOS Racisme devant ce racisme anti non-blancs ?

  4. Il y a environ 20 ans, une nièce a été punie, car elle a refusé d’apprendre la langue de « ses petits camarades » qui ne parlaient pas bien français.
    20 ans que cela s’est passé, dans le 93.

  5. REMIGRATION vite!!

  6. Donc on est en train,mine de rien, de nous imposer l’idée que c’est à nos jeunes petits enfants “blancs” de porter le poids et de la souffrance de l’expérimentation, dans le grand laboratoire national, du métissage et du vivre-ensemble forcés.

  7. Sur le fond, la question de savoir comment les faire se “sentir” français est inepte. Ils ne sont pas français. Ils ne sont pas de race blanche. Ils sont hors notre civilisation, et vivent ici en culture hors sol, sous les serres des subventions d’Etat.
    La vraie question est de cesser de les fuir chez nous, pour les faire fuir de chez nous.

  8. Nous sommes des étrangers dans notre pays, ils ont plus de droits que nous, ils font la loi, ils ont plus d’enfants que nous, c’est le début de la fin.

  9. Projet totalement raciste.
    Comment seront désignées les victimes expiatoires qui devront accepter d’être immolées sur l’autel de l’ignorance et de l’obscurantisme républicain parmi les fauves déchaînés des zones criminogènes, d’autant que les petits français blancs n’ont pas du tout envie d’être imprégnés par ces cultures exotiques pour ne pas utiliser un adjectif ô combien plus parlant.

  10. Dans le cours de culture religieuse d’une école primaire en Bretagne, des musulmans marocains de CE2 insultaient un autre enfant musulman… Pourquoi ? Ils m’ont répondu qu’il n’était pas un bon croyant car il n’allait pas à leur salle de prière. Cet enfant était simplement kurde…
    Ces enfants ne voulaient pas entrer dans une église, ni voir notre évêque, comme cela était prévu par l’école. Ils ont fait la sortie et ont été très heureux.
    Qui leur a mis ces idées là ???

  11. Je connais la première année de maternelle (20 enfants) d’une école catholique où AUCUN prénom des enfants n’est français(musulmans aux 3/4)… “Cependant” tout se passe bien. Tout dépend des institutrices.

  12. Comment savent-elles qu’il n’y a pas d’enfants blancs ? Elles ont fait des statistiques ethniques, comme Rober Ménard ?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]