Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : L'Islam en France

Des mosquées vides pour occuper la rue

Maxime Lépante, de Riposte Laïque, est interrogé dans Minute. Extraits à propos des rues de Paris bouchées le vendredi en raison de la prière musulmane :

"ces prières dans la rue confirment que les musulmans manquent de mosquées en France…

Sauf que si on regarde les chiffres, c’est faux. Il y a plus de 2500 mosquées en France, et 800 autres sont en construction ou en projet! Cela fait déjà beaucoup. Or il se trouve aussi que, selon nos informations, un certain nombre de ces mosquées sont plus vides que pleines, y compris le vendredi!

Vous en êtes sûr?

Absolument. Et cela s’explique très bien. Le but n’est pas tant de bâtir des mosquées proportionnées pour accueillir des fidèles que de procéder à l’islamisation architecturale de la France. A Barbès, il y a déjà trois mosquées: rue Myrha, rue Polonceau et rue Léon avec une secte intégriste musulmane, la secte Abash. Les deux premières sont pleines lors de la prière du vendredi et donc les musulmans débordent sur les rues adjacentes. Mais lors de mes nombreuses enquêtes sur place, j’ai pu constater avant le début de la prière l’arrivée de véhicules immatriculés 78, 92, 93 (dans les Yvelines, dans les Hauts-de- Seine et en Seine-Saint-Denis) dont sortent des musulmans, arabes ou noirs, revêtus de kamis, cette djellaba portée par les intégristes musulmans. J’en ai suivi certains après la prière et j’ai constaté qu’ils allaient gare du Nord, à 15 minutes à pied, et prenaient un train de banlieue. J’en déduis donc qu’ils viennent là pour occuper la rue, pour faire une démonstration de force. J’ai constaté le même phénomène, de façon encore plus frappante, à Montreuil, près de la place du marché de La- Croix-de-Chavaux. J’ai vu plusieurs centaines de musulmans sortir de la bouche du métro, aller prier dans la mosquée de la rue Edouard-Vaillant et sur les trottoirs, puis se précipiter pour reprendre le métro pour regagner leur domicile, très loin de là…

A vous entendre, il y a une volonté politique de leur part d’investir massivement les rues parisiennes?

Oui, à Paris et partout en France. Cela relève de la tactique qu’ils ont adoptée et qui est très simple: ils testent nos résistances. C’est exactement la même chose avec la burqa – de plus en plus de musulmanes sortent ou conduisent en burqa pour tester nos limites – ou avec le halal: ils commencent par demander à pouvoir manger halal puis exigent ensuite que leur nourriture ne soit pas polluée par la promiscuité avec des produits « non halal » et, s’il n’y a pas de résistance, finissent pas obtenir que l’établissement soit entièrement halal. C’est ce qui s’est passé avec Quick, qui a concédé, sous la pression, de vendre uniquement des produits à base de viande halal dans sept ou huit de ses établissements. En plus, à Barbès, ils diffusent l’appel à la prière en arabe par des haut-parleurs, grignotant ainsi le territoire de façon auditive. Puisqu’on les laisse faire à Barbès, ils auront beau jeu de réclamer, demain, que les minarets qu’ils ont érigés ne servent pas seulement à décorer leurs édifices… et nos paysages. Chaque fois qu’ils rencontrent un obstacle dans une direction donnée, ils essaient de grignoter dans un autre domaine: salle de prière dans les entreprises, enseignantes voilées, fonctionnaires voilées, piscines réservées aux musulmanes, etc."

Partager cet article

11 commentaires

  1. Il faudrait voir si ces mêmes musulmans ne sont pas payés (genre par des émirs d’Arabie) pour aller à la mosquée le vendredi.

  2. On peut voir sur leur site des vidéos qui ont demandé du courage, il faudrait également enregistrer l’appel du mezzin par hauts parleurs, c’est une documentation utile.
    Un de ces jours, apprendrons-nous l’assassinat d’un prêtre du quartier ? L’église St Bernard fréquentée par Mrg Gaillot quand il s’activait autour des “sans papiers” est une de l’arrondissement.

  3. Les innombrables observations que j’ai pu faire in situ là ou là m’ont permis de noter qu’ils nous testent depuis le début, à visage découvert et que
    Cela est vrai autant au niveau individuel qu’au niveau collectif, entendez politique bien sûr, car c’est leur seul vrai but sous le prétexte d’un livre, d’un pseudo prophète assassin et pédophile, d’un dieu de violence et de haine qui n’inspire rien d’autre, même entre musulmans.
    Ce test résulte de la taqia employée tous azimuts dans les sociétés à conquérir. Et c’est un immense effet cliquet qui se déroule sous nos yeux.
    La force de l’âme est nécesaire mais n’est pas suffisante face à ce cancer; il y faut la force tout court, VIRTUS, qui reste prestigieuse à travers les siècles.
    Cette force c’est leur dire NON aux demandes de mosquées-casernes, NON aux occupations systématiques inadmissibles du domaine public municipal, départemental ou national, NON à leurs tenues, NON sur toute la ligne à l’ islam qui partitionne le territoire comme il partitionne maintenant les esprits et la société, avant le gouffre de la charia et l’ ineluctable nettoyage ethnique qu’il poursuivra hors les zones dar el islam, les zones soumises.
    Notre veulerie et la lâcheté des élites en Europe les encouragent.

  4. J’ai peine à comprendre ou plutôt à croire qui pose les questions et qui y répond. Peut-être une petite précision…
    [Bruno Larebière (Minute) pose les questions à Maxime Lépante (Riposte laïque). MJ]

  5. Islam = esprit de guerre. Prier dans une mosquée n’a pas d’intérêt puisque cela ne dérange personne. Les peuples au sang chaud n’aiment pas la tranquillité. A moins que ce soit seulement une affaire de moyenne d’âge : comme les immigrés en question font plus d’enfants, ce sont des groupes sociaux jeunes, donc agités, tandis que les Européens de souche, qui ont peu d’enfants, ont la mentalité de leur âge moyen, qui est vieux, donc réfléchi et obsédé par la sécurité.

  6. Je me demande en quoi on peut transformer une Mosquée. En Église, certes, comme ca a été fait en Espagne, mais surement en d’autres types de bâtiments. Des idées ?

  7. Les musulmans qui prient en public impressionnent les Français déchristianisés qui ne prient pas et ne savent pas que la vraie prière est intériorité. Si tu veux prier, enferme-toi dans ta chambre, dit Jésus, et prie mon Père qui est là dans le secret.
    Il existe aussi chez les catholiques des prières publiques lors des processions, mais ce ne sont pas des prières pour s’exhiber.
    On dirait que le but de ces occupations de rues par les musulmans ne soit que de se compter et de se montrer, et que la prière ne soit qu’un prétexte.
    Quand à nous, nous prions régulièrement pour la conversion des musulmans, et chaque fois que nous rencontrons une femme voilée dans une ville, nous nous rappelons qu’il faut prier pour que les musulmans se convertissent et nous enseignons cela à nos enfants.

  8. Ils occupent tout simplement le terrain qui devient leur : dar el islam.

  9. Sachez qu’il se passe le même genre de phénomène dans certains pays musulmans d’Afrique. On construit des mosquées, de nombreuses mosquées dans les quartiers même si le besoin n’est pas réel. C’est une politique qui n’est pas propre à l’islamisation de l’Europe mais à l’islamisation tout court.

  10. DIRE Le CHAPELET DANS LE METRO PARISIEN
    c’est excellent
    EN ALLANT AU BUREAU
    OU FAIRE DES COURSES
    Juste fermer les yeux, prier, tenir son chapelet dans sa main, égrener les perles, visiblement mais sans ostentation.
    Laisser pendre la croix…

  11. @ Bloblo
    Aux parkings couverts?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Aidez le Salon beige à financer son développement informatique pour agir le plus efficacement possible contre les dérives de la loi prétendument bioéthique.

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique