Des milliers de chèques envoyés à Delanoë

Le maire de Paris a reçu 9000 courriers avec un chèque de 10 centimes d'euro en moyenne. Il l'avoue lui-même sur France Bleu :

«J'ai reçu un certain nombre de milliers de chèques de 10 centimes d'euros, ce qui fait à peu près 3000 euros en tout. Je ne sais même pas comment je vais faire parce qu'il faut, selon la loi, que je leur envoie un récépissé, ça va me coûter plus cher en timbres que ce qu'ils ont envoyé.»

La mairie indique toutefois :

«L'ensemble de ces courriers est traité par le bureau du cabinet. Ils sont considérés comme des dons, et vont être transmis à la régie de la direction des espaces verts. Quant aux récépissés, on ne doit en fournir que pour les envois d'espèces, qui sont très minoritaires, donc cela ne pose pas de gros problèmes».

10 réflexions au sujet de « Des milliers de chèques envoyés à Delanoë »

  1. Robert Marchenoir

    “Les envois d’espèces, qui sont très minoritaires…”
    Donc, il y en a qui ont envoyé dix centimes dans une enveloppe ?…
    Hahaha, bien joué, les farceurs !
    J’aimerais bien qu’on me dise qui d’autre que les méchants cathos intégristes d’extrême-droite, dans spéhi, sont capables d’envoyer spontanément 3000 euros d’impôts non dûs et non réclamés ! De donner volontairement de l’argent à l’Etat, sans contrepartie !
    Hollande doit être vert de jalousie de voir ça ! Je suis sûr qu’il aimerait bien avoir la recette !

  2. G

    Si Delanoë se palpe 3000 euros pour la réfection de la pelouse alors que l’huissier chargé de constater officiellement l’état de la pelouse aurait reconnu que les traces profondes de pneus avaient été laissées par les véhicules de la Voierie de Paris, cela fera 9000 imbéciles (dont je fais partie) qui ont envoyé un chèque.

  3. Dalet

    Jusqu’à preuve du contraire, 9000 courriers avec un chèque de 10 centimes d’euro en moyenne représentent 90 € et non 3000 €.
    D’autre part si ces chèques sont considérés comme des dons ils doivent faire l’objet d’un reçu fiscal pour pouvoir être déduit des impôts. Le Salon beige devrait donc conseiller aux généreux donateurs de réclamer ce reçu.

  4. Jean Theis

    J’attendais le feu vert de ma hiérarchie (par exemple le SB) pour envoyer ce chèque manuscrit de 10 cents. A ma connaissance il n’a jamais été donné car on a appris rapidement que finalement Delanoé renonçait à sa grandiose facture.

  5. jejomau

    En réalité ce que dit Delanoë, c’est qu’il est un voleur.
    Mais çà on le savait. C’est sa mairie qui envoie régulièrement de jolis chèques de 12 000 euros à une certaine journaliste Caroline Fourest en contrepartie d’une parution…… Qui ne parait pas!
    Bien sûr les services fiscaux socialistes n’interviennent pas. Pourquoi ? Parce que.
    – Ecrire au maire de Paris : http://www.paris.fr/politiques/le-maire-et-les-elus/le-maire/ecrire-au-maire-de-paris/rub_4964_stand_13773_port_10647
    – Ecrire à Sciences Po Paris où Caroline Fourest donne des cours :
    http://www.sciencespo.fr/contacts
    On notera que “Sciences Po Paris” est la première IEP à inclure un module d’enseignement sur la “théorie du genre”. Curieux, non ?

  6. Lucie

    Cela montre que peu d’efforts par personne peuvent être très fructueux et faire une somme considérable. Ainsi, pour le 24, que tous les parisiens (dont je fais partie) fassent un don sur un site de la manif pour tous de province afin de partager le montant du billet de train avec les provinciaux. Les questions financières ne doivent dissuader personne de venir défendre la famille, gravement attaquée actuellement.
    Ce serait bien que le collectif national officialise cette solidarité entre Parisiens et provinciaux.
    Que chacun vienne le 24 avec une personne de plus que le 13!
    En attendant, j’étais tombée dans le panneau des 10 centimes à Delanoe mais j’avais surtout tenu à envoyer une lettre accompagnant le chèque, qui comprenait la demande d’un reçu fiscal (toujours pas reçu mais le chèque n’a pas été encaissé). Je vais réécrire à Delanoe pour exiger la restitution du don compte-tenu de la calomnie dont il est l’auteur.

  7. mr

    … Moralité : ne pas “partir au quart de tour”, sur des mots d’ordre à la noix.
    De toutes façon à Paris, le niveau du quasi-détournement ou de gaspillage des fonds publics est tel (subventions à des assoc. parasitaires, fêtes somptuaires, choix des solutions les plus chères pour les travaux : tramway, aménagements urbains inutiles…) que c’est simple justice que d’inviter le maire à aller se faire voir, pour le genre de revendication qu’il avait cru bon d’émettre.

  8. Logique

    “Quant aux récépissés, on ne doit en fournir que pour les envois d’espèces, qui sont très minoritaires, donc cela ne pose pas de gros problèmes”
    Ah, ah, ah, excellent !!! Message reçu 5/5. Bertrand, je crois que je vais t’envoyer une petite lettre illico presto !

Laisser un commentaire