Des médecins prêts à faire des avortements en fonction du sexe de l'enfant

Selon le Daily Telegraph, des journalistes ont anonymement accompagné 4 femmes enceintes qui ont fait une demande d'avortement selon le sexe de l'enfant, dans 9 cliniques britanniques. Si la majorité des médecins a rejeté une telle démarche en indiquant qu’elle était contraire à la loi, trois ont accepté. Le ministre de la santé Andrew Lansley s’est dit très préoccupé d’une telle révélation. L’avortement selon le sexe est non seulement illégal mais surtout immoral. Il a indiqué que ses services mèneraient une enquête à ce sujet.

Ce n'est pas seulement le choix du sexe qui est immoral. C'est l'avortement.

5 réflexions au sujet de « Des médecins prêts à faire des avortements en fonction du sexe de l'enfant »

  1. Kergoat

    On s’aperçoit (chaque jours que le bon Dieu) fait que les avorteurs et leurs confectionneur dépassent de plus en plus les limites de l’entendement et de la raison: si un avortement est légal pour une raison X qui n’est pas vitale pour qui que ce soit, alors le fait de choisir si il faut avorter pour un sexe ne change rien (la raison de l’avortement n’est pas non plus une question de vie pour la mère). Seulement, la nouvelle mesure est encore trop hard à faire rentrer dans les mentalités, c’est pourquoi elle est condamnée. Mais dans quelque temps… ça passera.

Laisser un commentaire