Des mariés, élevés par des lesbiennes, se découvrent frère et soeur

Adopté par deux femmes lesbiennes, comme son épouse, il découvre qu'elle est en fait sa demi-sœur avec laquelle il a eu trois enfants !

Elle
avait cherché son père biologique dès ses 18 ans, lui non. Mais comme ils voulaient rétablir la filiation pour leurs enfants, il a décidé de partir à la recherche de ses origines. Et là il a découvert qu'il avait le même père que son épouse…

Désormais, à chaque fois qu'il la regarde, il ne peut pas s'empêcher de penser qu'elle est sa soeur. Il ne lui a encore rien dit.

16 réflexions au sujet de « Des mariés, élevés par des lesbiennes, se découvrent frère et soeur »

  1. ankou

    @ ylm : c’est vrai, cela est déjà arrivé !
    Il y a eu après la dernière guerre mondiale un cas plus… plus quoi :(cas connu, car il n’a peut-être pas été le seul)
    un homme qui avait été prisonnier en Allemagne voulait se marier avec une jeune femme, en demandant les états civils de chacun, il c’est rendu copte que c’était la fille qu’il avait eu avec la fille de la ferme où il avait été mis à travailler. (cela c’est passé au début des années 60)
    Le plus désolent est que certains n’ont rien trouvé à redire, pourquoi pas disaient-ils !

  2. patriotebbr

    Le fait est que si on autorise la PMA avec donneur de sperme X,que si la filiation n’est pas connue et prise en compte pour les enfants orphelins,que cela amènera à ce genre de relation incestueuse à leur insu ! Peut-être que le fait que ce soit une paire de lesbienne ne change rien à l’affaire,mais les zomos revendiquent la PMA et l’adoption en refusant la “traçabilité” biologique des enfants qui ne peuvent naître que d’un homme et d’une femme .

  3. Arnaud

    @Agneslab
    C’est vrai mais, par définition, 100% des couples de lesbiennes ayant recours à la PMA doivent bénéficier d’un don du sperme. Donc les cas devraient proliférer.
    Cela dit, le don du sperme devrait également être interdit pour les couples hétéros.

  4. Exupéry

    Qu’à cela ne tienne, une des prochaines lois légalisera le mariage incestueux…
    Évidemment, du fait de la similitude des génomes des parents, il y aura une détection prénatale renforcée de la progéniture éventuelle, pour envoyer préventivement à la poubelles le pourcentage accru d’enfants anormaux que l’on peut en attendre.

  5. Sylvie

    Avec ce pouvoir imbécile, la démocratie réelle sera tuée dans l’oeuf… Nous ne vivons plus dans un pays démocratique mais sous une dictature impitoyable qui ne dira pas son nom et qui réprimera sauvagement les manifestations pacifiques de son peuple.

  6. C.B.

    Le problème tient à la fécondation hétérologue (avec tiers donneur), surtout compte tenu de l’anonymat du donneur.
    Cette situation existe pour des couples hétérosexuels comme pour des paires homosexuelles ayant recours à insémination artificielle.

  7. Benoît

    Ce problème est posé, non pas par le mariage gay, mais par toutes les déviances accumulées depuis des années :
    – don de sperme
    – PMA
    – congélation etc… et demain GPA, trafic d’enfants…
    Il faut revenir aux sources, aux principes de base élémentaires de la nature humaine :
    Pour avoir un enfant, il faut être deux et seulement deux : un homme et une femme ! Il faut rejeter toute intervention d’autrui dans la transmission de la vie.
    Quand les accidents de la vie font qu’un enfant est orphelin ou doit être retiré à ses parents naturels, alors il faut permettre à ce dernier d’être adopté.
    Rien d’autre !

Laisser un commentaire