Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Laïcité à la française / France : Politique en France

Des laïcards apostats à la tête de l’exécutif

Dans l'Homme Nouveau, Denis Sureau écrit :

A"Il y a dix ans, le journaliste Jean- Yves Boulic interrogeait seize hommes politiques, Ceux qui croient au Ciel et ceux qui n’y croient pas. Parmi eux, François Hollande. Le futur président contait comment ses parents, sans être pratiquants, l’envoyèrent dans une école tenue par les Frères des écoles chrétiennes. Première communion, confirmation, communion solennelle. « J’ai donc accompli toutes les étapes d’un jeune catholique pratiquant ». Le journaliste posait la question : « Dans la ferveur ou l’ennui ? ». Hollande répondait : « Plutôt la ferveur, du moins jusqu’à l’entrée en seconde, et la foi jusqu’en terminale. Adolescent, j’ai servi la messe, chanté à la chorale, fait mes prières. » L’engagement politique sera fatal : c’est la dégringolade progressive, de l’agnosticisme à l’athéisme, qu’il affirme aujourd’hui sans hésitation : « Oui, je suis arrivé à un point où ce qui s’impose, c’est plutôt la conviction que Dieu n’existe pas, que le contraire. J’ai été longtemps agnostique, désormais mes doutes se sont transformés en certitudes. » […] Le spirituel, ou ce qu’il en subsiste, prend la forme d’un « humanisme » banal : « Le collectif l’emporte sur l’individuel », « le sens de l’Histoire est orienté vers le progrès de l’humanité », « le seul culte à pratiquer doit être celui de l’humanité », « le seul Dieu que nous devons servir, c’est celui de l’émancipation de l’individu »…  […]

L’itinéraire de Jean-Marc Ayrault est proche et illustre le glissement de l’Ouest démocrate-chrétien vers le socialisme. Né de parents chrétiens MRP puis socialistes, il use ses culottes sur les bancs des écoles catholiques de Maulévrier (Maine-et-Loire) et joue de l’orgue à l’église tous les dimanches et lors de mariages. Son engagement politique se forge au sein des trois mouvements d’Église qui, à la fin des années soixante, absorbent de fortes doses de marxisme : le Mouvement rural de la jeunesse chrétienne (MRJC) à Cholet, où il anime en mai 68 au lycée Colbert le très gauchiste Comité d’action lycéen, puis la Jeunesse ouvrière chrétienne (Joc) et l’Action ouvrière catholique à Nantes lors de ses études d’allemand. Il abandonne progressivement la foi, devient de son propre aveu « agnostique », intègre en 1972 l’aile marxiste du PS incarnée par l’ex-PCF Jean Poperen. Le jeune professeur est désormais un laïcard froid et déterminé. Devenu maire de Saint- Herblain, il coupe les subventions à l’école catholique. Élu en 1989 à la mairie de Nantes, il interdit l’année suivante au pèlerinage du Tro Breizh d’entrer dans la cour du Château des ducs de Bretagne, sous prétexte qu’une procession religieuse n’aurait pas sa place dans l’espace public. […] Mais cette laïcité est à géométrie variable : c’est le même Ayrault qui accorde une subvention de 400 000 euros pour rénover et agrandir un immeuble où se réunissent les francs-maçons du Grand Orient et de la Grande Loge de France, et qui permet la construction de trois mosquées sur des terrains cédés à un prix symbolique. […]"

Partager cet article

38 commentaires

  1. Bravo pour l’efficacité des mouvements dits d’Église pour construire une foi solide et durable pour leurs membres.
    Quel pourcentage de ces ex-adolescents ont gardé une foi vive?
    On juge un arbre à ses fruits?

  2. Pour ce que j’en aie vu, l’ “église qui est en
    Bretagne ” est plus que responsable de la
    situation dans l ‘ Ouest …
    Depuis 68 ç’ a été une véritable catastrophe .

  3. Selon François Holllande « Le collectif l’emporte sur l’individuel » C’est l’esprit totalitaire et positiviste (L’individu n’est rien, la société est tout, prétendait Auguste Comte). Je (re)lisais ce matin la table des matières du Compendium. Parmi tous les principes de la doctrine sociale il y en a un qui brille par son absence : le principe de totalité (il ne figure pas non plus dans la Déclaration universelle des droits de l’homme).
    Il n’y a pas de principe de totalité parce que l’homme est un être transcendant à la vie d’ici-bas. C’est pourquoi les convictions de François Hollande sont très inquiétantes pour la liberté et les droits de l’homme et la destinée éternelle de l’homme.
    Cela dit, il y a un gros problème dans l’Eglise qui est en France. Beaucoup de cadres socialistes sont issus de milieux catholiques et ont effectués leurs études dans des écoles “catholiques”. Les mêmes collèges et lycées qui m’ont refusé et ont refusé ma fille (un hasard ? – peut-être.) Je suis un fils de l’école laïque (dans le secondaire).
    Or “la caque sent toujours le hareng”. De plus, ces personnalités ne sont pas vraiment révoltées contre les enseignements reçus. C’est donc bien que dans le clergé il y a un fort courant contre les droits de l’homme. Et ce courant est à gauche. Quand je pense aux événements qui se sont succédés dans les Eglises de France depuis environ 50 ans, à tous ces événements, toutes ces vilaines actions contre la culture française par le haut clergé, toutes ces diffamations de nos ancêtres catholiques et des militants de la liberté, toutes ces violations violentes de la liberté religieuse des Français, je frémis.
    Qu’est-il sorti de l’Action catholique à part des marxistes et des positivistes ? Comme disait (dans les années 60) une mère de famille (la femme de mon maître d’école) dont le fils entrait au séminaire (ou voulait y entrer). “Il va entrer au séminaire, j’ai peur qu’il y perde la foi.” Et pourtant un catholique ne peut pas vraiment vivre une vie spirituelle sans prêtres.

  4. Prions pour eux car on ne joue pas toujours Faust sans consequence, quelle que soit la longueur du manche de la cuillère qu’on apporte pour le diner.

  5. Le seul courage de Hollande, c’est d’avouer sa “descente aux enfers”, alors que bon nombre de clercs sont dans la même perspective -humanisme plat- tout en le prêchant en chaire. Option de maintien dans l’Eglise par paresse ou volonté plus ou moins consciente de rénovation de l’intérieur.
    Mon avis là (http://luc1249.wordpress.com/2011/11/14/psar-et-le-gallicanisme-la-vraie-ruse-du-diable/)

  6. On ne peut que constater, et déplorer, les déviances auxquelles mène le modernisme débridé de l’Eglise de France.
    On reconnait l’arbre à ses fruits n’est-il pas vrai…

  7. sans oublier pour le deuxième une bienveillante attention pour le “hellfest”!

  8. Ceci montre deux choses :
    1) les pires ennemis de l’Eglise, ce ne sont pas les payens ou les mahométans. Ce sont les chrétiens apostats. N’oublions pas qu’Emile Combes était un ancien séminariste…
    2) le catholicisme libéral (= celui qui veut concilier la Foi et la Révolution …) engendre nécessairement l’athéisme, l’apostasie (généralement sur deux ou trois générations). Par exemple : le sinistre Boudarel.

  9. J.M. Ayrault est un fruit typique des “mouvements cathos de gauche”.
    Lorsque l’on mesure la régression spirituelle et sociétale qu’on assumé ces personnes, on comprend mieux cette réponse de Sainte Bernadette : “Je ne crains que les mauvais catholiques”

  10. Ayrault est typique de ces pseudos “défenseurs” de la laïcité qui ne sont en fait que des anticléricaux. Comme tels, leur haine de la religion ne se porte que sur LA religion. C’est aussi à cela que nous savons détenir la vérité. Leur haine est notre gloire. Le malin ne s’attaque pas à ceux qui ne lui causent aucun tort.
    Petite anecdote. Militant des radios pirates (je vous parle d’un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître), nous avions, à plusieurs, créé une radio pirate à St Herblain, ville dont Ayrault était maire à l’époque. Il nous avait fournir un local, via l’office HLM, et une subvention, via une association créée pour l’occasion. Bien sûr, il avait exigé que des représentants “associatifs” (en fait des asservis à la mairie) soient au CA de l’asso. Ce CA nous a imposé une émission “féministe” qui utilisait l’antenne pour faire la propagande en faveur de l’avortement. Le président et moi même, bien qu’à l’origine de la station, en bon cathos de l’époque, ne nous sommes pas opposés à la chose (la sagesse vient avec l’âge). En 1981, nous ne nous occupions plus que de loin de cette radio militante et associative, l’autorisation d’émettre étant acquise, nous avions, mon compère et moi, chacun de nos côté d’autres stations à gérer avec une sacrée problématique économique. Cela ne semblait gêner personne, eut égard à notre rôle à l’époque où “ça craignait”. Seulement voilà, quelqu’un a raconté que nous avions eu l’audace de participer à un convoi (en réalité pas “un” seul) pour ravitailler Solidarnosc via l’épiscopat polonais. DU jour au lendemain, nous étions virés. Vu de loin, ça paraît rien, mais il faut savoir de mon compère négociait avec OF pour la régie pub de sa radio, que j’étais secrétaire général d’une fédération qui billait régulièrement dans Filiou et sa loi stupide, bref qu’il y avait mille raisons de nous virer et cela ne se faisait pas. Se rendant compte tout à coup que nous étions cathos, ça n’a pas fait un pli. Pourtant, à l’époque notre catholicisme était… “très mesuré”, disons gallo épiscalo compatible.

  11. Le zèle des “nouveaux convertis” à une “pratique religieuse”, là le matérialisme individualisme athéisme forcené au service de leur ambition carriériste, est toujours excessive. Une preuve de plus. Ce n’est pas de l’amour c’est de la rage. Leur haine de ce qu’ils furent et de leurs ancêtres, par conséquent, est pitoyable. Pauvres gens qui se croient des grands, et qui n’agissent qu’en enfants gâtés qui veulent “tuer le père”. Rien de nouveau cependant dans les comportements humains.

  12. La France républicaine reste fidèle à elle-même. Dans le système démocratique, les idées qui portent au pouvoir doivent être les idées de la plus grande partie de l’électorat. Or la population française est très majoritairement indifférente ou hostile au catholicisme. Donc le “produit” idéologique politiquement vendable y est FORCÉMENT contraire aux intérêts de l’Eglise. Et comme le pouvoir ne se prive jamais d’utiliser tous les moyens à sa disposition pour renforcer l’idéologie qui lui donne sa légitimité, ce qui était au départ faiblement majoritaire dans l’opinion publique devient peu à peu de plus en plus de “sens commun”. Si bien qu’avec le temps, la corruption morale portée par le républicanisme va en s’aggravant.

  13. Tragique…Prions pour eux

  14. Quelle tristesse ! Le même type de parcours que Renan ou Combes, finalement. Prions pour que leur coeur se laisse à nouveau toucher par la miséricorde de Dieu, au moins au moment du grand passage.
    Je les plains très sincèrement.

  15. Formidable succès de la CEF, qui ne s’est jamais remise en question, et de “l’esprit de Vatican II”, à défaut du texte.
    « le sens de l’Histoire est orienté vers le progrès de l’humanité »
    « le seul culte à pratiquer doit être celui de l’humanité »
    « le seul Dieu que nous devons servir, c’est celui de l’émancipation de l’individu »
    Postulats sans fondements. Affirmations basées sur l’existence d’une transcendance. La réalité, c’est que Hollande et Ayrault sont hédonistes et égoïstes.
    Autres postulats :
    « le seul culte à pratiquer doit être celui de moi-même »
    « le sens de l’Histoire est orienté vers l’écrasement de l’autre pour mieux jouir : le fort doit écraser le faible (comme dans la nature : cf H. Hitler)»
    « le seul Dieu que nous devons servir, c’est celui de notre jouissance : carpe diem »

  16. J’ajouterai un petit détail concernant Ayrault, non pas que je l’apprécie mais c’est toujours mieux d’être précis. C’est donc lorsqu’il était maire qu’a été construit le Carmel Notre Dame des Lumières de l’ile Beaulieu à Nantes, et non sous l’ère RPR de Chauty qui n’en voulait pas.

  17. donnez une cellule cerebrale au diable, il vous colonise le cerveau, parfois lentement, parfois.. c’est foudroyant
    Prions pour eux !
    et pour tous ces membres de l’eglise qui bien avant les annees 60 avaient investi le Catholicisme, ce qui me valut d’etre ‘abstenue’ de toutes messes ‘ouvrieres’ pendant des mois (merci a mon pere qui fut parmi les lucides) ; nous n’avons pas pratique, mais nous avons garde la Foi

  18. Pour comprendre la réalité d’aujourd’hui et prévoir celle de demain …
    http://cril17.info/
    Et Karl Marx nous ayant appris que tout est lié :
    Ciel ! Le blog dit d’” extrême droAAAte ” par La Croix fait des émules à l’international et montre son influence grandissante ! Vers le leadership médiatique ou … son interdiction ?…
    http://cril17.fr/

  19. Dans la condamnation du sillon par St Pie X
    on lit ceci “…Ils convoient le socialisme l’oeil fixé sur une chimère…”.La situation dans laquelle nous sommes est le fruit de graves déviances des gens d’église,il nous faudra des saints et des héros(Gustave THIBON) pour sortir de ce m….er, et surtout prier le Coeur Immaculé de Marie.

  20. La déliquescence de l’Action catholique ne date pas d’hier. En témoigne ce qu’écrivait le Cardinal Baudrillart, recteur de l’Institut catholique de Paris, en 1932 :
    « … Voilà la pétaudière politique. Hélas ! il y a aussi la pétaudière catholique. Aujourd’hui la cardinal Verdier publie une lettre qui est l’apologie de l’ACJF attaquée avant-hier matin par Castelnau. Que nous sommes loin de cette audience pontificale du 29 décembre 1929 – trois ans – où le pape sembla donner la France catholique à deux chefs, le cardinal Verdier et le général de Castelnau, enfin mit tout son espoir dans l’action catholique que l’on allait organiser. Elle existe aujourd’hui sur le papier, mais elle n’aboutit à rien. » (25 novembre).

  21. @ PCG
    Ou Staline..

  22. De ce point de vue là je ne perçois pas vraiment le “changement” dès lors pourquoi s’affoler tout à coup ? parce que l’on serait en retard d’une “guerre” ?
    Sauf à faire la révolution, ce qui là non plus ne serait pas très catholique, laissons donc le temps au temps tout en occupant efficacement les créneaux qui nous restent.
    à TDK1
    dites-donc, vous revenez de loin! J’ai connu ces atmosphères en effet, face à un redoutable gaulliste libertaire. Assurément je n’étais déjà pas très “compatible” , ce qui fait peut-être que je n’ai pas vieilli.
    bien solidairement à vous.

  23. Notre président et notre premier ministre sont deux produits de la crise de l’Eglise (post-)conciliaire.

  24. Ces informations abordent l’angle spirituel et religieux, mais qu’en est il des aspects structurels, personnels et amicaux, voire familiaux ?
    Car ils auraient pu perdre la foi et tomber à Terre et Peuple ou je ne sais où à la Nouvelle Droite.
    Il faut donc avouer que ces gens ont choisi la gauche par ambition, pour être parmi ceux qui gagnent (peut être suite à des moqueries étant enfants), mais aussi par rejet fort de certaines personnalités ou attitudes.
    A titre d’exemple il m’est arrrivé d’assister à une session de formation de la rue des Renaudes en cellule de travail avec un haut gradé de l’armée en retraite qui voulait absolument dicter un courrier de protestation… Quand je lui ai dit qu’il serait plus productif de le photocopier pour le distribuer autour de nous rapidement et se consacrer à autres choses j’ai eu droit à des remontrances assez clownesques. Dans ec genre de cas, de nombreuses personnes n’pont pas continué.
    De même certaines attitudes très prononcées dans des mouvements religieux ou apparentés laisse pantois.
    Et maintenant ils sont encore nombreux à avoir “fuit” un certain milieu, patr crainte de marginalisation amicale ou professionnelle, voire pas simple ras le bol.

  25. La perte de la Foi est la porte ouverte à toutes les déviances et à l’antireligiosité à terme…La politique politicienne est aussi asséchant et un danger pour l’âme…Militer,c’est perdre du temps à coller boiter tracter,faire des réunions le soir(bonjour les dégâts pour la vie de famille)travailler des dossiers,lire enormément,faire des déplacements sans fin…
    Bref s’engager en politique,c’est un sacerdoce sans cultiver son jardin!

  26. Ceci montre deux choses :
    1) les pires ennemis de l’Eglise, ce ne sont pas les payens ou les mahométans. Ce sont les chrétiens apostats. N’oublions pas qu’Emile Combes était un ancien séminariste…
    2) le catholicisme libéral (= celui qui veut concilier la Foi et la Révolution …) engendre nécessairement l’athéisme, l’apostasie (généralement sur deux ou trois générations). Par exemple : le sinistre Boudarel.
    Rédigé par : Kral | 2 juin 2012 10:41:58
    ___________
    + 1000
    ___________
    ( A l’adresse de l’enchanteur, ‘les droits de l’homme athée sans les droits de Dieu – Créateur et propriétaire de toutes choses – en son Très Saint Décalogue Universel, sont les droits du diable, prince ou le premier de son monde !’ )

  27. “Cela ne semblait gêner personne, eut égard à notre rôle à l’époque où “ça craignait”. Seulement voilà, quelqu’un a raconté que nous avions eu l’audace de participer à un convoi (en réalité pas “un” seul) pour ravitailler Solidarnosc via l’épiscopat polonais. DU jour au lendemain, nous étions virés. Vu de loin, ça paraît rien, mais il faut savoir de mon compère négociait avec OF pour la régie pub de sa radio, que j’étais secrétaire général d’une fédération qui billait régulièrement dans Filiou et sa loi stupide, bref qu’il y avait mille raisons de nous virer et cela ne se faisait pas. Se rendant compte tout à coup que nous étions cathos, ça n’a pas fait un pli. Pourtant, à l’époque notre catholicisme était… “très mesuré”, disons gallo épiscalo compatible.”
    Intéressant en effet et très commun. Donc la France vit dans un régime d’hypocrisie. Car il est interdit de discriminer en raison de la croyance. C’est même un délit. Mais la loi pénale n’est jamais appliquée lorsqu’il s’agit de catholiques ou de chrétiens. J’ai moi-même subi maintes discriminations du fait de mes croyances.

  28. Ces gens sont incroyants, puisque croire les obligerait à se réformer et à témoigner de la Vérité, toutes choses dont ils ne veulent à aucun prix. Rien de nouveau donc sous nos tristes cieux : Le Temple est toujours aussi hypocrite et menteur et il adore toujours Mammon avec toujours autant de frénésie.

  29. “Ayrault est typique de ces pseudos “défenseurs” de la laïcité qui ne sont en fait que des anticléricaux. Comme tels, leur haine de la religion ne se porte que sur LA religion. C’est aussi à cela que nous savons détenir la vérité. Leur haine est notre gloire. Le malin ne s’attaque pas à ceux qui ne lui causent aucun tort.”
    Rédigé par : TDK1 | 2 juin 2012 10:46:11
    ________
    J’aime aussi + 1000 “LA” religion, c’est très juste, très très très spirituel, il n’y a qu’une seule religion ‘nul ne va au Père…’ et le Démon n’a de haine que pour elle, le Décalogue et le Credo, les ConcileS et le Magistère pérenne de Saint Pierre en ses sucesseurs !
    (Dans la communion des saints… placet !)
    Ce que j’aime surtout, ce sont les virages d’opinion, le retour à Dieu, revenir à Dieu en un mot la conversion non seulement intellectuelle mais aussi morale et surtout l’apothéose cordiale, l’amour de Dieu en somme, c’est le must…)

  30. En 68, nos zélites catholiques ont cru qu’en balayant le passé d’un revers de main, tout allait aller mieux, et pourtant déjà les séminaires se vidaient, bon an mal an, sur une vingtaine de terminales au petit séminaire, une dizaine étaient ordonnés prêtres, après 68, la chute devint vertigineuse et ça se mit à défroquer à tour de bras, le petit peuple catho souffrait, mais qui s’en souciait, et comme disait quelqu’un plus donnez un cerveau au diable et il l’aura vite colonisé. Et c’est ce qui s’est passé, En haut lieu et chez ceux qui auraient dû être des pasteurs on s’est mis à interpréter le Concile et à faire n’importe quoi en plus avec l’aval de cathos gauchos, action catholique en tête qui se sont mis en demeure de tout changer, si bien qu’aujourd’hui, ce n’est plus qu’un erzat de catholicisme tué par trop de prêtres qui jouent au fonctionnaire: non c’est samedi, on ne baptise pas, mais on ne va pas visiter les malades ni les mourants, on supprime des messe à tour de bras, même s’il y a des vieux prêtres disposés à rendre service, ceux-là en général ils ne sont pas fonctionnaires et ont compris qu’une vie de prêtre est donnée à Dieu jusqu’au bout, mais ils sont si peu nombreux. Et c’est aussi pourquoi tant de ces gens de la catégorie de nos deux zigotos, ont tourné la veste et comme le dit Denis Sureau sont devenus des apostats qui luttent contre le catholicisme

  31. “A l’adresse de l’enchanteur, ‘les droits de l’homme athée sans les droits de Dieu – Créateur et propriétaire de toutes choses – en son Très Saint Décalogue Universel, sont les droits du diable, prince ou le premier de son monde !’ ”
    Vous vous croyez dépositaire des droits de Dieu, comme les islamistes ?
    Si vous m’aviez lu, vous auriez vu que tout homme a des droits parce qu’il a une vocation qui n’est pas de ce monde. Il est pour Dieu, il est digne et personne ne peut violer ses droits quelles que soient ses croyances par ailleurs.
    Dieu confère des droits à ses créatures raisonnables et Il est un Dieu jaloux. Méfiez-vous.

  32. Il faut être conscient que le but de ces hommes n’est pas de gouverner la France, mais de changer la Société et donc de nous éradiquer; à nous de nous défendre vigoureusement et sans peur.Je préfère, qant à moi être dans le camp des “racistes” comme ils disent, que dans le camp des “collabos”.

  33. Il est fort déplaisant, Monsieur pour un Catholique non libéral, de citer à tort et à travers et de vous entendre louer les droits de l’homme révolutionnaire auxquels vous vous réclamez sans cesse avec une obstination quasi maniaque, je ne comprends pas votre schizophrénie d’esprit perturbé entre la Révolution et la Chrétienté que vous préfériez cette déclaration maçonnique déiste puis athée aux Lois divines en ses Dix commandements.
    Il vous faudra choisir entièrement et non composer.
    Robespierre trouve t-il plus de grâce à vos yeux que Saint Moïse, l’Ami de Dieu confident avec Saint Élie du Christ, Notre Seigneur, transfiguré au Mont Thabor.
    Dans les Saints Évangiles, il n’est nul question dans l’acception révolutionnaire de 1789 des droits de l’homme révolté mais bien au contraire du respect minutieux du Décalogue, certes, l’Humanité a droit à la vérité sur Dieu révélée en Jésus-Christ, Notre Roi bien aimé, comme il a droit aussi à la justice dans la sainteté de la Vérité que justifie désormais la grâce de Sa Rédemption, c’est tout, les droits de l’homme impie sont injurieux et outrageants, offensant même pour ceux, dévots de Notre Dame de la Salette, qui à la fin des Temps veulent vivre pieusement en Jésus-Christ et pour vous en convaincre bon gré mal gré, il vous suffit d’ouvrir et de lire le Catéchisme du Concile de Trente, vous y trouverez et le Décalogue et le Credo largement explicités savamment à la suite.

  34. Pour sd vintage,
    ces deux personnes dont nous parlons ont été élevées dans le catholicisme mais elles n’ont jamais eu à proprement parler la foi, elles n’ont pas “rencontré” Jésus, leur coeur n’a pas été touché; c’est pourquoi elles se sont détourné du milieu catholique dés qu’elles sont devenues indépendantes de leurs parents.
    Je connais beaucoup de personnes comme cela, et c’est peut-être aussi dû, comme le disent très bien certains dans ces commentaires , à tous ces mouvements de gauche dans l’Eglise qui se préoccupent plus de politique que de religion.
    Mais je ne pense pas que ces deux personnes aient forcément perdu leur âme, à travers leur ambition, elles sont persuadées d’agir pour le bien des autres, et Dieu les suit pour essayer de les sauver. Peut-être se tourneront-elles vers Lui…

  35. Si nous avons des devoirs c’est parce que avons des droits. Les droits et les obligations sont les deux pentes d’un même indissociable toit. C’est une règle qui nous unis dans les droits et devoirs (parfois j’ai des droits car d’autres ont des devoirs, parfois d’autres ont des droits car j’ai des devoirs) Nous avons donc le droit de rendre un culte Dieu, nous avons le droit d’exiger que l’on respecte nos croyances, nous avons le droit de nous reposer et de consacrer un jour à Dieu et au repos, nous avons le droit d’honorer nos parents, nos supérieurs et notre patrie, nous avons le droit de vivre, nous avons le droit de nous marier et de ne pas être troublés dans notre famille fondée sur notre mariage, nous avons le droit à nos biens, nous avons le droit que l’on nous dise la vérité, nous avons le droit de ne pas être enviés. Nous avons le droit de ne pas être troublés dans ces droits.
    En 1789, c’était en 1789 et la déclaration est promulguée par Louix XVI. Aujourd’hui nous sommes en 2012. Il est impossible de se considérer comme un héraut de la doctrine catholique contre le Pape. C’est contraire à la foi et à la raison. Il ne faut pas penser de façon manichéenne. Il n’y a pas les révolutionnaires damnés et “nous” de l’autre, il y a des hommes dont nous sommes tous frères.
    Le Christ dont vous voulez le règne, comme je le veux, nous a dit que le résumé de la loi et des prophètes, c’était “faites aux autres tout ce que vous voudriez qu’ils vous fassent.” (Mt 7,12) Il n’est pas directement question de Dieu dans ce résumé. Quant à Notre-Dame de la Salette, dont je suis un dévot, je vous renvoie aux règles d’interprétation des messages privés.
    Vous tenez le discours des “traditionalistes” qui malheureusement déconsidèrent la cause du Christ-Roi par manque de culture, notamment juridique et par une spiritualité perverse (Retraites de cinq jours).

  36. C’est symptomatique de l’échec catastrophique du modernisme triomphant dans l’Eglise.

  37. ———–La mule de Merlin———–
    C’est une vérité fondamentale que l’Écriture Sainte et la Tradition Apostolique ne cessent d’enseigner et de célébrer : “Le monde a été créé pour la Gloire de Dieu” (saint Irénée).
    Dieu a créé toutes choses, “non pas pour accroître sa Gloire, mais pour manifester et communiquer cette Gloire”. (saint Bonaventure).
    Car Dieu n’a pas d’autre raison pour créer que sa charité et sa bonté :
    “C’est la clé de la charité qui a ouvert sa main pour produire les créatures” (saint Thomas d’Aquin).
    Et le concile du Vatican explique :
    “Dans sa bonté et par sa force toute-puissante, non pas pour augmenter sa béatitude, ni pour acquérir sa perfection, mais pour la manifester par les biens qu’Il accorde à ses créatures, ce seul vrai Dieu a, dans le plus libre dessein, tout ensemble, dès le commencement du temps, créé de rien l’une et l’autre créature, la spirituelle et la corporelle.”
    Ce que saint Ignace de Loyola résume en une courte phrase :
    “L’homme est créé pour louer, honorer et servir Dieu, notre Seigneur…”
    (Exercices spirituels : Principe et fondement)
    Il est notre Père, de Lui nous tenons tout, “la vie, le mouvement et l’être…” (Ac 17, 25).
    C’est à dire un devoir de stricte justice vis-à-vis duquel la créature humaine comme Merlin n’a pas plus de droit à l’existence que sa mule car en faussant cauteleusement le serment baptismal que vous avez fait au Père, vous faisant sans vergogne l’apologiste des droits de l’homme sans Dieu plutôt que celui du Saint Décalogue, vous n’auriez plus de droit à l’héritage promis aux enfants « car qui a connu la pensée du Seigneur, ou qui a été son conseiller ? Ou bien qui lui a donné le premier, pour qu’il ait à recevoir en retour ? » [l’enchanteur Merlin peut-être faisant valoir ses droits à son Créateur ?]
    L’Homme n’a aucun droit, Dieu aurait très bien pu se passer de son existence comme de celle de Merlin et de sa mule !
    « De lui, par lui et pour lui sont toutes choses. A lui la gloire dans tous les siècles ! Amen !
    En tout temps, je bénirai le Seigneur. toujours sa louange sera dans ma bouche.
    (Ps 33, 2)
    « Hypocrite [Merlin], commence par enlever la poutre de ton œil ;
    Après quoi, tu verras clair pour enlever le fétu de paille dans l’œil de ton frère. »

  38. pour l’arrivée du Tro Breiz à Nantes en 2010, le maire n’a rien refusé et le Directeur du château nous a autorisé à organiser un pot à l’arrivée dans la cour du château et il est venu boire la bolée de cidre avec nous !
    MAP
    responsable de l’association “les chemins du tro breiz”

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services