Bannière Salon Beige

Partager cet article

Liberté d'expression / Médias : Nouveaux médias

Des “journalistes” de la bien-pensance ont harcelé des internautes sur Twitter durant des années

Des “journalistes” de la bien-pensance ont harcelé des internautes sur Twitter durant des années

Depuis vendredi, plusieurs personnes témoignent avoir été harcelées et menacées par des membres d’un groupe Facebook, la «  Ligue du LOL  », très actif entre 2009 et 2012, et constitué de professionnels de la communication, de la publicité, et de plusieurs journalistes influents de rédactions parisiennes comme les Inrocks, Télérama ou Libération.

Dimanche, la secrétaire d’État à l’Égalité femmes-hommes Marlène Schiappa a réagi pour soutenir les victimes du groupe… Arroseurs arrosés, ces gens ont consacré des années de leur vie professionnelle à jouer les flics sur internet et se trouvent désormais dans le collimateur public.

C’est un groupe Facebook créé en 2009 par Vincent Glad. Dans des excuses publiées sur Twitter, le journaliste, qui travaille notamment pour Libération, explique qu’il était composé d’une quinzaine de garçons et de deux ou trois filles.

« L’objectif de ce groupe n’était pas de harceler les femmes. Seulement de s’amuser. Mais, rapidement, notre manière de nous amuser est devenue très problématique et nous ne nous en rendions pas compte. Nous pensions que toute personne visible sur Internet, par son blog, son Twitter ou autre, méritait d’être moquée  ».

Aurore Bergé, qui n’en loupe pas une, vient de s’indigner de ce cyber-harcèlement, avant de découvrir par la même occasion qu’elle avait écarté d’un tweet méprisant ceux qui avaient sonné l’alerte…

Parmi les journalistes de cette ligue, Alexandre Hervaud, numéro 3 du Web de Libération. Il n’avait pas été sanctionné lorsqu’il avait écrit ce tweet abject après l’égorgement du Père Hamel par 2 islamistes :

Il vient seulement d’être mis à pied par sa direction. Cette affaire relativement ancienne, qui devait être connue dans tout le microcosme, sort seulement maintenant alors qu’un des principaux protagonistes, Vincent Glad, commençait à se montrer critique envers la presse mainstream.

Mais les petits esprits stalinistes de LREM comptent visiblement profiter de cette opération, qui arrive à point nommé. Un député de Paris relance l’idée de la fin de l’anonymat sur internet :

 

S’il fallait pleurnicher à chaque fois qu’on est critiqué… Nous sommes souvent harcelés par des lobbys LGBT ou antiracistes, qui veulent tout criminaliser. Mais les bien-pensants utilisent cette pseudo affaire de la “ligue du LOL” pour faire reculer la liberté d’expression sur internet.

Opération doublement :

Nous envoyons actuellement un peu plus de 300 000 courriels par mois. Aidez-nous à doubler ce nombre d'ici le 28 février.

Si chacun d'entre vous s'abonne à nos lettres gratuites et propose à ses amis de s'abonner, nous devrions même pouvoir faire beaucoup mieux que cela.

Je compte sur vous.

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

2 commentaires

  1. Chienlit-hebdo, Télérama, L’aberration… même comme papier toilette, ça ne vaut rien !

  2. le camp de la “bienpensance” en prend un coup de boumerang!
    comme celui du nouveau monde politique!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services
Copied!