Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

Des embryons congelés pour les homosexuels ?

Lu sur le blog de Jean-Yves Nau :

"On compte, en France, près de 170.000 embryons conçu in
vitro et conservés par congélation
. Près de 4.000 sont offerts à
l’accueil  de couples composés d’un homme et d’une femme, en âge de
procréer, et souffrant d’une stérilité médicalement constatée. Qu’en
sera-t-il après le vote de la loi annoncée instituant le « mariage pour
tous » ? La question n’a encore guère été soulevée dans les médias. Ceci
ne saurait durer. Voici les termes de l’équation à venir, au croisement
de la santé publique et de la réflexion éthique

Dans le débat autour du projet de mariage pour tous, on a beaucoup parlé de l’ouverture ou non de la procréation médicalement assistée aux
couples homosexuels. Un autre aspect de cette problématique nouvelle
n’a encore été que peu –ou pas– exploré: la possibilité pour les futurs
couples mariés composés de deux femmes en âge de procréer d’accueillir
des embryons aujourd’hui conservés par congélation.

[…] Le nombre des embryons «proposés à la recherche» était de 4.854
(17.119 couples) et celui de ceux «proposés à l’accueil» de 3.663
(12.600 couples). On dénombrait enfin près de 10.000 embryons pour
lesquels aucune information n’était disponible; soit parce que les
«couples concepteurs» n’avaient pas répondu, soit parce qu’ils
s’étaient, entre-temps, désunis. En toute hypothèse, le centre d’AMP concerné
doit détruire les embryons («mettre fin à la conservation») au bout de
cinq ans dès lors qu’il n’a pas reçu de réponse des couples concernés
quant à leur possible devenir. Or, il faut désormais compter avec
l’examen, prévu fin janvier 2013, du projet de loi sur le mariage pour
tous. Ce texte impose de réfléchir à l’avenir de certaines des
dispositions législatives aujourd’hui en vigueur. […]"

Partager cet article

1 commentaire

  1. Pour éviter toutes les dérives, une seule mesure est à prendre, qui constituerait un LEVIER :
    OBLIGER les registres d’ETAT-CIVIL ou paroissiens, ou équivalents, à mentionner l’origine de chaque individu né : naturellement de son père et de sa mère, ou PMA de qui et qui, et si PMA conception IN VITRO où, par qui etc…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]