Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement

Des élus parisiens veulent interdire des manifestations pro-vie

Les élus du XXe arrondissement de Paris interpellent la préfecture de police afin qu’elle mette fin aux prières de rue de l’association Sos Tout-petits.

La prière leur fait peur. En tout cas, ces élus s'étaient montrés muets lors d'autres prières de rue…

Partager cet article

5 commentaires

  1. Bonsoir,
    Bien sûr que la prière leur fait peur.
    Car l’on n’invoque pas le Créateur de l’Univers sans qu’il y aie des répercutions. Parfois invisibles, certes, mais néanmoins bien réelles.
    C’est pourquoi, il faut transformer la manifestation du 13 JANVIER 2013 en PÈLERINAGE AU SACRE-CŒUR DE MONTMARTRE.
    Et, de préférence, avec croix et bannières.
    Maranatha!
    Merci!
    JFL

  2. Voilà les amalgames qui commencent!
    Pro-vie = antimariage homo…
    Attention (une fois de plus!) à ne pas tout mélanger!
    La réprobation face au mariage homo a soulevé une lame de fond dans l’opinion et est en passe de remporter très clairement l’adhésion populaire…
    Que des mouvements pro-vie participent à cette mobilisation où c’est la structure même de la société et de la famille qui est en cause, cela se comprend parfaitement!
    Mais ce n’est pas bijectif, loin de là dans l’opinion!
    Que certains aient la tentation d’utiliser la réprobation face au mariage gay pour accroître la pression anti avortement, cela peut se comprendre, pour eux…
    Stratégiquement, ce serait la pire des choses!
    L’opinion n’est absolument pas prête à refuser l’avortement, il faut en avoir conscience, même si certains irresponsables pratiquent la méthode Coué en avançant le contraire contre toute logique, et surtout, et pour cause, sans la moindre justification!
    Aujourd’hui, le mariage gay ne réunit plus 45% d’adhésions de nos concitoyens…
    On a perdu 10% en 3 mois apparemment…
    Le dernier sondage concernant l’avortement donnait 86% “pour”, 7% “contre” et 7% “ne sais pas”…
    Il est donc très clair que la stratégie de lutte de nos adversaires – d’ailleurs évoquée par les élus du XX eme – va être:
    “Anti mariage gay = homophobie = anti-avortement”
    Et là il est clair que si on lance dans l’opinion une capagne du genre “soutenir le droit au mariage gay, c’est soutenir le droit à l’avortement” l’impact sera des plus porteurs! Résultat assué!
    Pour la mobilisation contre la dénaturation du mariage, rien ne saurait être plus contre productif dans l’opinion que d’y coupler une revendication anti-avortement!
    Alors de grâce, aussi normales qu’apparaissent des revendication “pro-vie ” stricto-sensu, ayons la sagesse de ne pas tous mélanger en ce moment, quand la position du gouvernement est de plus en plus fragilisée dans l’opinion. Il pourrait effectivement finir par plier sous la pression populaire!
    Toiut amalgame serait suicidaire!
    Soyons lucides!
    La mobilisation anti avortement pourra être relancée sans dommage après…
    Mais évitera-t-on l’écueil d’une campagne pro-vie dans cette mobilisation contre le mariage “pour tous”?
    Comme le disait Talleyrand: “Pire qu’une erreur ce serait une faute!”

  3. Comment se fait il que la prière fasse peur à tous ces soi disant athés?Bien sur qu’il faut continuer notre arme la plus sure c’est le chapelet.

  4. “Prières de rue”, l’expression me semble des plus incongrues car elle renvoie à celles qu’organisaient les adeptes d’une autre religion.
    Y a-t-il eu une réaction de ces élus à cette époque ?

  5. Il est vrai que le docteur Dor à 90 ans est particulièrement dangereux …

Publier une réponse