Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : L'Islam en France

Des députés contre la burqa

58 députés de toutes tendances politiques (3 PCF, 7 PS, 43 UMP, 2 NC, 3 NI) ont déposé une proposition de résolution visant à créer une commission d’enquête parlementaire sur le port, par certaines femmes musulmanes, de la burqa ou du niqab – un voile qui les recouvre entièrement laissant apparaître les yeux – :

B "Nous sommes aujourd’hui confrontés, dans les quartiers de nos villes, au port par certaines femmes musulmanes de la burqa, voilant et enfermant intégralement le corps et la tête dans de véritables prisons ambulantes ou du niqab qui ne laisse apparaître que les yeux […] La vision de ces femmes emprisonnées nous est déjà intolérable lorsqu’elle nous vient d’Iran, d’Afghanistan, d’Arabie Saoudite… Elle est totalement inacceptable sur le sol de la République française".

Déposée le 9 juin, la proposition doit maintenant être examinée en commission. Pour qu’elle soit inscrite à l’ordre du jour de l’Assemblée – et éventuellement votée – plusieurs scénarii sont possibles, dont l’inscription par le gouvernement et l’inscription par un groupe dans le cadre d’une «niche» (séance à son initiative). Le texte a été transmis ce matin au cabinet de François Fillon.

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

31 commentaires

  1. Totalement inacceptable même. Nous ne pouvons pas tolérer cet “habit”, car nous y voyons un preuve évidente de l’expression d’une inégalité entre l’homme et la femme, pire encore c’est une atteinte à sa dignité et nous ne pouvons pas et ne devons pas permettre cela. Il y a égal dignité entre l’homme et la femme, le même respect à avoir.

  2. nos bolchéviques vont-ils relever l’ épée de Charles Martel ?

  3. Il faudrait que ces mêmes parlementaires demandent la création d’une commission parlementaire sur l’islam tout simplement (problèmatique qui ne se limite pas à une histoire de chiffons…).

  4. Les preux signataires ne me semblent pourtant pas s’ être illustrés comme de fervents défenseurs de la dignité humaine de la conception à la mort, sujet qui semble pourtant infiniment plus important que celui de quelque exhubérance vestimentaire que ce soit.
    Et ce n’est pas le fait d’aller guerroyer à la bastaille en Afghanistan qui peut décerner obligatoirement un brevet de respectabilité et “d’autrorité authentique” sur ce thème prioritaire de la mission du politique.
    Au contraire de “Labbé”, j’ai le sentiment que les musumannes qui s’habillent ainsi le font volontairement par mépris et provocation envers notre civilisation qui se renie elle-même.
    Si l’on avait pas pris soin de ne pas créer la cause, l’effet ne se serait probablement pas produit.
    Il est encore temps de rectifier cette tragique erreur de “gouvernance” de préférence à toute agitation populiste intempestive.

  5. il serait peut-être nécessaire de faire parvenir par courriel aux autres députés les députés le livre à télécharger le la romancière russe Elena Tchoudinova “la mosquée Notre Dame de Paris-année 2048” qui est une bonne anticipation de la conquête de l’Islam par les berceaux.

  6. Il y a pire que porter la burka ! C’est vraiment s’agiter pour pas grand chose !

  7. Hmm… Comme Sancenay, je me demande si ce n’est pas traiter les symptômes au lieu de traiter le mal…

  8. Assez d’accord avec Sancenay, qui a parfaitement saisi l’hypocrisie de ce genre de résolution: on s’insurge contre le port d’un vêtement islamique…mais on favorise en même temps le mondialisme, l’éclatement des frontières, l’intrusion de millions de musulmans sur notre sol!
    Et après on feint de s’étonner du résultat…
    C’est la même hypocrisie qui nous envoie à la botte des US faire le harki en Afghanistan contre des Talibans qui sont chez eux…alors qu’on donne aux islamistes de l’OIF droit de cité au CFCM créé par Sarkozy, apôtre de la “diversité” et fossoyeur du catholicisme en France.

  9. Attention, attention mes amis!
    Ce texte provient d’un député communiste. Ce n’est pas possible qu’il agisse de manière à “protéger notre civilisation”. Non, ce député agit en pur laïcisme. Même si pour une fois, je vous l’accorde, ces enragés ne s’attaquent pas à notre Église Catholique, leurs intentions ne sont aucunement légitimes!
    Il est évident qu’il faut éviter à tout prix ces quartiers entiers qui s’islamisent plus ou moins vite! Mais attention, la liberté de conscience est quelque chose dans notre foi, et en tant que catholique, nous ne pouvons pas interdire aux musulmans de vivre pleinement leur religion et traditions. Même si au sein des pays musulmans, les chrétiens ne peuvent pratiquer normalement, il ne faut pas agir avec la loi du talion!
    Je n’ai jamais fait confiance aux cocos, ce n’est pas aujourd’hui que cela va changer!

  10. La politique du pire est la pire des politiques aurait dit Maurras.
    Ici encore je soutiens l’initiative des députés anti burka. Cette tenue est inadmissible, elle est contraire à la dignité humaine et de plus contraire à la sécurité (terrorisme). Un visage est une signature et la femme a droit et doit signer ses actes. Il en est de même du hidjab (à un moindre degré toutefois).
    D’accord avec Labbé et avec les députés, interdiction de la burka !
    Ceux qui ne luttent pas pour les droits de l’homme sont les vrais complices ou introducteurs de l’islamisme qui, lui non plus, ne respecte pas les droits de l’homme.
    Soutiens fervent donc à cette heureuse initiative.

  11. La burka permet de voir l’islamisation progressive et radicale de notre société. Ces députes veulent cacher la réalité c’est tout. Mais le problème reste le même.

  12. c’est maintenant qu’ils se réveillent ! j’avoue qu’il y a des commentaires qui me laissent pantoise ! on n’ aurait déjà jamais du admettre voile dit islamique et autres fichus pour ce qu’ils disent de la femme et qui n’a rien du domaine d’une foi quelconque !

  13. D’accord avec Alice. Je doute que cette idée progresse, les diverses associations de gauche, ou musulmanes, vont s’occuper de la bloquer.
    Personnellement, je continue à voir des filles se rendre au lycée avec leur fichu, pourtant j’avais cru comprendre que les directeurs des lycées veilleraient à ce que ces exhibitions ne se produisent plus.

  14. Evitons de faire la fine bouche… Une excellente initiative à soutenir de toutes nos forces. Qu’importe qu’elle soit une initiative communiste qui ne règle pas le problème de fond.

  15. Méfions-nous des textes de loi qui s’adressent à la burka, et pourquoi pas, ensuite, à la soutane ????

  16. Ils sont à côtés de la plaque voir ce lien : http://bernard-antony.blogspot.com/2009/06/cote-de-la-plaque.html

  17. Le pb n’est pas l’Islam ou la Burka mais l’immigration trop nombreuse

  18. interdire la burka ne me paraît pas cohérent avec 1. la liberté religieuse, 2. le respect des traditions religieuse et 3. mon amour de la liberté.
    Encore une loi liberticide, qui peut être nous rassure ou nous arrange pq on est abasourdi de croiser des femmes en burka dans Paris, mais la fin ne justifie jamais les moyens. Il s’agit davantage, comme le dit Sancenay, de prendre le pb à la racine que de faire feu de tout bois et de colmater une brèche de façon hâtive et maladroite.

  19. à Denis Merlin,
    Pourquoi accusez -vous à chaque fois ceux qui ne tombent pas dans le panneau des grosse provocs invitant à des réactions radicales “d’être complices” ” ou “de ne pas lutter pour les droits de l’homme” alors que c’est précisémment le premier d’entre eux, celui de naître et de vivre qui nous motivent?
    Vos réactions sont décidément bien étranges et somme toute pas si courtoises que cela.

  20. « les immigrés doivent garder leur culture leur langue et leur religion”:Jacques Chirac (de mémoire). Enfin voilà cette société multi-ethnique et multiculturelle voulue par tous ou presque.
    Sinon, d’accord avec Denis Merlin. Les droits de l’homme ne se limitent pas à la question de l’avortement, même si celle-ci est importante.
    D’accord avec d’autres pour dire que la loi n’aboutira jamais. C’est juste pour rassurer les électeurs. Il fallait se renseigner sur la culture des immigrés avant d’accepter qu’ils ne viennent en France, et ne devienne des “français comme tout le monde” “issus de la diversité”

  21. Je m’adresse à vous pour vous poser une question:
    Avant de partir en guerre contre cette insulte au bon gout (là au moins, tout le monde sera d’accord, ou presque), je suis allé voir sur des forums de musulmans ce que représentait le port du voile, pourquoi il était porté etc. Et à ma grande surprise, j’ai trouvé ceci:
    **************************************
    Tout homme qui prie, ou qui prophétise, ayant la tête couverte, déshonore sa tête.
    Mais toute femme qui prie, ou qui prophétise, sans avoir la tête voilée, déshonore sa tête; car c’est comme si elle était rasée.
    Car si une femme n’est pas voilée, qu’elle se coupe les cheveux. Mais s’il est honteux pour une femme d’avoir les cheveux coupés ou rasés, qu’elle se voile la tête.
    L’homme ne doit pas se voiler la tête, parce qu’il est l’image et la gloire de Dieu; mais la femme est la gloire de l’homme.
    Car l’homme n’a pas été tiré de la femme, mais la femme a été tirée de l’homme;
    et l’homme n’a pas été créé pour la femme, mais la femme pour l’homme.
    C’est pourquoi la femme, à cause des Anges, doit avoir sur sa tête la marque de la puissance de l’homme.
    Toutefois, l’homme n’est pas sans la femme, ni la femme sans l’homme, dans le Seigneur.
    **************************************
    Et ceci est tiré de la première épître de Saint Paul aux Corinthiens. (et oui, j’ai pas encore lu toute la bible)
    Alors si quelqu’un peut m’expliquer, je prend.
    Je serais bien parti dans une interpretation de ce texte, mais je n’ai pas la formation pour ce faire.

  22. J’ai accueilli il y a une quinzaine d’année
    des réfugiés turques chassés de leur pays par le très révolutionnaire PKK qui leurs a volé, comme il se doit au nom de l’idéal révolutionnaire , tous leurs biens.
    La grand-mère et la Maman étaient voilées en permanence.
    Je les aurais rencontrés dans la rue, j’aurais pu croire qu’ils étaient musulmans.
    Mais je les ai rencontrés à la basilique Saint-Colomban à Luxeuil-les-bains.
    En fait, ils étaient catholiques, et parlaient l’araméen…
    Celà dit quelque chose à nos amis prêts à partir en croisade contre le voile à l’appel de bien curieux défenseurs des droits de l’homme parfaitement flairés par notre ami Bily.
    à SD ,
    que vous le vouliez ou non les droits de l’homme commencent nécessairement par le droit de vivre que ce soit au début de la vie ou à sa fin, c’est presque une lapalissade que de le dire, mais puisqu’il le faut!…
    bien cordialement,

  23. Le voile, le foulard noué autour de la tête n’est pas un monopole islamique. Regardez les photographies de BB en 1950. Elle portait le foulard. Les femmes d’alors ne se seraient jamais permises d’entrer à l’église tête nue et cela durait depuis 2000 ans.
    La lutte contre le foulard est une lutte pour arracher le musulman à sa morale. Pour le rendre politiquement correcte, tolérant envers toute libertée sexuelle, tolérant avec toute atteinte à la dignité de la femme.
    Tout musulman plongé sans transition dans ce monde où la représentation de la femme jeune et belle dans la pub, la mode, les magazines, internet est loin de celle qu’avait le chevalier courtois ne peut que le choquer et provoquer un repliement sur les valeurs qu’il connait.
    Je le préfère à celui qui va adopter la morale dominante, c’est à dire abandonner toute morale.

  24. Il y a une différence entre le voile et la burqa du ppint de vue vestimentaire en tout cas. Il peut y avoir, comme vous le dites, une sorte de provocation mais je pense que ce n’est pas cela le fond du problème. Au fond il y a une peur, celle de l’Islam. La Burqa évoque l’Islam radical, l’intégrisme… un peu si l’on transpose chez les catholiques comme pour la soutane des prêtres. Ceux qui n’y connaisse rien s’imagine que la soutane est le signe de l’intégrisme.
    Mais avant toute considération, je maintiens que XXI siècle la burqa m’effraie quant au respect et la dignité de la femme.
    Pour St Paul dans sa lettre aux Corinthiens, il faut là aussi se situer dans le contexte de l’époque et voire ensuite comment l’Eglise a évolué. Non pas qu’elle renie ce texte sacré mais comme pour chacun des Ecrits bibliques il y a une interprétation à avoir en conformité avec la Tradition et le Magistère sinon nous tombons dans l’hérésie.
    Et prenons garde car la précédente loi sur le voile islamique s’est étendue au port d’insignes religieux… si la burqa est interdite que va t’on interdire aussi dans les autres religions ? Parce qu’évidemment il fau interdire quelque chose chez les autres sinon on va entendre que c’est du racisme.

  25. Immonde provocation, et tentative de récupération.
    Le mal est fait, qu’on le veuille ou non.
    Et la haine qui est derrière tous ces accoutrements, qui la connait? Pas ces députés qui nous amusent.
    Au secours!

  26. Les “traditionalistes” se prononcent contre les droits de l’homme (qu’il assimilent à l’idéologie des “Lumières”) or, le pape s’est déclaré pour les droits de l’homme. Je dis et je maintiens que l’idéologie traditionaliste est une propédeutique à l’islamisme en luttant contre les droits de l’homme. En ce sens les traditionalistes catholiques sont les complices inconscients de l’islamisme.
    Aucun droit de l’homme ne peut être invoqué contre un autre. Le droit à la liberté religieuse ne nie pas le droit à l’égalité des femmes avec les hommes, ni le droit à la vie.
    Quant à Vince ses citations ne signifient pas que la loi naturelle a été abolie par saint Paul et nous avons besoin des interprétations authentiques de l’Eglise. La religion catholique n’est pas une religion du livre. Les dix commandements qui sont la base de la morale naturelle ne distinguent pas entre les droits des femmes et les droits des hommes. La conclusion du texte de saint Paul est escamotée par lui. La citation est tronquée I Cor 11,11. Toutefois, l’homme n’est pas sans la femme, ni la femme sans l’homme, dans le Seigneur.
    I Cor 11,12. Car de même que la femme a été tirée de l’homme, ainsi l’homme existe par la femme, et tout vient de Dieu.” D’ailleurs saint Pierre lui-même dit que saint Paul est parfois obscur.
    “II Pet 3,15. Et dans la longue patience de notre Seigneur, reconnaissez votre salut, ainsi que notre bien-aimé frère Paul vous l’a écrit, selon la sagesse qui lui a été donnée.” Fillion traduction site magnificat.
    Cela dit, comme le Salon beige semble tenir la balance entre les droits de l’homme soit la morale naturelle,fondement de toute société et l’idéologie intégriste. Comme notre pape, nous demande de ne pas être prosélyte, je vous tire mon chapeau, restez entre vous. Une dernière chose toutefois : cela est plus grave que vous ne semblez le croire.

  27. Ne confondez pas voile et burka. Nom d’une pipe, la burka et le niqab sont des horreurs. Je suis catho mais parfois mon sang bout et je ne me reconnais pas du tout dans certaines prises de position. A bas la burka, vive la liberté pour les femmes qu’elles soient avec ou sans religion.

  28. S’attaqueront-ils ensuite aux religeuses ?

  29. @Denis Merlin: j’ai quelques lacunes encore sur vous, pourriez vous m’indiquer avec la plus extrême précision si le Pape s’est déclaré pour les droits de l’homme tels que déclaré dans “la déclaration des droits de l’homme” de 1948, pour les horreurs qui – sous couvert de bonne conscience – ruinent le monde ou pour celle véhiculé dans le message chrétien?
    Car, et je viens de la lire – celle de 1948, rien en effet n’est condamnable dans cette déclaration (ou alors j’ai zappé un passage) et je vous met au défi de trouver un catho, tradi ou pas, de vous soutenir que c’est tout à jetter après l’avoir lu.
    Je trouve ca assez fort tout de même que vous taxiez les tradis de complices de l’islam après avoir lu que ce sont des communistes qui partent en guerre. Ca serait-t-y pas un peu le monde à l’envers ça?
    “Aucun droit de l’homme ne peut être invoqué contre un autre. Le droit à la liberté religieuse ne nie pas le droit à l’égalité des femmes avec les hommes, ni le droit à la vie.”
    Imaginons la situation suivante: un pédophile cré une religion dans laquelle on a le droit de battre sa femme tant qu’on ne lui éclate pas le visage. On fait quoi? On empêche l’homme de vivre sa foi? On lui retire son épouse? On le castre? Je sais bien que la contradiction est nécessaire pour évoluer, et c’est justement ce qui nous pousse – en France – à chercher une évolution vu que l’islam n’en cherche pas et se conforte dans ses contradictions. Comme le fait remarquer G. Wilder dans son film Fitna, ce n’est pas à nous d’arracher les mauvaises pages du Coran, c’est aux musulmans (ce qui est impossible car ipso facto l’islam cesserait d’être l’islam).
    Cette bien belle déclaration des droits de l’homme semble fonctionner qu’en terre chrétienne là ou le talion à été dépassé. j’irais même plus loin en disant que dans ces contrées, elle est inutile, alors que dans les autres, elle semble innaplicable.
    Enfin, pour en revenir à la question de base, soit le voile, je suis persuadé que tout le monde irait bien mieux si il était chez soit; cette conclusion juste pour répondre à nos amis les communistes.

  30. @ vince : vous me forcez à faire une fausse sortie.
    En ce qui concerne la condamnation des droits de l’homme par les “traditionalistes”, je crois que nous ne devons pas fréquenter les mêmes traditionalistes. Moi je connais au moins Lulo et Sancenay et… moi qui était un lecteur de la presse “traditionaliste” et fréquentait les chapelles de la FSSPX, avant que je lise Vatican II dans le texte et le cardinal Ratzinger.
    La liberté religieuse dépend du premier commandement. Donc comme aucun droit de l’homme ne peut être invoqué pour en violer un autre, il est certain que l’incitation à la discrimination religieuse ou raciale, à la pédophilie, aux coups et blessures, au meurtre, à l’assassinat, à l’avortement ne peuvent se réclamer de la liberté religieuse ou de la liberté d’expression et doivent être interdits dans un Etat de droit. Mais la France est-elle un Etat de droit ou une tyrannie ? Le problème c’est qu’elle n’est pas un Etat de droit et c’est pourquoi elle attire les islamistes qui peuvent nous répondre : et vous ?
    En cette fête du Sacré Coeur, je vous rappelle les litanies du Sacré Coeur : “Coeur Sacré de Jésus, Roi et centre de TOUS les coeurs.” Il est donc le centre des coeurs des musulmans, c’est pourquoi nous devons nous battre pour TOUS les droits de l’homme et pour les droits de TOUS les hommes.
    Le dialogue est le fait des spécialistes désignés par l’autorité religieuse, ces spécialistes parlent théologie et morale avec les musulmans. Mais nous laïcs devons nous battre pour les droits de l’homme, c’est-à-dire pour les dix commandements source des droits et devoirs de l’homme (les deux pentes du même toit) et ces droits-devoirs sont assez bien exprimés dans la déclaration universelle des droits de l’homme (déjà un progrès par rapport à celle 1789, absurde sur quelques points), perfectible, certes, selon moi, mais qui n’est pas à négliger en tant que droit positif. C’est pourquoi il faut nous opposer aux “droits de l’homme en islam” tels qu’exprimés par la http://www.aidh.org/Biblio/Txt_Arabe/inst_org-decla90.htm et promus par la Turquie, car les droits de l’homme sont UNIVERSEL ; car les droits de l’homme sont un langage moral commun à toute l’humanité quelles que soient ses différentes croyances.
    De plus en raison de la mission historique et universelle de l’Europe (Benoît XVI discours de Ratisbonne) même si l’Europe était irréprochable sur le plan des droits de l’homme (nous sommes très, très loin de compte : laïcisme, avortement, Education nationale, Sécurité-sociale-pseudo-assurance, j’en passe), il faudrait lutter pour les droits de l’homme partout, y compris dans les pays soumis à l’islam, pour toutes et tous y compris les musulmanes et les musulmans.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services