Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Euthanasie

Derrière le cas de Vincent Lambert, ce sont les pratiques d’une filière médicale qui sont en question

Derrière le cas de Vincent Lambert, ce sont les pratiques d’une filière médicale qui sont en question

Me Jean Paillot est l’un des deux avocats des parents de Vincent Lambert. Il explique sur Boulevard Voltaire :

Nous sommes devant le Conseil d’État, qui est juge d’appel dans cette procédure particulière qu’est un référé liberté. Nous y ferons valoir les limites de la procédure d’expertise, éléments médicaux à l’appui.

Nous y ferons également valoir que la volonté présumée d’un patient ne constitue pas un critère de l’obstination déraisonnable, et qu’elle ne peut suppléer, chez une personne hors d’état de faire connaître sa volonté, l’absence d’obstination déraisonnable — sauf à admettre comme bien fondée une demande d’euthanasie, car c’est précisément de cela dont il est question ici.

Nous ferons valoir tout l’intérêt qu’il y a à transférer ce patient dans un autre établissement.

Nous ferons valoir que c’est une filière d’excellence de la médecine française qui est désormais sur la sellette, car derrière le cas particulier de Vincent Lambert, ce sont les bonnes pratiques de toute cette filière EVC/EPR [Etat Végétatif Chronique ou en Etat Pauci-Relationel] qui sont en question — et tous les patients qui y sont pris en charge.

La solution que nous préconisons est une solution de bon sens et une solution conforme à la dignité de tout être humain, y compris handicapé. Serons-nous enfin entendus ?

Offre spéciale :

Jusqu'au 28 février, pour toute commande de "Demain la dictature" par un lecteur du Salon beige, les frais de port sont offerts en utilisant le coupon : "SB2019".

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

5 commentaires

  1. nos prières vous accompagnerons

  2. Le cas de Vincent Lambert est typique de l’hypocrisie actuelle. Médiatisé, Vincent Lambert vit encore, grâce à ses parents. Pendant ce temps-là des personnes âgées, dans le plus grand silence, sont euthanasiées alors qu’elles n’avaient rien demandé, mais leurs enfants n’étaient pas à portée de main pour les suivre au quotidien.

  3. Il faut prier pour Vincent et globalement contre la culture de mort.

  4. C’est surtout une véritable prise d’otage d’un corps médical qui n’a plus que l’obsession d’assassiner alors qu’il pourrait simplement confier ce patient aux structures prêtes à l’accueillir !
    Il y a bien une prise d’otages
    Il y a bien des assassins
    Il y a bien des malades mentaux qui prétendent que boire et manger serait un soin
    On ne parlera pas du silence du “conseil de l’ordre” totalement décrédibilisé

    Quand les authentiques médecins vont ils se regrouper et prendre leur indépendance de ce système de santé corrompu et néfaste ?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services
Copied!