Bannière Salon Beige

Partager cet article

Liberté d'expression

“Dérapage” : le nouvel anathème

L'Observatoire du Parlement revient sur l'affaire Zemmour qui actuellement du bruit politiquement incorrect :

"Eric Zemmour maintient ses affirmations :
"Je ne dis pas que tous les Noirs et les Arabes sont des délinquants ! Je dis juste qu'ils sont plus contrôlés parce qu'il y a plus de délinquance parmi eux."
A Thierry Ardisson qui parle de "dérapage", Eric Zemmour répond :

"Ce terme 'dérapage' est devenu la nouvelle manière de censurer les gens. Je l'avais déjà observé et analysé et là je le constate à mes dépens. Dès que quelque chose déplaît à la 'bien-pensance', qui a peur de la réalité, elle le taxe de 'dérapage'. C'est devenu un anathème comme 'raciste', 'fasciste' ou 'antisémite' qui permet de diaboliser l'interlocuteur et de couper court à toutes discussions."

Eric Zemmour a énoncé une vérité que tout le monde sait et dont témoigne la fréquentation des salles d'audience de la justice, des salles de commissariat et des prisons. Taire la vérité ne fera qu'accroître les incompréhensions, voire le racisme.
Ce n'est qu'après 20 ans de remise en ordre policière forte, avec des peines particulièrement sévères pour les délinquants et les criminels que les Etats-Unis ont pu retrouver un climat suffisamment apaisé entre les différentes communautés pour qu'un homme de couleur puisse être élu président.
Les premiers à souffrir du mensonge et de l'impunité des délinquants sont les membres honnêtes des communautés qui comptent le plus grande nombre de délinquants ! Quand les délinquants et les criminels sont en prison, les citoyens peuvent se faire confiance quand ils se croisent dans la rue, quelle que soit leur origine et la couleur de leur peau."

Partager cet article

7 commentaires

  1. Zemmour dérape sur le silence coupable des “zélites” responsables.

  2. Longue vie à toi Eric Zemmour !

  3. Ce terme de dérapage me choque de plus dans la bouche de tous ces bien pensants.
    J’en arrive a souhaiter qu’il y ait de plus en plus de “sorties de la route bien tracée de la bien pensance”.
    Espérons qu’un nombre croissant d’intellectuels aient le courage de sortir de ce chemin de la facilite et de la lâcheté. Aient le courage et la lucidité de “déraper” !

  4. Notez que, bizarrement, on ne dérape jamais que vers la droite. Les sorties de route vers le côté gauche ne sont jamlais pénalisées.

  5. C’était un dérapage contrôlé.

  6. Zemmour ne dérape pas. Cela a déjà été démontré auparavant par un article de fond issu du Point:
    http://www.lepoint.fr/actualites-politique/2007-01-17/delinquance-les-statistiques-qui-derangent/917/0/29763
    Gardez bien cet article sous la main ! Il n’y a même pas d’opinion à se faire sur le sujet, puisque c’est là la vérité des faits.

  7. AH! l’évolution de la langue est remarquable : déraper désormais signifie oser dire une vérité première !
    Ainsi ,par exemple,quand on dit : il y davantage de naissances à prevoir chez les femmes enceintes que chez les jeunes filles pubères ou…les potentialités de médailles olympiques sont supérieures avec de jeunes personnes qu’avec des vieillards chenus ….et bien …ON DERAPE !!!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Aidez le Salon beige à financer son développement informatique pour agir le plus efficacement possible contre les dérives de la loi prétendument bioéthique.

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique