Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : politique / France : Politique en France

Dépenses de la Défense – dépenses publiques : les vases communiquants à sens unique

Opex 360 met en avant, chiffres à l'appui, le constat suivant : les pays de l'UE ont diminué leurs dépenses de défense et a contrario leurs dépenses publiques ont augmenté.

"Le 3 octobre, le ministre autrichien de la Défense, Gerald Klug, présentait une nouvelle réforme des forces armées de son pays. En fait de réforme, il s’agit plutôt d’un énième plan d’économies

Au point que, en 2018, l’on pourrait se demander si la Bundesheer sera encore une armée… Avec des effectifs réduits de 1.400 de personnels et la suppression de 13 casernes afin de réaliser 200 millions d’euros d’économies par an sur un budget de près de 2 milliards (0,5% du PIB autrichien).

Aussi, autant faire l’inventaire de ce qu’il restera, ce sera plus vite fait : 23.590 militaires et civils (ces derniers représentent 1/3 des effectifs), 30 obusiers M-109 (au lieu de 145), 285 missiles anti-chars (au lieu de 350), 25 chars (au lieu de 59), 23 véhicules blindés de dépannage (au lieu de 48) et 15 Eurofighter Typhoon, déjà en nombre insuffisant pour assurer les missions de police du ciel… Quant aux avions trop âgés, comme les 27 Saab 105OE encore en service qui affichent près de 50 ans d’âge, ils prendront leur retraite en 2020.

L’Autriche ne met pas la mode au continent… La Belgique, le Portugal, l’Italie et tant d’autres ont effectué des coupes claires dans leurs dépenses militaires (à l’exception de la Pologne). D’autres limitent la casse, comme la France. Mais il ne faut pas s’y tromper : si le budget français de la Défense a le même niveau en 2015 qu’en 2011 (ce qui permet de dire aux responsables politiques qu’il a été « sanctuarisé »), cela veut dire qu’il ne prend pas en compte l’inflation… Et donc cela se traduit par une perte de pouvoir d’achat.

Cela étant, certains pays de l’Union européenne également membre de l’Otan, ont pris conscience d’avoir été trop loin dans les efforts demandés à leurs forces armées. C’est le cas, récemment, des Pays-Bas, qui ont annoncé une hausse (modeste) de leur budget de la défense pour les trois années à venir. Seulement, les capacités perdues ne se retrouvent pas en un claquement de doigt… En clair, il faudra beaucoup pour que la centaine de millions d’euros par an pour retrouver un potentiel digne de ce nom.

Mais tous ces États ont réduit leurs dépenses militaires en mettant en avant l’impératif de la baisse de la dépense publique, sur fond de crise financière et monétaire. S’il n’y avait pas d’autres solutions, pourquoi pas… Sauf que la Commission européenne vient de publier un graphique assez éloquent.

Vous pensiez que la dépense publique des 28 pays membres de l’UE a diminué entre 2007 et 2013? Eh bien vous avez tout faux : elle a progressé de 3,5% en moyenne durant cette période, alors même que le montant des budgets militaires dégringolait!

Ainsi, l’Autriche a vu ses dépenses publiques passer de 48,6% de son PIB en 2007 à 51,3% en 2013. Même chose pour celles de la Belgique, qui ont progressé de 48,2 du PIB à 54,5%. Et la France? Idem puisque que le taux était de 52.6% du PIB il y a 6 ans pour passer à 57,1% actuellement. Et la tendance a été exactement la même en Italie, en Espagne, au Portugal, etc…

En revanche, la Pologne, qui a maintenu son effort de défense – mais qui a bénéficié d’une bonne tenue de sa conjoncture économique, a réduit ses dépenses publiques au cours de cette période (41,9% du PIB en 2013 contre 42,2 en 2007)."

Non seulement les pays d'Europe augmentent globalement leurs dépenses, mais en plus ils se dégagent progressivement de leurs responsabilités régaliennes. Sans compter le mensonge qui consiste à faire croire que diminuer les dépenses militaires va faire baisser les dépenses publiques, alors que c'est le contraire qui se passe.

Partager cet article

9 commentaires

  1. La vraie raison est d’empecher les nations européennes de se défendre militairement sans l’asservissement à l’otan devenu le larbin idéologue du lobby judéo-ricain et donc des banksters .
    Interdit de protèger nos frontières et interdit d’imprimer notre monnaie nationale font le cheval de troie qui dicte toute la politique mondialiste par les seuls banksters ,comme en démontre tous les rouages historiques dans “La guerre des Monnaies” (H.Song),à lire pour comprendre qui décide des guerres depuis deux siècles !

  2. Pendant ce temps là les USA s’arment jusqu’aux dents, ainsi que leur allié turc…
    Qui pourra leur résister…
    On est en 1936…
    Un pays sans armée est sans avenir.

  3. Les pays d’Europe augmenteront globalement leurs dépenses tous les ans tant qu’ils n’auront pas abandonné l’Union européenne. Pourquoi ? Parce que celle-ci empêche les pays de revenir à leur banque centrale qui prête sans intérêt.
    Comme les pays s’endettent de plus en plus, pour payer les banques privées, il faut de plus plus ponctionner les habitants et vendre les richesses du pays, en les privatisant avant.
    Le but final, la fin des états et un gouvernement mondial tenu par une caste qui s’est appropriée de tous les biens.

  4. Personnellement, j’accueillerai avec plaisir l’armée russe à Brest (pas Brest Litovsk).
    Traverser l’Europe sera pour elle une vraie promenade de santé, un exercice, du tourisme, un plaisir.

  5. Irak: le Pentagone a caché la découverte d’armes chimiques
    C.G., publié le 15/10/2014 à 18:39, mis à jour à 18:56
    L’armée américaine a trouvé des armes chimiques pendant la guerre déclenchée par George Bush après 2003, selon le New York Times. Mais elle en a caché la découverte, parce qu’elles avaient été produites lors de la guerre Irak-Iran, avec la complicité de certains pays occidentaux. (…)
    En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/monde/proche-moyen-orient/irak-le-pentagone-a-cache-la-decouverte-d-armes-chimiques_1611909.html#Af77DkeqQbpdw5oS.99

  6. Les Turcs peuvent être demain aux portes de Vienne et qui les arrêterait?
    La période est très trouble et l’on ne sait pas dans le jeu des alliances quelles sont celles qui résisteront au conflit en cours en Irak si cela venait à tourner ostensiblement en faveur de l’EI.
    Pour ce qui est de la France nous savons que l’armée est la seule variable permettant aux destructeurs de créer 60000 postes versés dans le tonneau des danaïdes, pardon dans l’éducation nationale.

  7. Voilà qui confirme l’idée que j’exposais il y a peu : la diminution des budgets nationaux de défense a pour but de créer une armée unionesque.
    Nous n’aurons alors pas grand chose à opposer en cas de guerre de Sécession.

  8. Le problème de l’armée est sur un autre ordre. C’est sur le plan des valeurs que l’armée dérange. Non seulement sur le plan des valeurs nationales mais aussi parce que respectueuse de la tradition elle respecte ce qui en découle, les valeurs chrétiennes. L’armée est un des derniers bastions qui résiste sur ces notions qui ne doivent plus exister dans ce nouveau monde que nous concocte l’Antéchrist. Alors avant son avènement, on élimine les poches de résistance. Mais pourquoi une telle frénésie chez les francs-maçons, suppositoires de Satan?(ils sont passés au stade supérieur du suppôt) Pourquoi vouloir détruire si vite tout ce qui touche au Bien? La vision de Léon XIII donnerait-elle un début d’explication? Les 100 ans sont révolus…mais je suis comme vous, je me pose des questions et je n’ai pas la réponse…

  9. Il est evident que pour nos nomenklaturistes la prise en charge, logement, soins medicaux, des immigrés passe avant le maintien d’une armée digne de ce nom.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services