Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

“Départementales : regarder plus loin”

Cet éditorial de François Billot de Lochner, dont voici un extrait, rappelle que les enjeux des départementales sont bien au-delà de ce qu'en présente Manuel Valls, occupé à faire battre le Front national :

"Quels sont les enjeux des élections départementales des 22  et 29 mars ? Pour Manuel Valls et son gouvernement, l’objectif est clair : battre le rappel des électeurs socialistes en diabolisant le Front national. Piètre ambition.

Revendiquant la « stigmatisation » de ce parti, le Premier ministre, toute honte bue, ne mène pas campagne pour la France, mais contre 30% des Français. Il le fait avec une violence, une haine, une hargne, une brutalité, un sectarisme dont a pu se rendre compte la France tout entière : son invraisemblable intervention contre Marion Maréchal-Le Pen à l’Assemblée nationale, mercredi 11 mars, peut laisser penser que l’homme est incapable de se maîtriser, et ne sait que débiter à la façon du métronome des mots vides de sens, inlassablement répétés, accompagnés d’une gestuelle effrayante.

On serait pourtant en droit d’attendre que le chef du gouvernement s’attaque aux vrais  problèmes. Mais la lutte contre le chômage, l’insécurité, le terrorisme semble s’effacer au profit de l’acharnement de l’idéologue forcené contre le FN. Il n’y a pas de pilote dans l’avion, nous en prenons acte.

Pourtant, les élections à venir ne sont pas dénuées d’enjeux. Au contraire. Bien que l’on ne connaisse pas encore les attributions précises à venir des départements, ceux-ci devraient toujours gérer l’aspect social de la vie publique. Plus précisément, leur action concerne l’enfance, les personnes handicapées, les personnes âgées et la distribution d’aides sociales (le RSA, notamment). Ces élections sont donc décisives pour la vie locale et ont une influence sur la vie quotidienne de chacun d’entre nous. Nos ministres étant si éloignés du quotidien, on ne s’étonnera finalement pas qu’ils s’y intéressent si peu.

Les départementales seront un test grandeur nature. Le gouvernement va – une fois de plus – se retrouver seul en face de son échec. Nos gouvernants sont conscients de ce qui les attend dans les prochaines semaines. Ils en paniquent et ne savent que faire, à part se rejeter la faute de leurs échecs… et anathématiser le seul parti qui, au fond, n’est responsable de rien ! Comme des poulets sans tête, les socialistes tournent en rond, et ne font guère que brasser de l’air.

À deux ans des présidentielles, chaque parti va pouvoir se jauger, et surtout prendre connaissance, de façon irréfutable, de son ancrage local et de son poids national. S’il est vraisemblable que le FN fasse un bon résultat et que le PS s’effondre, l’avenir est plus flou pour l’UMP. Nicolas Sarkozy peut s’interroger sur le nom de son futur parti, il a surtout tranché sur un point capital : son parti sera un grand rassemblement du centre et de la droite actuelle. Autrement dit, une peau de chagrin, puisque la majorité des sympathisants de l’UMP souhaite des alliances avec le FN.[…]

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

14 commentaires

  1. J’ai un conseil à donner à monsieur valls: s’imprégner des paroles d’une certaine rockaya diallo sur A2 en décembre dernier:
    “la France change de visage, elle change (…), ce n’est pas grave, c’est arrivé de manière successive pendant plusieurs décennies.”
    Hé oui, depuis quelques mois (voire quelques années), la France refuse de se laisser imposer un certain “sens de l’histoire” qui ne lui convient pas.
    Nous sommes en démocratie, et, par définition, le peuple a raison (c’est encore mieux que l’infaillibilité pontificale!): le peuple a lancé des signaux convergents depuis l’an dernier, inutile de penser qu’il va changer d’avis. Les serviteurs du peuple que sont les élus et les gouvernants n’ont le choix qu’entre se soumettre ou se démettre.

  2. Charlie, Valls, deux visages du régime haineux qui détient le pouvoir en France: haine de la vie, des catholiques, des français de souche, de la campagne française, des agriculteur…

  3. Les élections à venir ne sont pas dénuées d’enjeux ! Voter pour l’UMPS aura une conséquence manifeste ! Leur action concerne l’enfance, les personnes handicapées, âgées et sans ressource…. On sait déjà qu’il sera efficace ! Reste que la méthode préconisée est un copié-collé du régime nazi ! Le problème de l’enfance est résolu par l’encouragement à l’avortement, à l’homosexualité, à plus de pilule, ce qui rend l’eau potable défertilisante. Les personnes malades, handicapées, vieilles, seront fortement incitées à l’euthanasie, au suicide “assisté” grâce à de “bons médecins” qui ne dépareraient pas à Auswitch ! Après tout la chimiothérapie vient de là !

  4. Il reste une semaine aux Vallsistes pour voir si il ne vaut pas mieux annuler purement et simplement ces élections départementales.
    Personnellement c’est une option qui me parait encore possible quoique assez incroyable. Si le FN est vraiment trop fort les Vallsistes feront n’importe quoi pour l’éliminer des grands pouvoirs.

  5. Un autre enjeu important est celui des PLU enlevés aux maires pour être gérés par les intercommunalités ou les métropoles comme le Grand Paris, avec l’extension et la redistribution du logement social en particulier, au détriment éventuel de précieux espaces verts…

  6. Valls vient d’insulter un homme d’honneur, Hélie de Saint-Marc.
    Pour lui seuls les rouges, comme Jean Ferrat, Marx, Lénine, Marchais et même Staline, ont le droit d’avoir un nom de rue française.
    C’en est trop , ce manichéisme qui repose exclusivement sur l’idéologie rouge internationaliste et non sur la valeur des personnes.
    A quand une pétition pour que ce triste individu qui se comporte comme un gangster, qui viole l’ esprit des institutions françaises, qui pousse incontestablement à la guerre civile, soit démis de ses fonctions.

  7. Il est vital de fracasser la socialie lors de ces élections.
    Il faudra faire de même par la suite mais sans favoriser l’UMP qui n’est que l’autre face d’une même pièce.
    UMP = PS et réciproquement.

  8. Tous les syndicats d’électricité, d’eau potable, eau usées, bornes électriques, aménagement des eaux..et autres sont de grands pourvoyeurs de fonds, de contrats avec le BTP, et de places pour élus bien payés avec un minimum de présences.
    Bref c’est un gros gâteau.. et pas mal de magouilles..Alors, zut, si on ne peut plus jouer à l’UMPS comme avant, il faudra peut être travailler!!! Enfer et damnation!ça motive…

  9. La dictature Valls se met en place, ils sauront truquer ou faire annuler les élections si les résultats ne leur conviennent pas.

  10. D’un autre côté, on peut légitimement se poser la question de la raison d’être de cette élection…
    J’ai reçu dans ma boite le tract des candidats FN : on ne sait rien d’eux… À l’intérieur, c’est Marine qui parle, qui parle, qui parle…
    Ça dénonce tout et n’importe quoi, et surtout de choses qui n’ont rien à voir avec l’élection locale… comme l’impôt sur le revenu. De plus, les solutions proposées sont pathétiques (réduire les élus va faire des économies… C’est vrai… mais pour économiser vraiment, il faut des vraies réformes : pas des solutions démagogiques)
    Bref, avec un bulletin comme celui-là, mon vote sera clairement blanc : je ne vote plus que pour des gens qui s’engagent, qui affirment clairement leurs positions, plus pour un parti (surtout celui flou de MLP).
    Bref, aujourd’hui, je connais le nom des deux candidats du FN de mon département… Il a fallu 4 pages recto-verso pour m’apprendre cela. Le FN a du fric à foutre en l’air : tant mieux pour lui.
    Le problème, c’est que mon vote ne s’achète pas !

  11. (IL SEMBLE QUE L’ENVOI AIT ECHOUE, JE RECOMMENCE)
    Certains commentaires que j’ai lus me font rire, d’autres me font peur (guerre, dictature, etc). Mais, à la réflexion …:
    Valls trépignant et injurieux fait penser au célèbre vizir, le “Vil Iznogoud, qui voulait être etc …”.
    Il faut qu’il se calme, sinon les mauvais esprits pourraient être tentés de l’appeler « le Vil Valls » ou, pire, « le Furieux Adolph » qui rappelle celui qui avait toujours des discours violents, qui voulait éradiquer la christianisme par la destruction de ses racines juives, qui pratiquait déjà l’eugénisme (solution finale fortement revendiquée aujourd’hui), qui est né trop tôt pour profiter des techniques bio-médicales disponibles aujourd’hui ou très bientôt pour fabriquer la race des dieux qui dominera le monde …
    Calmez-vous Manu, s’il vous plaît. Ne faites pas vous aussi rire le monde entier, comme le fit il y a peu un scooteriste monogame alternatif expéditif que vous rêvez de remplacer. Cela fait mal à « mon Pays ma France ».

  12. @ Damestoy
    Valls, national socialiste ?
    Non, bolchevique tout simplement.

  13. Il est Vrai que Marine a retapé large pour être présente partout…Elle sait qu’elle ne peut gagner que dans certains cantons; Pour les autres, il faut faire du chiffre et monter les scores. Parce que cela crédibilise d’une part et inquiète les autres partis d’autre part.
    Alors oui, c’est vrai, on aimerait qu’ils soient moins massacrés sur les photos qui paraissent dans le journal, qu’ils fassent un peu attention à une tenue adaptée à un élu du peuple.. et aux tracts qui sont postés…qu’ils sachent mieux le contenu de leur mission et les limites de leur action…
    Les autres le savent-ils mieux? Ils savent où il y a du pognon à glaner..des avantages à prendre, des postes à occuper…
    Et puisque M VALLS s’inscrit dans une logique de chef de parti pour porter la bonne parole à nos frais dans tout le pays..nous pouvons accepter de soutenir les efforts du parti de Marine le PEN qui fait cavalier sacrément seule avec courage et dignité, et ses valeureux candidats..car il faut beaucoup de courage et d’abnégation en ce moment pour être candidat FN.
    Ils ne sont pas parfaits. Mais ils sont là…et ils comptent….au moins pour les voix…
    Au train des invectives de M VALLS qui dont le discours fait chaque jour des bonds vers la droite, voire l’extrême, gageons que le peuple ne pourra bientôt plus voter que Marine LE PEN pour rester dans le raisonnable et la démocratie…
    Drôlement fort non!

  14. à @anonyme
    Loin de moi l’idée de traiter carrémént le Vil Valls de bolchevique ou de national socialiste, je pense hélas à pire.
    Car son comportement inquiétant me donne à penser qu’avec son clan hollando-najato-taubiresque, et avec la complicité de tordus gauchisants qui pourrissent la droite et ne cherchent qu’à survivre au prix de compromis et d’afFronts Ripouxblicains obscènes, il est l’apôtre virulent d’une idéologie qui ne peut être que l’enfant du communisme et du nazisme. Idéologie mortelle dans tous les sens du terme comme ses parents naturels, qui mourra donc comme ces derniers, mais au prix de quelles souffrances cette fois ? Et je n’ai même pas de nom à lui donner tellement elle est innomable !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services