Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

Dénaturation du mariage : vers une rupture entre l’Eglise et l’Etat ?

Tugdual Derville dans France catholique analyse le retournement des personnalités politiques qui se sont prononcées en faveur du mariage homosexuel :

M "Du coup, une interrogation renaît dans l’Église catholique  : faut-il se préparer à s’éloigner d’une institution qui aura achevé de se déliter en s’ouvrant aux personnes de même sexe  ? Pour éviter de cautionner la dénaturation de l’union conjugale et redonner au mariage religieux sa force, certains reparlent de le découpler du mariage civil. Des fidèles y seraient prêts. Entre l’État et l’Église, ce serait une logique de rupture  : l’Église marierait religieusement des personnes non mariées civilement, notamment pacsées, puisque, désormais, le Pacs offre les mêmes avantages fiscaux que le mariage. Peut-être faudrait-il même inventer un nouveau mot et délaisser celui de mariage, vide de sens, comme un reptile abandonne sa peau morte, devenue inutile.

Laisser couler l’institution, serait-ce la politique du pire  ? Inventeur de ce qui s’appelait le CUC dans les années 90, Jan-Paul Pouliquen préconisait ce naufrage  : «Le mariage civil se cassera bel et bien la figure lorsque notre contrat aura fait ses preuves ». Douze ans plus tard, le Pacs concurrence sérieusement le mariage civil. Mais, quantitativement, le mariage résiste. C’est d’autodestruction par dissolution interne qu’il est menacé. Pouliquen estimait que le mariage civil était, par sa solennité et la promesse de fidélité, une déclinaison du mariage religieux dont il perpétrait le caractère injuste, intrusif et liberticide. En s’appropriant le mariage civil, le lobby homosexuel pourrait achever de le vider de sa substance  : exit l’engagement durable entre un homme et une femme destinés à procréer ensemble… Les théoriciens du gender se targuent de réinventer la liberté  : ils veulent dynamiter le «  mariage bourgeois  » en cassant l’idée de fidélité hétérosexuelle qui lui est attachée.

La cérémonie en mairie va-t-elle être boudée par ceux qui ont la plus haute idée du mariage  ? Il n’est pas certain que les maires apprécieraient cette dévalorisation d’un événement emblématique de leur mission. Nombre de Français de bon sens, même incroyants, restent attachés à l’institution du mariage parce qu’ils croient encore à l’amour conjugal fidèle, orienté vers l’éducation des enfants. Pour les chrétiens, ce serait donc aujourd’hui un crève-cœur de participer au sabordage du mariage en mairie. Mais demain  ? De toutes les façons c’est le mariage religieux qui est revendiqué par certaines personnes homosexuelles, comme on le voit là où le mariage civil leur est ouvert. Au-delà d’une reconnaissance sociale, la validation ultimement recherchée demeure morale."

Partager cet article

4 commentaires

  1. Personnellement seule l’autorité de l’Eglise m’a poussé à me marier civilement.

  2. En passant un certain nombre (et peut être une majorité silencieuse?) de personnes homosexuelles ne sont pas favorables au mariage homosexuel (cf l’excellent article de Philippe Arino sur son blog araigneedudesert.fr, une argumentation et une vision trés justes)

  3. Jouer les logiques de ruptures serait pour les Catholiques une véritable (contre)révolution pour peser enfin sur la vie politique au lieu de subir depuis plus d’un siècle.
    La République a toujours cherché à s’accaparer les prérogatives qui depuis toujours en Europe relevaient des institutions religieuses : justice, éducation, santé, etc.
    Le mariage a été détourné par le pouvoir pour mieux le détruire, les attaques répétées contre ce sacrement sont aujourd’hui assez criants pour que, derrière le Pape, les catholiques exigent de pouvoir se marier religieusement sans avoir l’obligation de passer préalablement devant le maire. Par ailleurs, accepter comme aujourd’hui ce mariage que l’on peut rompre à tout moment par le divorce, c’est le cautionner.
    Sortons nos enfants du système éducatif français en développant de véritables école libres et reprenons l’initiative sur le mariage et la famille en réaffirmant les bases de notre civilisation.

  4. Bonsoir,
    L’enjeu religieux, l’enjeu de la vie et l’enjeu du mariage, de la famille sont les enjeux les plus importants de notre époque. En attaquant l’oeuvre de Dieu, en attaquant la famille, en attaquant le mariage d’un homme et d’une femme, il est clair que la cible : c’est DIEU Lui-même.
    Alors que le Christ a vaincu la mort, qu’Il est descendu aux Enfers, le Mauvais cherche par tous les moyens à nous destabiliser. Il attaque les fondements mêmes de la Vie.
    Défendons le Sacrement du Mariage et opposons-nous à toutes ces destructions de valeurs. Les nouveaux veaux d’or pullulent.
    C’est le combat : ne perdons pas courage!
    C’est pour ces raisons que le 1er mai 2011 je n’étais pas à Rome, mais je travaillais au lancement d’OecuMenic…tout en suivant du coin de l’oeil à la TV la Béatification…
    Oui, pour rendre hommage à ce prophète des temps moderne, nous avons lancé le premier réseau social basé sur des valeurs éthiques, humanistes, spirituelles et religieuses (on nous appelle déjà « le Facebook des Chrétiens »). Et nous sommes déjà plusieurs centaines à avoir rejoint la Communauté, plusieurs milliers à avoir visité le site (plusieurs dizaine de milliers de pages vues) !
    Fort de ces atouts, OecuMenic a décidé d’aller plus loin et de lancer l’opération La Caravane OecuMenic des JMJ 2011 !, pour venir en aide aux jeunes qui faute de moyens, et malgré leurs désirs, ne pourraient pas participer à cet évènement exceptionnel, des Journées Mondiales de la Jeunesse à Madrid !
    Pour la première fois, OecuMenic, le réseau social qui apporte du Sens et des Valeurs au Web, aide ces jeunes.
    Un groupe de soutien a déjà été créé, que vous pourrez rejoindre si vous le souhaitez en cliquant sur ce lien :
    http://oecumenic.com/index.php?do=/group/
    Vous vous sentez concernés, parce que vous connaissez des jeunes dans cette situation, alors rejoignez-nous! Et parlez-en autour de vous !
    Aidons ces jeunes de 18 à 25 ans…Les JMJ de Madrid peuvent leur changer la Vie !
    A bientôt sur OecuMenic !
    Fraternellement,
    Antoine Bordier
    Fondateur
    http://www.oecumenic.com
    La presse en parle :
    http://www.leparisien.fr/seine-et-marne-77/les-croyants-ont-leur-reseau-social-en-ligne-13-06-2011-1490985.php

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services