Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

Dénaturation du mariage : suppression du lien biologique entre enfants et parents

Les députés Gilbert Collard et Marion Maréchal Le Pen étaient invités des Eric Zemmour et Naulleau sur Paris Première le 21 septembre. Extrait sur la dénaturation du mariage :


 

Partager cet article

7 commentaires

  1. Pour avoir de tels projets, c’est que la gauche n’a vraiment rien de concret à amener à ce pays, si ce n’est la médiocrité et la nullité de leurs idéaux.

  2. Marrant !
    Gilbert Collard – qui défend avec beaucoup de fougue la filiation biologique – s’appuie sur un adage latin pour parler de la présomption de paternité. Il cite : “infans conceptus pro natus habetur”… qui veut dire : ‘L’enfant conçu est tenu pour né chaque fois qu’il y va de son intérêt” . Pour hériter par exemple.
    Le vrai adage est le suivant : “Pater is est quem nuptiae demonstrant”. Le père est celui qui est désigné par le mariage, autrement dit, sauf preuve du contraire, le mari de la mère d’un enfant né au sein d’un mariage légitime est réputé être son père.
    Pour l’heure le projet sur le mariage des homosexuels semble écarter cette présomption de paternité, ce qui mettra les homosexuels sur un pied d’inégalité avec les “hétéros”, les obligeant à adopter l’enfant de l’autre, et les conduira sans doute en cour européenne des droits de l’homme. On parlera d’ailleurs sans doute bientôt de “présomption de parentalité”…
    Cela dit la rupture du lien biologique n’aura pas attendu les revendications de certains gays pour s’installer : c’est fait depuis longtemps avec les fécondations artificielles avec donneur ou donneuse, ou les deux. Ce sont plutôt ces procédures adoptées par des couples formés d’un homme et d’une femme qui ont fait le lit du “mariage” des homosexuels.

  3. L’égalité c’est l’égalité des droits fondamentaux, mais pas l’égalité des droits contingents. Le mariage est un contrat. Mais il est un contrat dont les hommes ne peuvent disposer à leur gré. Je n’ai pas de droit à être médecin si je ne remplis pas certaines conditions. Je ne peux pas vendre ce qui ne m’appartiens pas, je n’ai pas de droits égaux avec le propriétaire de l’objet etc. Le droit est soumis à la raison universelle de l’homme.
    Le mariage suppose la possibilité d’un rapport sexuel entre un phallus et un vagin. Il est impossible de célébrer un mariage lorsque deux personnes présentant chacune un organe masculin ou chacune un vagin.
    La présentation faite par le barbu de la vidéo est un sophisme.
    Si vous présentez les conditions pour la conclusion du contrat qu’est le mariage vous avez un droit au mariage à condition que vous trouviez un co-contractant qui présente en sa personne les conditions qui permettent la possibilité d’un coït naturel. L’homme est un animal qui n’a pas choisi de vivre.
    Mais la source ultime du problème social actuel se situe dans le refus de magistère de l’Eglise. Seul le Pape peut nous dire les conditions d’existence du mariage. Le refus du règne du Christ mène à une évidente folie.
    « Si Jésus-Christ ne règne pas par les bienfaits inséparables à sa présence, Il règnera par les méfaits inévitables à
    son absence ».
    http://www.dici.org/dl/fichiers/Royaute_sociale.pdf (Je ne suis pas lefebvriste, car les lefebvristes manquent de culture et confondent des choses qui doivent être distinguées, mais les lefebvristes ont le mérite de rappeler parfois certaines vérités… que le haut clergé catholique occulte peut-être par ignorance.)

  4. Comment ça, Denis Merlin, je ne peux pas vendre ce qui ne m’appartient pas ? Mais ! Mais ! Mais ! Mais c’est injuste ça !!! Et l’égalité alors ?
    Plus sérieusement, merci pour vos explications, c’est super.

  5. Merci de vos compliments, ID, j’y suis très sensible.

  6. Non du point de vue de la théorie juridique le mariage n’est pas exactement un pur contrat pas même un pur contrat solennel. Il déroge à tant de règles du droit des contrat, notamment en ce qui concerne sa formation, sa rupture et sa durée, échappant à la règle d’ordre public qui prohibe les engagements perpétuels.
    Un juriste qui affirme que le mariage n’est qu’un contrat dit des conneries motivées par des intentions idéologiques.

  7. Bizarre ce franc-maçon qui hélas se retrouve en périphérie du Front National tiens ci-après un notre discourt :
    http://www.nationspresse.info/?p=187450

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services