Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

Dénaturation du mariage : propagande dans les écoles

NLe ministre Najat Vallaud-Belkacem était hier dans un collège orléanais (Louis-Chêne, à
Fleury-les-Aubrais), pour une séance de "sensibilisation aux discriminations homophobes", avec le Groupe action gay et lesbien du Loiret. C'est dans le cadre de sa mission de lutte contre les discriminations
liées à l'orientation sexuelle et à l'identité de genre, que Najat
Vallaud-Belkacem, ministre du Droit des femmes et porte-parole du
gouvernement, est venue assister à cette séance. 

Un collégien demande si les paires homosexuels peuvent se marier. Le ministre saisit la balle au bond :

« On va faire un truc formidable, c'est adopter bientôt le mariage pour tous, ce sera une belle avancée vers plus d'égalité. »« Ça vous choque le mariage homosexuel ? Levez la main ceux que cela choque ».

Un, deux, puis trois, puis la moitié des collégiens lèvent la main, l'un d'eux l'accompagnant d'un « Ben oui, c'est choquant ! » Najat Vallaud-Belkacem sourit : 

« Cet
atelier est consacré à l'homophobie, pas au mariage, mais vous savez,
être homosexuel ou hétérosexuel, c'est la même chose. »

Puis, elle déclare aux journalistes :

« Cette génération est ambivalente, à la fois ouverte et pleine de préjugés. »

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

18 commentaires

  1. Endoctrinement totalitaire des enfants par la ministre !
    A quand les camps de rééducation ?

  2. La vérité sort de la bouche de cette dame…
    La discrimination… c’est exact, vouloir nous imposer le mariage des H au nom de l’égalité c’est de la discimination, c’est nous imposer leur vocabulaire… en nous transformant en parent 1 parent 2 parent 3
    etc…un couple est stérile….l’autre non…et le reste…
    TOUT NOUS DIFFERENCIE, nous revendiquons notre droit à la différence, à commencer par notre mariage…et demain au nom de la pseudo discrimination on obligera nos enfants et petits enfants à QUOI????

  3. Va-t-elle aller dans son Maroc natal faire un atelier similaire ?
    Chiche !
    Pour voir si là-bas ils sont à la fois “ouverts et plein de préjugés”.

  4. Goebbels visitant les Lebensborn… Effrayant.

  5. Visiblement cette pauvre ministre n’a pas profité des cours d’éducation sexuelle pour oser dire que : “vous savez, être homosexuel ou hétérosexuel, c’est la même chose.”
    Qui osera porter plainte contre elle pour incitation à l’homosexualité ?

  6. Pour pousser l’absurdité jusqu’au bout du “mariage pour tous”, pourquoi un célibataire ne pourrait-il pas se marier avec lui même?

  7. Lettre de Jules Ferry aux instituteurs, du 17 novembre 1883.
    « En matière d’éducation morale… vous n’avez à enseigner, à proprement parler, rien de nouveau, rien qui ne vous soit familier, comme à tous les honnêtes gens. Et, quand on vous parle de mission et d’apostolat, vous n’allez pas vous y méprendre : vous n’êtes point l’apôtre d’un nouvel évangile ; le législateur n’a voulu faire de vous ni un philosophe, ni un théologien improvisé. Il ne vous demande rien qu’on ne puisse demander à tout homme de coeur et de sens. Il est impossible que vous voyiez chaque jour tous ces enfants qui se pressent autour de vous, écoutant vos leçons, observant votre conduite, s’inspirant de vos exemples, à l’âge où l’esprit s’éveille, où le coeur s’ouvre, où la mémoire s’enrichit, sans que l’idée vous vienne aussitôt de profiter de cette docilité, de cette confiance, pour leur transmettre, avec les connaissances proprement dites, les principes mêmes de la morale, j’entends de cette bonne et antique morale que nous avons reçue de nos pères et que nous nous honorons tous de suivre dans les relations de la vie sans nous mettre en peine d’en discuter les bases philosophiques.
    Vous êtes l’auxiliaire et, à certains égards, le suppléant du père de famille ; parlez donc à son enfant comme vous voudriez qu’on parlât au vôtre ; avec force et autorité, toutes les fois qu’il s’agit d’une vérité incontestée, d’un précepte de la morale commune ; avec la plus grande réserve dès que vous risquez d’effleurer un sentiment religieux dont vous n’êtes pas juge.
    Si parfois, vous étiez embarrassé pour savoir jusqu’où il vous est permis d’aller dans votre enseignement moral, voici une règle pratique à laquelle vous pouvez vous tenir : avant de proposer à vos élèves un précepte, une maxime quelconque, demandez-vous s’il se trouve, à votre connaissance, un seul honnête homme qui puisse être froissé de ce que vous allez dire. Demandez-vous si un père de famille, je dis un seul, présent à votre classe et vous écoutant, pourrait de bonne foi refuser son assentiment à ce que vous allez dire. Si oui, abstenez-vous de le dire ; si non parlez hardiment. Car ce que vous allez communiquer à l’enfant, ce n’est pas votre propre sagesse, c’est la sagesse du genre humain, c’est une de ces idées d’ordre universel que plusieurs siècles de civilisation ont fait entrer dans le patrimoine de l’humanité. Si étroit que vous semble, peut-être, un cercle d’action ainsi tracé, restez en deçà de cette limite plutôt que de vous exposer à la franchir : vous ne toucherez jamais avec trop de scrupule à cette chose délicate et sacrée, qu’est la conscience de l’enfant. (…) »
    Le cadre fixé par l’inventeur de l’école laïque a été franchi depuis bien longtemps…

  8. Moi j’trouve pas que hétérosexuel soit l’équivalent de l’homosexuel… Ce qu’elle appelle préjugé n’est pas ce qui va à l’encontre de son idée au détriment du réel…

  9. C’est là que les parents doivent être attentifs. C’est la même chose pour cette idiotie du gender.Les auteurs de ces enseignements sont cinglés et démoniaques c’est tout..cinglés et démoniaques ces termes ne sont jamais prononcés mais c’est leurs noms . On a l’impression que les gens ignorent ce terme “démoniaque”
    Mais nous sommes au royaume de l’anti Christ..ne le ressentez vous pas ?Pourtant il a été annoncé il y a des centaines d’années.il est là désormais.Il nous prend à la gorge…mais pas pour très longtemps . Nous avons peut être besoin d’une correction
    J’ai l’impression qu’on a oublié notre foi quelque part au fond d’un tiroir ..peut être

  10. Le qualificatif “ouverte et pleine de préjugée” pourrait lui être retourné.

  11. Personnellement je suis très profondément choqué que cette péronelle ait “souri” quand les enfants se sont ainsi prononcés contre le mariage homo.
    Celà indique tout simplement qu’elle même est homophobe puisqu’elle dévoile sa pensée profonde , voilà tout ! J’espère quand même qu’un association LGBT ou des DH va intervenir en portant plainte. Aucun manquement ne peut être toléré dans ce combat !

  12. je rapelle qu’une des missions de cette dame est de faire progresser l’idéologie du genre dans notre pays ( c’est l’ONU d’ailleurs qui fait passer cette consigne, via les agences et les gouvernements!)

  13. Tout ceci est abject ! Les électeurs qui ont voté pour ces irresponsables sont les vrais coupables… Que le courroux du ciel allumé par nos voeux, fasse pleuvoir sur eux un déluge de feux (tiré du Cid, de Corneille) !

  14. une Belkacem aussi belle que la prison du temple ou l’on “initia” le premier enfant martyr du système.
    à Odette de Lannoy:
    pas “attentifs” nous a dit le Saint-Père, mais “incisifs”.Il est bien trop tard pour se contenter encore de la simple attention.

  15. Pourquoi ne va t-elle pas plutot enseigner le gender au Maroc au lieu d’endoctriner nos enfants ?

  16. Malheur à celui qui scandalise un enfant…Il vaudrait pour lui n’être pas né…!Parce Domine

  17. Les nostalgiques du goulag se croient toujours obligés de jouer les moralistes !

  18. Je pense que pour nous défendre de l’utopie délirante de l’indifférenciation sexuelle (“gender studies”), il faut affirmer avec forces des choses simples : “Les sexes sont différenciés par nature”. Comme en 1933, il aurait fallu affirmer “Il n’existe pas de race supérieure aux autres”. Chacun se souvient des monstres engendrés par l’utopie de la race supérieure, et si on remonte encore dans l’histoire, la filiation entre l’utopie délirante de Jean-Jacques Rousseau et les 23000 guillotinés de l’an II.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services