Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

Dénaturation du mariage : la gauche pas si unanime

Ainsi que le montre un article de Famille chrétienne, qui décrit le terrorisme intellectuel qui s’abat sur les élus du PS :

D“C’est un proche de François Hollande, Bernard Poignant, qui se confie : « Sur mon blog, j’ai fait part de mes réserves à propos de l’homoparentalité », explique le maire PS de Quimper, qui poursuit : « Je
crois que l’enfant a besoin de l’altérité. Comme orphelin, je me suis
construit dans l’altérité du père absent… Tout enfant doit savoir qu’il a
un père et une mère
 ». Voix dissonante ou voix de la prudence au
sein de la majorité ? Depuis juin, Bernard Poignant fait partie des
conseillers qui disposent d’un bureau à ­l’Élysée
. Sa prise de position
dérange certains, à en croire le principal intéressé : « Après lecture de mon blog, la revue Têtu m’a
sommé de lui répondre. Et moi, j’ai refusé ! Je suis libre de ma
pensée. Je n’ai tué personne, je ne passe pas devant un tribunal. Au nom
de quoi, d’ailleurs ?
 » Au nom d’une pensée à sens unique qui
voudrait que le débat sur l’ouverture du mariage et de l’adoption aux
homosexuels passe à la trappe avant même d’arriver devant les
parlementaires. […]

La nuance est-elle possible quand le débat devient combat ? Christophe Barbier, directeur de la rédaction à L’Express, en doute. Il confie à FC : «
Il y a le souvenir cuisant du pacs en 1998. Jospin voulait faire la loi
et ça n’a pas marché à cause de l’absentéisme des parlementaires de
gauche. Il a fallu reprendre les choses à zéro ! François Hollande ne
veut pas se faire piéger à nouveau
 ». Conséquence logique, pas de débat en interne et surtout pas de défections. « Le
jour J, il ne faudra pas que les ­députés PS des campagnes – ils ne
sont pas toujours fans du mariage gay – se fassent porter pâles.
Bertinotti [la ministre déléguée à la Famille, Ndlr] en a parlé dès la
Gay Pride, histoire de donner un tour de verrou supplémentaire. Celui
qui décidera d’être en rupture, il faudra qu’il assume
 »

En attendant, certains se préparent dans l’ombre. «Je ne répondrai pas aux oukases de mon parti sur une question qui touche la conscience», explique sous couvert d’anonymat un parlementaire PS. […]”

La droite a ici un moyen de croiser le fer, sur une question cruciale, en réclamant un réel débat, voire un référendum. Encore faut-il qu’elle assume ses convictions et défende clairement la famille et le droit pour l’enfant d’avoir un père et une mère.

Partager cet article

5 commentaires

  1. C’est pourquoi il est extrêmement important que tous ceux qui s’opposent à ce mariage interviennent en s’impliquant personnellement en écrivant ici : http://www.gouvernement.fr/premier-ministre/ecrire ou bien (ou les deux ) là : http://www.assemblee-nationale.fr/qui/xml/liste_alpha.asp?legislature=14
    Ces ont UNIQUEMENT des lobbies et les médias qui font presssion sur nos hommes politiques, en donnant l’IMPRESSION d’être majoritaires dans le pays. Mais nous pouvons soutenir nos députés et tous ceux qui se posent encore des questions en montrant qu’on EXISTE .

  2. Oui sauf que ce que vous appelez la droite est tout aussi franc mac que la gauche et poursuit donc les même objectifs!
    Ce problème n’est pas une question de sensibilité politique, c’est une question de perversité morale.
    Et la “droite” d’aujourd’hui n’étant plus ce qu’elle était, ne défendra rien sauf quelque représentants minoritaires plus courageux ou plus lucides que la majorité d’entre eux!
    Par définition un politicien va ou le vent l’emmène.
    L’homofolie et l’islamofolie, au même titre que l’avortement et l’euthanasie sont des thèmes obligatoires et ce n’est pas les politiciens de “droite” qui vont faire barrage!
    Au mieux ils seront inexistants, au pire ils seront complices actifs!
    Et le principe de la démocratie vous obligera à accepter ce que le “peuple” a décidé par l’intermédiaire de ses représentants élus!
    Au cas ou vous ne l’accepteriez pas:
    1- Vous ne seriez plus démocrate
    2- Vous deviendriez enfin hors la loi et donc passible de prison.
    Dernière remarque: le fait que les élus votent différemment du peuple, n’est pas pris en compte par le système que la majorité des français acceptent de par leur participation à ce système.
    Le simple fait de voter vaut acceptation totale du système!

  3. Devant la lâcheté la droite parlementaire, heureusement qu’il nous reste la conscience de la gauche…
    Pauvre France qui devra peut-être son salut grâce à la conscience d’athées pendant que ses fils spirituels s’enfuient lâchement…
    On est quand même loin dans le trou…

  4. La veulerie de la droite dans ce débat est totale; d’ailleurs toutes les décadences morales depuis quarante ans sont dues à la droite “républicaine” :pilule anticonceptionnelle, avortement, manipulations génétiques. On ne peut rien attendre d’elle car elle a en son sein les complices de la culture de mort qui fourniront à la gauche ses compléments de majorité dans ce débat ( y compris pour le mariage homo !).
    Le système politique français a ceci de particulier qu’il s’articule autour de deux partis de gauche dont l’un s’appelle “La Droite”.

  5. Il faut faire des pétitions pour réclamer un référendum; il n’y a pas tellement d’homosexuels dans le peuple, ils sont surtout chez les intellectuels et les artistes.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services