Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : Angleterre / Religions : L'anglicanisme

“Démographiquement, l’Eglise d’Angleterre n’existera plus dans 20 ans”

Ancien prêtre épiscopalien (l'Eglise anglicane aux Etats-Unis) converti au catholicisme, l'abbé George William Rutler est à présent curé de la paroisse St Michel à New York. The Catholic World Report l'a interviewé, quelques semaines avant la consécration d'une première femme évêque en Angleterre (traduction) :

"[L'église épiscopalienne] est en train de disparaître. (…] Ce qu'il en reste est post-chrétien. C'est un exemple frappant mais tragique de ce qui arrive lorsque vous renoncez à suivre sérieusement les enseignements du Christ. Démographiquement, l'Eglise d'Angleterre n'existera plus dans 20 ans. D'autres branches de l'Eglise anglicane hors d'Angleterre ont ordonné des femmes prêtres ou évêques ces dernières années, avec pour résultats, non seulement un chaos théologique, mais une catastrophe démographique."

CWR : Il y a davantage de catholiques romains que d'anglicans qui assistent à la messe en Angleterre.

"Oui, et plus de musulmans qui vont à la mosquée. Le nombre d'Anglais de naissance se disant chrétiens a diminué de 5,3 millions en une décennie seulement, soit une baisse de 15%. Pendant la même période, le nombre de musulmans en Angleterre et au Pays de Galles a bondi de 75%, boosté par l'arrivée de 600 000 personnes de confession musulmane nées à l'étranger. Alors que la moitié des musulmans britanniques ont moins de 25 ans, environ un quart des chrétiens (protestants et catholiques) en ont plus de 65."

Partager cet article

14 commentaires

  1. Le temps de la couronne d’Angleterre est compté alors… A moins qu’on assiste à une conversion extraordinaire de son souverain au catholicisme, la seule et Unique Vraie Religion !!!!!

  2. Pas tout à fait. Il reste quelques branches vivantes comme celle de la paroisse holy Trinity Brompton qui a lancé les parcours alpha. Mais qui n’a rien cédé en effet sur le plan théologique et moral

  3. De fait, le protestantisme britannique, résiste encore moins bien que le catholicisme à la sécularisation… Heureusement que Benoît XVI a créé les Ordinariats pour accueillir ceux, parmi les anglicans, qui le désirent.
    Déjà en 2001 le sociologue C.G. Brown, dans un ouvrage intitulé : “The Death of Christian Britain”, annonçait :
    – “Cela prit plusieurs siècles pour convertir la Grande-Bretagne au christianisme, mis il fallu moins de 40 ans pour que ce pays l’abandonne.”
    – “Le nombre de ceux qui ont spécifiquement foi dans J.C., comme étant le Messie, est considéré comme si statistiquement insignifiant que les sondeurs d’opinion n’abordent même pas cette question.”
    – “Il n’est pas spécialement nouveau de proclamer que les églises chrétiennes sont sur le déclin en G.B.. Mais ce qui est nouveau c’est l’idée de la mort de la Grande-Bretagne chrétienne.”
    Enfin, dans sa recherche des causes de cette apostasie il rejoint les combats que nous menons: La césure qui marque vraiment la fin de l’encadrement religieux de la société britannique n’est pas […] la révolution scientifique, technique, industrielle et urbaine du XIXe siècle et de la première moitié du XXe . C’est celle de la révolution des années 1960-1970, révolution morale et culturelle dont la clé est la mutation de la famille et la redéfinition radicale des rapports de sexe qui lui correspond.

  4. Certes, certes, mais l’Eglise de France n’est pas loin derrière.

  5. « Je suis convaincu, en effet, que les Nations ne doivent jamais accepter de voir disparaître ce qui fait leur identité propre. Dans une famille, les différents membres ont beau avoir le même père et la même mère, ils ne sont pas des individus indifférenciés, mais bien des personnes avec leur propre singularité. Il en va de même pour les pays, qui doivent veiller à préserver et développer leur culture propre, sans jamais la laisser absorber par d’autres ou se noyer dans une terne uniformité. » JP II
    [Il ne s’agit pas d’une citation de JP II mais de Benoît XVI aux évêques de France, au sujet des racines chrétiennes de notre pays.
    http://www.vatican.va/holy_father/benedict_xvi/speeches/2008/september/documents/hf_ben-xvi_spe_20080914_lourdes-vescovi_fr.html
    Attention à ne pas manipuler ses propos en les collant à une question différente. L.T.]

  6. Et le danger musulman est bien là et augure bien mal des années sombres à venir. Un nouveau “dark age” est prévisible avant que l’église s’il plait à Dieu ne relève le pays, mais combien de siècles seront nécessaires pour rebâtir la civilisation chrétienne? Que de souffrances prévisibles en raison des choix imbéciles des dirigeants occidentaux et de leur promotion permanente de la culture de mort.

  7. @lamarf
    Hélas, pleinement d’accord.

  8. Le vrai danger ne vient pas de l’autre mais bien de chez nous.
    Les traîtres à la vraie religion.
    Laisser les diacres mariés jouer au petit curé à l’autel
    Ruse du diable……
    Admettre des femmes pour faire plaisir aux destructeurs de notre religion.
    Laisser les évêques ronronner….

  9. @ “Certes, certes, mais l’Eglise de France n’est pas loin derrière.”
    Rédigé par : lamarf | 2 jan 2015 17:29:52″
    ————-
    Avez-vous lu, compris ou été en Angleterre pour saisir cet article qui pointe les conséquences des errances doctrinales et disciplinaires des églises anglicanes ou “épiscopaliennes” – le terme utilisé en Amérique – que d’ailleurs, on ne retrouve pas dans les églises sœurs d’Afrique qui, elles, sont horrifiées ?
    Ce sujet est régulièrement traité sur le Salon Beige et c’est très bien pour ouvrir l’horizon. Les considérations sur l’église catholique en France n’ont rien à voir ici. Et d’ailleurs il n’y a pas de comparaison de gravité et le catholicisme en France connaît des situations très contrastées, des dynamismes ici et des crises là et cela même à l’intérieur des “courants”. En Angleterre, l’Église nationale anglicane est en train de perdre tout son sang.

  10. Après s’être converti au catholicisme, ils ne leur restera plus qu’à appliquer la loi salique !

  11. Le christianisme anglais est bien plus en danger que le catholicisme français qui résiste et se réveille avec la MPT.
    Le Royaume Uni est encore plus menacé que la France par l’islamisme, parce qu’il accepte les communautarismes comme étant les conséquences de ses colonies.
    On dit même que la charia commence à être légalisée et que “le Prince” Charles est attiré par l’islam! Pauvre Angleterre!

  12. à esprit libre:
    la seule différence c’est que la Sainte Eglise est de fondation divine … et le Christ est déjà ressuscité ; Il l’a dit et c’est notre Foi !
    Pour le reste lisez les statistiques de l’église de France (publiées dans la Croix et la Vie donc des organes tout à fait officiels) il y a quelques mois : c’est l’effondrement ! ordinations, mariages, baptêmes, pratique tout est en chute libre !
    il ne s’agit pas de “faire du catastrophisme” mais les chiffres sont là depuis 40 ans !

  13. Le livre « la Toussaint blanche » est encore plus prophétique, allons-nous le vivre ?

  14. “la seule différence c’est que la Sainte Eglise est de fondation divine … et le Christ est déjà ressuscité ; Il l’a dit et c’est notre Foi !
    Pour le reste lisez les statistiques de l’église de France (publiées dans la Croix et la Vie donc des organes tout à fait officiels) il y a quelques mois : c’est l’effondrement ! ordinations, mariages, baptêmes, pratique tout est en chute libre !
    il ne s’agit pas de “faire du catastrophisme” mais les chiffres sont là depuis 40 ans !”
    “Rédigé par : nemo | 3 jan 2015 06:41:17”
    ——-
    Je répète : le sujet ici est l’anglicanisme en crise en Angleterre.
    Quant à la France, je maintiens que la crise n’est ni de même nature ni de même ampleur et même pas du tout !
    Tant qu’à jouer aux observateurs de la crise en France, je suis moins pessimiste sur l’Église en France que sur la France elle-même, ses institutions peuplées de gredins et le déchaînement politique contre la famille. Enfin, en engagé, habitué à me porter au front et à ranimer les courages qui fléchissent, je lis comme vous les chiffres mais regarde les pousses vigoureuses plutôt que les arbres qui meurent…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]