Bannière Salon Beige

Partager cet article

Bioéthique / Culture de mort : Eugénisme

“Délit de faciès contre le trisomique”

Le sénateur André Lardeux a déclaré :

L "J'ai failli reprendre mon discours de 2004, tant les principes me paraissent inchangés depuis. « Il ne faut pas plier les réalités du présent aux rêves de l'avenir » a dit Chateaubriand : tenons-nous en là ! Nous ne devons pas nous laisser dicter notre loi par la science et les appétits financiers. Une commission spéciale eût été à cet égard bienvenue. Je ne vois pas de raison d'émettre un vote positif sur ce texte qui ne nous préserve pas de la marchandisation du corps humain. Pour la recherche sur les embryons il propose des dispositifs alambiqués inacceptables, qui constituent un pas vers une nouvelle transgression. La solution serait de cesser de créer des embryons surnuméraires.

[…] Notre société a instauré un délit de faciès contre le trisomique, véritable tête de Turc de la génétique que le dépistage -ou plutôt le pistage- a mission de dénicher, pour le supprimer. Au passage, on supprime aussi des embryons « sains ». La tendance à l'eugénisme engagée se confirme. Ne gênons pas le marketing de l'eugénisme : 800 000 dépistages par an, cela rapporte ! La France va plus loin que d'autres dans cet eugénisme, repérant 92 % des trisomiques -et supprimant 96 % des embryons d'enfants trisomiques : un député a même demandé pourquoi il en reste 4 %… Notre société est-elle digne quand elle établit des seuils de dignité ? Elle donne le pouvoir radical exorbitant, presque divin de donner la mort à un enfant petit, malade, handicapé. (Murmures sur les bancs socialistes.) L'eugénisme est d'abord collectif : curieuse politique de santé. Analyse coût/avantage, stratégie d'élimination… Je vous demande ce qu'en aurait dit cet acteur trisomique fêté au festival de Cannes. Ne lit-on pas qu'un « foetus trisomique peut bénéficier d'une IMG »… « bénéficier » ! Le groupe sélectionne des individus en fonction de leur génome selon un plan concerté et des critères de performance, un comportement qui, en d'autres temps, a fait l'objet d'une incrimination en vertu de l'article 211 du code pénal… […]

Je voterai contre ce projet de loi fourre-tout, émanation d'une société qui perd ses repères et qui ne respecte pas l'égalité devant la vie. Une société pleinement technique, dont le rêve de perfection n'est pas moins condamnable que le racisme : je n'y suis pas favorable ! (Applaudissements sur quelques bancs UMP)"

Partager cet article

7 commentaires

  1. Le dépistage obsessionnel du handicap -trisomie en particulier- en période prénatale occulte une réalité: l’immense majorité des handicaps de l’enfance et de l’adolescence apparaît après la naissance, en conséquence de maladies graves ou d’accidents.
    Le développement de l’eugénisme pratique prénatal ne peut qu’être la source d’une exclusion sociale et psychologique aggravée des handicapés et renforcer leur souffrance comme celle de leurs proches , leur sentiment d’isolement voire de culpabilité à l’idée du “fardeau” qu’ils imposeraient à cette société si dénuée de compassion pour les plus petits.

  2. Bravo Mr le Sénateur, vous êtes digne de la vraie France, celle qui en a marre de tous ces politiciens verreux qui traitent tous ceux qui ne pensent pas comme eux de néo-fascistes et qui se conduisent en véritables nazis ou bolcheviks (au choix, c’est quif-quif). Quand on supprime autant d’enfant à naitre et qu’on conçoit que c’est un progrès , quand on fait la chasse au trisomiques, sans qu’ils puissent se défendre, on est en train de recréer les camps de la morts: goulags ou camps nazis. Alors messieurs les politiques,un peu de respect pour le petit d’homme, si vous n’en avez pas pour vous. Quand vous passerez de l’autre côté, vous devriez avoir du souci à vous faire, car là c’est pour l’éternité!

  3. Vivement qu’on trouve le “gène du QI > 130”: on pourra alors éliminer avant naissance les 95% qui n’en sont pas doté. Puisqu’il faut diminuer la population de la planète, ce serait très efficace?

  4. Merci monsieur, votre intervention nous réchauffe le cœur! pour avoir adopté des enfants porteurs de cette maladie comme beaucoup d’autres familles, je souffre tous les jours du regard de la société sur eux, ils se sentent de trop! des médecins et des “professionnels” parlent devant eux de l’avortement qui n’a pas eu lieu sans se rendre compte que les larmes coulent sur leur visage…et il nous faut consoler sous des regards goguenards, Honte aux députés et aux sénateurs responsables et coupables de tant de souffrance

  5. merci, monsieur le sénateur et bravo pour votre courage

  6. Tant qu’il y aura des hommes !…
    Malheureusement ce serait, me dit-on, le dernier mandat de ce héros du siècle qui, très tôt, a dénoncé le machiavélisme du système en démasquant tout particulièrement la duplicité
    de la Loi Léonetti.
    Merci à vous Monsieur Lardeux qui faites honneur à votre mandat.

  7. Merci aux sénateurs courageux qui osent dire la Vérité…Honneur a eux!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services