Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement

Délai pour avorter : pour la loi, c’est 12 semaines ; pour Rossignol et le Sénat, c’est 14 semaines ; pour Loiseau, 18 semaines ?

Délai pour avorter : pour la loi, c’est 12 semaines ; pour Rossignol et le Sénat, c’est 14 semaines ; pour Loiseau, 18 semaines ?

Ce n’est (malheureusement) pas une histoire de volatiles. Le Salon beige a déjà annoncé qu’un amendement avait été voté au Sénat le 7 juin portant le délai légal pour un avortement de 12 à 14 semaines.

L’amendement a été présenté et défendu par Mme Rossignol, présentement sénatrice PS de l’Oise et qui a été en 2016-2017 ministre des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes lors de la présidence de F.Hollance, autant dire une référence.

Les échanges lors de cette séance ont fait apparaître un danger supplémentaire pour la vie des foetus lié aux promesses de campagne de LaREM et de Mme Loiseau. Ainsi, Mme Rossignol a rappelé :

« Le Gouvernement a fait campagne aux élections européennes en promettant de promouvoir un bouquet législatif qui aligne le droit européen sur la législation nationale la plus favorable, pour chacun des droits des femmes ».

Et c’est exact : dans le programme de Mme Loiseau, au chapitre Pour une politique féministe européenne, il est écrit, dans une sorte d’hymne au mieux-disant féministe :

« Nous mettrons en œuvre le «Pacte Simone Veil». Nous harmoniserons par le haut les droits des femmes en Europe: chaque pays signataire introduira dans sa législation les mesures les plus protectrices ayant fait leurs preuves dans les autres pays européens. Ce Pacte inclura les droits sexuels et reproductifs (ex: contraception et IVG libres), la lutte contre les violences faites aux femmes ou l’égalité salariale ».

Or, et là encore le fait est rappelé par Mme Rossignol, en Suède, pays de l’Union européenne, le délai légal pour pratiquer une IVG est de 18 semaines.

L’amendement voté par le Sénat doit maintenant passer par la commission mixte paritaire Assemblée Nationale/Sénat, avant un dernier vote à l’Assemblée nationale (pour cause de procédure accélérée). Il sera crucial de suivre les déclarations et votes de la majorité LaREM.

Vous souhaitez que votre patrimoine serve à défendre vos convictions, plutôt qu'être dilapidé par un Etat prédateur et dispendieux ?

Savez-vous que le Salon beige est habilité à recevoir des legs ?

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

6 commentaires

  1. et dire que cette volaille est catholique et se déclare telle il me semble que ces gens-là promoteurs de l’avortement sont excommuniés latae satentiae, ce serait peut-être bien qu’un évêque courageux le lui rappelle. Mais ce qui est le plus marrant enfin si on peut dire c’est que les homos réclament à corps et à cris d’avoir des enfants . Cherchez l’erreur dans ce monde de débiles profonds

  2. L objectif de ces dingues est d amener le délai légal d ivg à 9 mois de grossesse .

  3. “Nous harmoniserons par le haut les droits des femmes en Europe”: merci pour les environ 110 000 futures femmes avortées chaque année en France.
    “argonne 11 juin 2019, 12 h 32 min ” je crains que vous jouiez petit bras: l’IVG post-natale va certainement être bientôt le but à atteindre. Le sigle sera évidemment modifié puisque le G ne serait plus cohérent (ce qui ne les gênerait d’ailleurs peut-être même pas).

  4. Juste pour info: au Pays Bas, l’avortement est possible jusqu’à 22 semaines d’aménorrhées, soit 20 semaines de grossesse.
    Le Collège national des gynécologues et obstétriciens est fermement opposé à cet amendement, il dit que le geste effectué par le médecin n’est plus le même à ce stade de la grossesse.
    De plus, leur pacte Simone Veil parle d’harmonistation alors que les différentes législations Européennes sur l’interruption de grossesse ne sont pas identiques: en France la loi Veil distingue l’avortement à la demande de la mère, l’IVG et l’IMG, or dans les autres pays européens ces trois cas ne sont pas distincts, en ce qui concernent les délais pour avorter.
    Il faut prier pour que ce soit rejeté en commission mixte paritaire.

  5. ça faisait vraiment du bien d’être sur pélé à Chartres d’être avec des gens normaux sensés, des familles nombreuses, belles et saines.
    Le parpaing au retour de chaque pélé est toujours dur.

  6. voila l’erreur : “les droits sexuels et reproductifs (ex: contraception et IVG libres)” : reproductifs et en explication contraception et IGV!
    ils n’ont pas vraiment compris ce qu’était se reproduire

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services