Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Déjà condamné à 18 reprises

Déjà condamné à 18 reprises

Le 20 août, une adolescente de 15 ans a été violée et tuée par un pédocriminel multiréciviste, qui a avoué le meurtre. Eric Dupond-Moretti a alors promis des «sanctions» en cas de dysfonctionnement de la justice :

«Si la justice a dysfonctionné, il y aura des sanctions». «Après un drame comme celui-là, on doit se taire. Et on n’est pas obligé de faire dans la surenchère populiste». «La France, ce n’est pas un coupe-gorge»

Mais l’actualité suit son cours morbide… Un homme a été placé hier en garde à vue à Saumur pour le viol d’une septuagénaire, et il est également soupçonné d’avoir enlevé et violé une fillette de 9 ans dimanche dans la Vienne, après avoir agressé une joggeuse.

Le suspect, sorti de détention fin 2019 pour des faits sans rapport, appartient à la communauté des gens du voyage. Il a déjà été condamné à 18 reprises pour faits de violences, vols, trafics de stupéfiants et un homicide involontaire dans une affaire de circulation routière. Il fait aussi l’objet de deux enquêtes pour des affaires à caractère sexuel intra familial.

Partager cet article

3 commentaires

  1. Le passé du mis en cause est très ordinaire et ne devrait pas être considéré comme un dysfonctionnement par Ducon-mord-Yéti, avocat sulfureux spécialisé dans l’acquittement des pires truands, follement acclamé par ses admirateurs lors de sa première visite de garde des sots à Fresnes.
    En conséquence, comme il n’y a eu “que” 2 viols et un vol de voiture, je pense que le prévenu s’en tirera avec quelques mois de prison qui n’auront pas lieu d’être exécutés puisque inférieurs à 2 ans…

  2. En France, bon nombre de jugements se rendent – ou plutôt se vomissent – en faveur des délinquants et non des gens honnêtes, des criminels et non des victimes : telle est la “Justice” républicaine, gardienne de la tradition des tribunaux révolutionnaires, tradition que perpétuent à merveille les magistrats affiliés au Syndicat du “Mur des Cons”…

  3. le viol d’une mémée puis d’une fillette, simples sentiments d’insécurité ? 18 condamnations et encore libre de continuer, quels droles de gens se maintiennent au manettes, les gens devraient prendre conscience qu’ils doivent absolument aller voter

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]