Bannière Salon Beige

Partager cet article

Liberté d'expression

Défense du loden, injustement stigmatisé

Dans Le Figaro, Jean Sévillia s'élève contre le "loden bashing", à prendre bien sûr au second degré :

"[…] D'abord, pour ceux qui l'ignoreraient, le loden n'est pas un manteau, mais un tissu. Avec le loden, on fabrique aussi des vestes, des gilets, des pantalons, que sais-je. Ce tissu ne date pas d'aujourd'hui, mais du Moyen Age. Il n'est pas fabriqué à Neuilly, Auteuil ou Passy, ni à Versailles, ni dans le quartier d'Ainay de Lyon, mais dans les Alpes autrichiennes et bavaroises. C'est une étoffe que les paysans tyroliens fabriquaient à partir de la pure laine de mouton, procédé qui n'a pas changé. Etoffe de pays pauvre à l'origine, destinée à vêtir une population montagnarde confrontée à des conditions climatiques rudes.

En d'autres termes, dans l'ordre des symboles, le loden n'est pas le fruit du confort mais au contraire, conçu pour lutter contre le froid, le vent, la pluie et la neige, le signe du combat contre la dureté de la condition humaine. Y a-t-il une métaphysique du loden? Personnellement, je ne suis pas loin de le penser.

Les temps ont changé, matériellement, dans les alpes austro-bavaroises, je sais. Mais le loden est resté. Il est porté dans les couches supérieures de la société, mais il reste un vêtement de paysan. Enfoncez-vous dans les vallées du Tyrol, et scrutez une sortie de messe dominicale: ces hommes à la main calleuse et qui sentent la vache portent tous le loden: moi qui les connais bien, je vous assure qu'ils n'ont rien de snob. Conclusion: le loden est un vêtement populaire.

Et s'il est un vêtement populaire, c'est parce qu'il est un vêtement bon marché. Un manteau en loden, quand on l'entretient bien (brossage régulier avec une brosse humide, évitez le pressing, c'est un conseil d'ami), peut durer quinze à vingt ans. […]"

Partager cet article

8 commentaires

  1. Ne soyons pas lodenophobe !

  2. Plus de quinze a vingt ans ! J’en ai un, comme neuf, que j’ai dû acheter il y a trente ans, voire plus.

  3. Enfin, bref, le style bourgeois, BCBG, catho tradi, existe, il ne faut pas le nier non plus. Comme les styles populaires, loubards, punks, gothiques, et bien d’autres…Tout le monde n’a pas les moyens d’acheter un loden, il y en a qui s’habillent chez Tati, Leclerc et Carrefour…

  4. Il faut relancer la mode du loden!

  5. J’ai le mien que je mets toujours régulièrement depuis 1972 et je porte aussi la cape en loden de ma grand mère que je l’ai toujours vue porter.
    Quant à mon fils il porte la veste longue en loden de son défunt père qui date de la même époque que le mien.
    Ce qui est formidable c’est que ces vêtements sont intemporels et donc extrêmement économiques pour qui ne se laisse pas influencer par les modes. Nos manteaux, vestes, parkas en loden et….pantalons et jupes aussi défient le temps et font donc partie des vêtements les plus économiques sur le long terme.
    de même pour les enfants. Les manteaux de l’aîné peuvent habiller sans problème la marmaille après lui….jusqu’à une quinzaine peut être même plus et si les enfants sont moins nombreux passer sans problèmes aux cousins et autres cousins…….
    l’achat de vêtements en loden est l’ investissement sur habillement le plus intéressant.
    merci à Jean Sévilla de dénoncer comme toujours les “conneries” des idéologues stigmatiseurs bêtes et méchants

  6. Mais ce qui était insinuer n’a rien à voir avec le loden ,mais le fait que ,c’est bien connu, les germanophobes étaient tous des nazis et donc ceux des Manifs pour Tous sont forcement des nazis puisqu’ils pensent autrement que les manipulateurs umps ,le loden ne servant qu’à manipuler l’idée que nazis= loden= MPT
    les petits saints étant bien sur ceux qui vomissent leur haine anti-MPT comme ils font sur tous les sujets où quiconque pensant autrement que la propagande conformiste n’est plus un etre humain dans le système égalitaire bidon de la pseuso-bien-pensance gochiste pour tous .

  7. germanophones …..et non germanophobes …..quoiqu’aujourd’hui c’est la mode de se coupler avec les germanophobes plutot que se liguer contre eux comme au bon vieux temps de a dernière guerre .
    Le politiquement correct est schyzophrène ! sensés de croire qu’il n’y a rien de pire qu’un “nazi” germanophone durant 70 ans ,on réduit tout ca et ce qui ne convient pas est forcement du malodorant hitlerum ad nauséatum ,tous les autres n’étant que de charmants crétins sans méchanceté ne voulant que le bien de l’humanité , forcement ,quitte à écrabouiller les gens dans le monde entier au nom de la démocratie du progrès forcé et obligatoire !

  8. Ach! ça fait du bien de sourire de temps en temps! Vive le loden libre!!!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services