Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / Pays : Afghanistan

Défense, Afghanistan : des sujets électoraux ?

Dans un contexte aujourd'hui encore dramatique avec la mort d'un soldat français et de réflexion sur l'avenir de l'engagement français en Afghanistan (déclaration de Hervé Morin), voici l'opinion du rédacteur du site spécialisé sur la défense Le mammouth :

"La France va commencer son retrait d'Afghanistan avant 2012, et aura du mal à assurer son train de vie en matière de défense, après cette même date. Deux évidences qui peuvent, aujourd'hui, être un sujet de débats et de programmes politiques, pour un scrutin présidentiel qui se déroulera en… 2012.
Le pays vient, ces derniers jours, de comprendre qu'il faudrait se serrer un peu la ceinture. Or, ce n'est pas une grande révélation, l'engagement français suscite peu d'intérêt dans la population, mis à part chez les amoureux de ce pays, et les familles des 4.000 militaires déployés la-bas.

On voit mal, cependant, comment la France pourrait éviter de s'exprimer sur un calendrier de retrait d'Afghanistan, qui arrive dans les discours des responsables américaines et britanniques.
D'ores et déjà, comme nous l'écrivions hier, la décision a été prise de réduire la voilure en Surobi, ce qui ne peut, logiquement, que déboucher sur une réduction assez rapide de notre format en Afghanistan. Le président de la République, alors candidat, l'avait d'ailleurs évoqué dès 2007.

Pour ce qui est de la défense, il apparait que l'après-2012 sera très difficile à financer. La législature actuelle a permis de commencer la modernisation des forces, de colmater les brèches laissées par l'ère précédente : le financement du tout rendait inéductable la mise en place des bases de défense. On voit mal comment, cependant, le système pourrait tourner sans une nouvelle phase de choix dans les programmes d'armement." 

Partager cet article

2 commentaires

  1. Monsieur Morin n’est qu’un tout petit pion ,une petite marionnette entre les mains de Sarkozy qui est lui deux fois responsable de la mort de nos soldats.1)en qualité de chef des Armées.2)En étant le supplétif de la coalition impérialiste anglo-américaine dont il n’est lui aussi qu’une marionnette.Cette guerre n’est pas la nôtre et surtout pas pour la défense des droits de l’homme mais plutôt pour la défense des intérêts financiers des lobbies de la coalition citée si-dessus.

  2. Les talibans savent bien tout cela…Le temps travaille pour eux.Il serait donc moins couteux de négocier notre départ afin d’éviter un nouveau Dien Bien Phu.Là encore, la “retraite” pose problème.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services