Bannière Salon Beige

Partager cet article

Défendre le bien commun de la paix, est-ce possible sans la guerre?

Valeurs chrétiennes : Culture / Vidéos

Entretien avec le général Marc Paitier. Une vidéoformation proposée par Notre Dame de Chrétienté.

 

Le Salon Beige est visité chaque jour par plusieurs dizaines de milliers personnes qui veulent participer au combat contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme.

Je ne souhaite pas que le Salon Beige devienne une galerie commerciale avec des publicités voyantes, mais au contraire qu’il reste un outil de combat culturel.

Le Salon Beige est un lieu où chacun trouve les informations et les argumentaires dont il a besoin pour sa réflexion personnelle. C’est un lieu gratuit et une bibliothèque de référence vivante.

Si chaque personne lisant ce message donnait, notre levée de fonds serait achevée en une heure.

Aujourd’hui, je vous remercie de faire un don de 5€, 20€, 50€ ou de tout autre montant à votre portée, afin que le Salon Beige puisse poursuivre son combat.

Merci,

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

3 commentaires

  1. Excellentissime! Bravo! vous au moins vous y allez franco Général!

  2. Au Kosovo , on s est trompé d ennemi ! Jusqu à ce qu un capitaine charge à la baïonnette , des Serbes pour se desencercler – politique absurde qui fait que les circonstances mettent deux peuples chrétiens l un contre l autre. Ce capitaine est aujourd’hui CEMA à la place du général de Villiers . Le comble de la bêtise politique des républicains français .

  3. Ce n’était pas au Kosovo, c’était en Bosnie à Sarajevo. Il ne s’agissait pas de “se désencercler” mais de reprendre un poste français que des Serbes avaient investi et dont ils tenaient les soldats en otage. La reprise de ce poste par tous les moyens était une question d’honneur et une question vitale. La compagnie qui a réussi cette mission a été héroïque. Elle était commandée par le capitaine Lecointre, actuel CEMA. Les interventions en Bosnie et au Kosovo répondent à des situations très différentes. Quand on porte des jugements, il faut vérifier les faits et ne pas raconter n’importe quoi.
    Général Paitier

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services