Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / Valeurs chrétiennes : Education

Défendre la liberté scolaire

De Philippe Maxence :

"Il y a quelques années nous n'étions pas nombreux à nous intéresser aux écoles hors contrat ou indépendantes, voire à l'école à la maison. Ils n'étaient pas si nombreux non plus ceux qui s'étaient lancés dans la constitution d'une école, non pour répondre à une soif de faire absolument autrement, mais pour répondre aux besoins et au bien des enfants. Ces pionniers existaient bien pourtant et c'est ainsi que j'ai réalisé pour notre confrère La Nef un premier annuaire de ces écoles, opération que j'ai renouvelée quelques années après, lors de mon arrivée à L'Homme Nouveau.

Depuis quelques années, à côté des écoles qui naissent un peu partout dans toute la France – dans ma boîte de courrier électronique cette semaine, par exemple, l'invitation à une réunion de parents pour une école maternelle et primaire à Laval –, la Fondation pour l'École, fondée et animée par Anne Coffinier, travaille inlassablement dans ce sens. Elle aide les fondations d'écoles, soutient les projets et argumente en faveur de la liberté scolaire. Sur son blogue, elle vient de reproduire des extraits d'un article du Monde sur ces écoles, ainsi que des témoignages recueillis par la journaliste du quotidien du soir.

En voyant cet ensemble, je me suis dit que nous n'avions pas travaillé pour rien depuis toutes ces années, à œuvrer, chacun à notre place, pour une autre forme d'enseignement, ce qui se traduit pour les catholiques par un enseignement fidèle aux décisions du magistère.

Je n'ai pas pu m'empêcher de songer aussi aux quelques remarques reçues de lecteurs, regrettant parfois que j'accorde autant de place à ces écoles. Celles-ci sont pourtant notre liberté en acte et il est clair que le candidat Hollande, qui veut encore rabaisser l'âge de la scolarité obligatoire, ne doit pas voir d'un bon œil ces écoles indépendantes, pas plus d'ailleurs que l'école à la maison. Disant cela, je n'entre pas dans ces histoires de consigne de vote. À chacun de prendre ses responsabilités, la conscience éclairée par la doctrine morale de l'Église, et en toute liberté d'esprit. Mais je me dis aussi que ce bien, là il faudra si besoin le défendre. À tout prix !"

Partager cet article

4 commentaires

  1. Oui, je le faisais la même réflexion.
    S’il le faut, nous serons 1 million dans la rue pour défendre notre liberté de parents !!

  2. “le candidat Hollande, qui veut encore rabaisser l’âge de la scolarité obligatoire,”
    Le candidat Hollande, comme d’ailleurs la plupart des Français, semble ignorer que dans notre pays la scolarisation n’est nullement obligatoire et ne l’a jamais été.
    Mais au point où on en est, il pourrait, avec des élus à sa botte, faire abroger tous les textes précédents et instaurer une obligation de scolarisation.
    Ce n’est que parce qu’on embobine les auditeurs que se répand cette idée que l’instruction est une mission régalienne, que l’école publique est gratuite (mais bien sûr, chacun sait que les personnels de l’enseignement public sont des idéalistes au grand cœur qui, sachant qu’il agissent pour le bien public, mettent un point d’honneur à le faire bénévolement!).
    Quelques faits qui fâchent, quand on en fait état dans la mouvance éducnatienne:
    -l’instruction gratuite a été inventée par les Frères des Écoles Chrétiennes, bien avant la naissance de la “république française”)
    -Condorcet mettait en garde la jeune république contre la tentation d’éducation nationale: seule l’instruction est, selon lui, à réglementer
    -au vingtième siècle, en France, l’essor de l’enseignement privé est surtout dû à la dégradation de la qualité de l’instruction publique (remarque écrite dans un grand quotidien national par une Inspectrice Générale, avant 1981. La situation n’a pas notablement changé depuis).
    Les parents devraient avoir la même liberté de choix pour le pédiatre de leurs enfants et pour l’école de leurs enfants. Pour le moment (tout peut changer!), on n’oblige personne à devoir financer en totalité les soins qu’on fait donner par un dentiste ou par un médecin hors structure de type hôpital public. L’instruction (et l’éducation qui est censée l’accompagner) est-elle moins précieuse que la santé?

  3. Les socialistes, même s’il n’est pas faux de les taxer de nombreux maux, ont un avantage indéniable sur les “gens de droite”: ils ont de la mémoire et ils savent l’utiiser…
    Ils savent aussi en mesurer les impacts et en digérer les leçons…
    En l’occurence il est une manifestation à Versailles pour l’Ecole Libre qui a profondément marqué les esprits…
    Alors il y a bien une série de mélanchoniens fanatiques et de judéo-maçons, façon Riposte Laïque, qui vont de déchaîner, mais je vois pas l’intérêt, pour la gôche au pouvoir, de se lancer dans une offensive doublement improductive:
    – d’une part parce que l’état n’a pas les moyens de suppléer l’enseignement des établissements privés
    – d’autre part parce que la gôche ne peut s’offrir le luxe de se couper des confesssions qui assurent son succès et le soutien de sa politique:
    – l’islam d’abord,
    – le judaïsme ensuite, même si la question palestinienne a depuis quelques années clivée la gauche entre pro-sionistes inconditionnels (comme Delanoe) et antisionistes….
    Alors ne cèdons pas à la panique: la disparition de l’enseignement libre n’est pas réalisable demain!

  4. Nous avons fait le choix d’instruire nos enfants à la maison jusqu’en classe de 6ème incluse avec la pédagogie Montessori.Nous faisons également le catéchisme à nos enfants pour les mêmes raisons : aucune structure ne répond aux besoins et aux exigences de notre famille (autant l’école que la paroisse…!)
    Notre positionnement est clair : si je ne peux plus instruire moi-même mes enfants, je créerai une école et si cela n’est pas possible nous partirons à l’étranger, là où cela est possible.
    Je ne pense cependant pas que les socialistes pourraient tout chambouler demain.Seule l’instruction est obligatoire selon la constitution je crois.Il me parait compliquer de s’y attaquer sans effet boomrang…
    Laurence Fournier
    http://www.agiretcomprendre.blogspot.fr

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services