Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Dédiabolisation du RN : Kamel Agat-Boudjahlat, faux candidat RN mais vrai infiltré

Dédiabolisation du RN : Kamel Agat-Boudjahlat, faux candidat RN mais vrai infiltré

L’histoire est malheureusement assez révélatrice de la recherche de la dédiabolisation à tout pris au sein du RN. L’hypothèse de bénéficier d’un candidat de la “diversité” a sans doute prévalu sur le choix de fidèles militants mais au passé peut-être trop droitier.

Kamel Agat-Boudjahlat a annoncé ce lundi en fin de matinée qu’il renonçait à être candidat aux prochaines élections régionales, alors qu’il avait été présenté samedi dans nos colonnes comme tête de liste du Rassemblement national (RN) dans le Territoire de Belfort (…)

Ce lundi en fin de matinée, le principal intéressé nous annonce donc à la fois le retrait de sa candidature, tout en assurant de façon surprenante avoir voulu infiltrer le RN « pour faire le buzz » dans le but d’écrire un livre prochainement. Son objectif initial, d’après lui : : être élu conseiller régional pour ensuite « tomber le masque ».

« Mais c’est allé trop loin, je mettais en danger les membres de ma famille, avec un déferlement de haine, injures et menaces sur les réseaux sociaux », lâche-t-il encore, avant d’appeler à voter… « contre le Rassemblement national » lors des prochaines élections.

L’emprise du trio Rachline-Bilde-Briois sur les investitures a été soulignées dans un article récent du Figaro. C’est ainsi qu’il semblerait que ce soit Thierry Mariani qui ait réussi à droitiser sa propre liste en PACA contre l’avis de la commission d’investiture…

“(…) Venu défendre sa liste de Provence-Alpes-Côte d’Azur, l’ancien ministre de Nicolas Sarkozy n’a pas caché sa colèreaprès avoir patienté sur les marches du siège – de découvrir ses candidats dans le Var biffés d’un trait de plume. Qui plus est au profit de proches du maire de Fréjus, et membre éminent de la commission d’investiture, David Rachline. «Puisque tu imposes 100 % des candidats dans le Var, c’est à toi d’être tête de liste. Je rends mon tablier» , l’a menacé par téléphone l’ancien LR au terme d’une seconde réunion virtuelle, mardi dernier. L’eurodéputé est allé jusqu’à réclamer du RN un communiqué annonçant son retrait en Paca, pour finalement obtenir gain de cause. Sauvant les candidatures notamment d’Amaury Navarranne et Muriel Fiol, deux anciennes têtes de liste du mouvement lors des municipales à Toulon et Bandol. 

La verticalité de ces investitures n’est pas seule à faire grincer des dents. Depuis son remaniement brutal l’été dernier, la «CNI» – bien que statutairement présidée par Marine Le Pen – est dominée par le député Bruno Bilde, le maire d’Hénin-Beaumont, Steeve Briois, et l’édile de Fréjus David Rachline. Un trio accusé d’instruire en interne un large procès en  «anti-marinisme» de tout ce qui serait ou trop identitaire, ou trop conservateur. Pour mieux investir, en lieu et place, leurs protégés.  «Ils bâtissent un réseau pour garder les manettes du parti si on perd la prochaine présidentielle, griffe un gradé très remonté.  Leurs excès sont en train de les marginaliser. Ces investitures sont leur baroud d’honneur.» (…)”

La mésaventure du Territoire de Belfort et la disparition d’une liste étiquetée LR en PACA devraient conduire la direction du RN a davantage de sagesse.

Il n’est pas faux que le clivage politique actuel soit “mondialistes contre patriotes ou souverainistes“. Il n’empêche que sur les sujets les plus en phase avec l’électorat du RN se trouvent les thèmes les plus “droitiers” : immigration, autorité, régalien, libertés individuelles

Partager cet article

18 commentaires

  1. Kamel Agat-Boudjahlat déclare : “Je mettais en danger les membres de ma famille, avec un déferlement de haine, injures et menaces sur les réseaux sociaux”.
    Donc, si je comprends bien, il avoue lui-même que le déferlement de haine, injures et menaces vient des ENNEMIS du RN ?
    Quel aveu !

    • Et surtout il semble trouver cela normal…

    • explication de texte, et en ses jours où une lettre ouverte est disséquée, amalgamée, interprétée et tout, il faut comprendre : déferlement venant du contre-RN (à peu près tout le reste), ou, si la supercherie de l’infiltration est révélée, du RN lui-même ? il suffit d’un petit r à rajouter, “mettrais– subjonctif–” au lieu de “mettais –imparfait–“, car, qui, aujourd’hui, connait les finesses du subjonctif ????

    • Je me suis fait la même réflexion. Il reconnaît donc que les haineux sont les anti RN (rien de nouveau on le sait tous depuis toujours). Et donc il appelle à voter contre le RN donc pour la haine

  2. Manifestement, le RN est dirigé par une équipe de fossoyeurs

  3. Le clivage mondialiste / patriotes est JUSTEMENT le clivage droite / gauche. Le mondialisme découle de l’idéologie cosmopolite qui est l’idéologie de gauche par essence, idéologie qui remonte à plus de 2000 ans (école cynique avec le fameux et lamentable Diogène)

    Etre patriote en 2021 est obligatoirement être de droite. Ou alors se dire patriote et pas de droite signifie qu’on est un faux patriote

  4. Je constate d’ailleurs que par hasard, les candidats loufoques sont derrière des candidats RN peu fiables…. comme Odoul (candidat RN de gauche finalement, homosexuel et compagnie, évidemment pro avortement etc….)

    Comme par hasard….

    Comme quoi les “dédiabolisés” font bien souvent n’importe quoi !

    Petite précision historique : des arabes au FN, il y en a toujours eu. Cf Farid Smahi sans doute le plus connu.
    On se souvient aussi tous du soutien de Le Pen à la candidature de son ami Ahmed DJebbour. Ça remonte à des décennies !…. Plus tard sa fille était d’ailleurs devenu élue regionale FN en 1986…

    Pas besoin “d’arabe” pour dédiaboliser le RN : le RN n’a rien à prouver de ce côté-là

    Dediabolisation = piège à cons

  5. Pas très futé, le trio Rachline-Bilde-Briois : ils se mettent à 3 pour recruter cet histrion sans vérifier ses véritables convictions … La Marine devrait dénoncer cette stratégie de Gribouille, car à force de faire du racolage, RN va finir comme le PCF …

    • Marine ne s’occupe plus du tout de la gestion interne du parti. Elle s’en remet au trio infernal Bilde-Briois-Rachline qui se croit l’incarnation et la quintessence du RN.
      La commission nationale d’investiture entièrement en leurs mains fait un massacre…
      Ça chauffe aussi en Auvergne-Rhone-Alpes et Centre Loire. En Pays de la Loire les conseillers restés fidèles après l’exclusion en cours de mandat de la tête de liste de 2015 jugé trop catho et proche de Macron, sont éliminés pour d’obscurs motifs inavoués.
      La purge continue.
      Difficile d’espérer trouver en ce parti le redressement moral nécessaire à la France.

  6. Les candidatures fantoches ne sont pas une nouveauté au FN/RN. Du temps de JMLP on en a eu quelques unes. Le trio infernal Briois-Bilde-Rachline a cela de particulier que tous trois ont des élections de maréchal (aucune allusion à Marion), au premier tour de scrutin, dans leurs fiefs respectifs. Le peuple souverain les apprécie. Faut faire avec. Mariani a pour lui d’avoir une position saine vis à vis du proche-Orient. Il succède comme tête de liste PACA à Marion qui y avait fait un super score au premier tour, avant d’être victime du ticket Estrosi-Castaner au second. Mariani aura t-il la même aura? Tout dépendra de la cote populaire de Muselier. A Marseille, sa ville, elle ne me semble pas extraordinaire. Mais allez donc savoir …

    • à la différence près c’est qu’au temps de JMLP, même s’il y avait des candidatures fantoches (logique quand on doit trouver des milliers de candidats, voir les municipales…) ce qui d’ailleurs arrive dans tous les partis, au moins sous JMLP il y avait surtout énormément de candidats de très forte qualité… même dans des secteurs qui votaient peu FN. Tous ceux qui ont connu le FN d’avant 1998 peuvent en témoigner. La qualité a très largement baissé depuis… logique, c’est à l’image de la décadence de la France……

      • Oui, l’image de la décadence de la France, hélas…mais aussi la mise à l’écart des Fidèles entre les fidèles, Gollnish en tête, pour mettre en vedette des nouveaux moins conservateurs destinés à être plus « sexy » pour les électeurs. Très mauvais calcul, qui nous emmène droit dans le mur en mai 2022 (pour peu qu’il y ait des élections, j’ai déjà maintes fois exprimé mes doutes sur ce sujet précis)

  7. Le RN n’est pas de droite, son programme économique le manifeste clairement. Tout comme celui de Philippot, assez similaire. Ces gens sont des crypto-communistes.
    Marine Le Pen est covidiste, islamocompatible, immorale (avortement, mariage pour tous, etc.).
    Sa candidature, en 2017, a livré le pays à Macron… ça ne lui a pas servi de leçon, visiblement. Cette femme contribue à ruiner le pays.

  8. Quand on veut nous aire peur de cette “diversité” … ils sont tombés bien bas les “beus” à force d’être les outils des lrem …. ils en sont réduits à faire croire à la haine et aux menaces sur leur famille exactement comme ils font sur les familles de policiers. A mon avis cela est bon signe pour le RN.

  9. L’histoire de kamel agat zeblouz est symptomatique de deux choses :
    – il recule devant la menace du sourire kabyle que ces correligionaires lui promettent s’il reste au RN.
    – il ne faut jamais faire confiance a un arabe.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]