Bannière Salon Beige

Partager cet article

Science

Découverte d’un continent

Sous l'île Maurice et La Réunion se cache un «micro-continent» préhistorique, rapporte la revue scientifique britannique Nature Geoscience.
Ce fragment de continent, baptisé Mauritia, se serait détaché voici quelque 60 millions d'années de ce qui constitue l'actuelle île de Madagascar. Cette séparation serait survenue au moment où cette grande île dérivait en s'éloignant de l'Inde. Il aurait alors été recouvert, depuis lors, par d'énormes quantités de lave remontée du coeur de la Terre.

Partager cet article

2 commentaires

  1. Ce qui explique naturellement l’histoire de la dérive des continents et l’existence même de civilisations brillantes telles que celle de la Lémurie, du continent de Mû (dans le Pacifique) et de l’Atlantide.
    Donc, ce ne sont plus des légendes mais cela explique qu’il y a des milliers d’années, des îles-continents existaient en face de l’Afrique et de l’Europe et face au monde asiato-pacifique.
    Platon avait donc raison de le dire, la civilisation atlante a bel et bien existé en face du détroit de Gibraltar, de l’Afrique et de l’Europe.

  2. Selon cette théorie arrivée dans les années 60 et officialisée bizarrement depuis, les continents identifiés comme tels dériveraient de 2 centimètres par ans. Donc, en mettons, 6.000 ans cela fait 12.000 centimètres soit encore :
    120 mètres de distance parcourue…
    Cette supposée “dérive” n’explique donc pas le continent évoqué ni les autres ! En effet pour dériver en s’éloignant l’un de l’autre de 5.000 kms entre le bord convexe du Brésil et la Courbe concave de l’Afrique, il aurait donc fallu : 250 millions d’années…
    Je rappelle que les mesures géodésiques par satellites et calculs trigonométriques ne permettent toujours pas de situer un bouton de manchette de 2 cms… 0 la grande rigueur à 50 boutons de manchettes prêt soit 1 mètre mais pas moins. Donc la mesure de la supposée dérive des continents n’a jamais été obtenue encore, la théorie n’est toujours pas prouvée.
    Vu la coïncidence des courbes de l’Atlantique on peut supposer une séparation, mais elle a pu se produire au temps de la création de la terre, boule chaude encore, en un temps très court et se trouver figée depuis au refroidissement. Les grandes failles profondes datant de l’époque, plus minces laissent échapper encore plus de laves aux fonds des Mers que sur les continents épais. Mais cela ne prouve pas que la “dérive” des continents continue…
    Il ne faut pas confondre les conséquences désastreuses de la volcanologie comme celle du SANTORIN avec la dérive tectonique des plaques qui est tout aussi fausse que la relativité d’Einstein toujours en attente de preuves !
    Beaucoup de théorie accréditées officiellement depuis un siècle sont fausses et sont en fait des dogmes qui empêchent le “commun des mortels” de comprendre quoi que ce soit. La vraie science est conservée à l’abri des peuples par des salauds de fous-cinglés prétentieux qui n’hésitent pas à manipuler l’heure qu’il est exprès pour empêcher les gens de comprendre la “mécanique céleste”. C’est tout dire.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services