Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement

Décès d’un nourrisson à l’hôpital : il y en a plus qu’on ne croit…

De Yann Baly :

 P "2 enfants morts des suites d’erreurs dans les perfusions, une personne âgée décédée parce que laissée sans soins des les couloirs d’un service d’urgence. L’actualité récente montre dans quel état se trouve aujourd’hui la médecine française en général et les hôpitaux en particulier. A propos de l’enfant mort à l’hôpital Saint Vincent de Paul, il est étrange que dans les heures suivant le drame, l’on ait parlé d’une injection mortelle de chlorure se potassium. Puis, le produit injecté est devenu du chlorure de magnésium, certains médias continuant d'évoquer le chlorure de potassium. La différence n’est pas anodine. Le témoignage de certains services de santé laisse planer le doute. Le chlorure de magnésium est un produit d’usage courant pour traiter un grand nombre de pathologies allant de l’angine à la sinusite en passant par les gastrites. Le surdosage entraîne généralement des diarrhées mais pour causer la mort d’un enfant de 3 ans, il faut qu’une dose massive ait été injectée par intraveineuse en un temps limité.

Le chlorure de potassium est quant à lui d’usage beaucoup moins courant et n’est utilisé, à faibles doses, que dans le traitement certains troubles graves liés au manque de potassium. Mais là où le bât blesse, c’est que ce produit dangereux est régulièrement utilisé pour certains avortements puisqu’à partir d’une certaine dose il entraîne un arrêt cardiaque. C’est également l’injection de ce produit qui a tué Chantal Sébire. Alors ? Erreur journalistique ou volonté délibérée de ne pas trop parler d’un produit utilisé par des médecins pour tuer des enfants dans le ventre de leur mère ? La mort d’un enfant de 3 ans à la suite d’un acte médical est dramatique et révoltante. Celle d’un enfant à naître l’est tout autant."

MJ

À tous les lecteurs du Salon Beige en France, j’irai droit au but : pour poursuivre son travail le Salon Beige a besoin de vos dons. Le combat culturel que nous menons est violent et nos opposants disposent de moyens infiniment plus importants que les nôtres. Nous sommes en permanence ciblés par des personnes et des groupes qui savent utiliser l’argent, les médias et … la justice pour nous combattre et nous détruire.

Oui, notre existence dépend de vos dons. Nos besoins ne sont pourtant pas immenses, loin de là !
Il suffirait que chaque année 3 000 personnes fassent un don ponctuel de 50 € ou bien que 1 250 fassent chaque mois un don de 10 € pour que l’existence du Salon Beige soit assurée !

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule.
S'il vous plait, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

2 commentaires

  1. Le chlorure de potassium est utilisé régulièrement dilué dans des solutés de perfusion: en général 1g pour un adulte par soluté, parfois un peu plus, le dosage dépend du ionogramme du patient: c’est à dire de la normalité de son tau de potassium. Par contre le potassium injecté en intraveineuse directe provoque des irrégularités dans le rythme cardiaque (fibrillation ventriculaire) pouvant entrainer l’arrêt du coeur…

  2. La france est en voie de sous-développement depuis une quarantaine d’années ! Mais il est politiquement incorrect de le dire !
    Encore un petit effort et nous atteindrons le niveau très enviable du zimbabwé !
    Eka !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services