Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Décès de Pierre Chaunu

C Nous apprenons la mort de Pierre Chaunu dans la nuit du 22 au 23 octobre. Il est mort chez lui à Caen des suites d’une mauvaise chute il y a quelques jours.

Nommé en 1970 professeur d'histoire moderne à Paris IV-Sorbonne, Pierre Chaunu a été élu membre de l'Académie des sciences morales et politiques en 1982 (section Histoire et Géographie), au fauteuil de Maurice Baumont.

Il a longtemps animé l'émission hebdomadaire Le Livre du Jour sur Radio Courtoisie. Il avait mis en garde l'Europe contre son suicide démographique.

RIP

Nous vivons un changement civilisationnel dont le moteur est culturel. La famille dite traditionnelle - qui est simplement la famille naturelle - diminue massivement en nombre et en influence sociale. Le politique est de plus en plus centré sur la promotion de l’individualisme a-culturel, a-religieux et a-national. L’économique accroît des inégalités devenues stratosphériques et accélère et amplifie le cycle des crises. L'Église est pourfendue; clercs et laïcs sont atterrés.

Une culture nouvelle jaillira inévitablement de ces craquements historiques.
Avec le Salon Beige voulez-vous participer à cette émergence ?

Le Salon Beige se bat chaque jour pour la dignité de l’homme et pour une culture de Vie.

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

16 commentaires

  1. Triste nouvelle.
    Il fut mon professeur en licence et en maîtrise d’Histoire à la Sorbonne, et je garde un souvenir merveilleux de ses cours pleins d’humour et d’intelligence.
    Au delà du grand spécialiste de l’Histoire moderne, c’est surtout un grand universaire chrétien qui disparaît. Et paradoxalement, ce converti au protestantisme fut un admirable défenseur de la Chrétienté et de la Papauté, sans pour autant renier la Réforme.
    A Dieu professeur !

  2. J’ai été surpris, mais même Ouest-France a fait une dépêche pareil pour la Manche Libre et aussi un article sur France 3 Normandie.
    Donc il n’y a pas que la revue France Catholique qui en parle.

  3. Je pleure un maître, le mien comme celui de nombre de ses anciens élèves et amis.
    Et quel maître! Il avait eu le courage de dénoncer le projet de réforme du code de la nationalité en des temps où déjà des voyous étaient au micro ou devant les caméras.
    Il s’était dressé avec une force incroyable contre la célébration institutionnelle de la barbarie institutionalisée qu’est la révolution de 1789.
    Il était inlassable pour annoncer, avec les arguments imparrables de la démographie économique, le grand danger de la submersion démographique par implosion des naissances dans les terres occidentales et chrétiennes.
    Il avait la curiosité des vrais scientifiques et la verve des poètes, il tonnait contre la bêtise universelle généralisée par la télévision dévoyée et donnait les circonstances anténuantes à Louis XVI.
    C’était un homme debout pour qui nous avions le plus grand respect.
    Il fut le sel de la terre pour quelques générations d’étudiants et amateurs.
    Il nous manquait déjà depuis son départ irremplaçable à la radio Courtoisie.
    Le concerto Brandebourgeois jouera encore longtemps en votre mémoire Cher Maître.
    Je vous dis à bientôt.

  4. C’est une grande perte pour l’Université Française et la pensée chrétienne.Comme quoi foi et science ne sont pas des sœurs séparées…!RIP

  5. J’ai été son élève durant deux ans, en suivant son cours sur Réforme et Contre-Réforme. Ceux qui ont assisté à ces cours n’oublieront jamais son courage face à la meute de gauchistes qui venaient l’expulser par la force de l’amphi de la Sorbonne pour cause de ”grève votée par l’A.G.”, et comment ce protestant convaincu avait établi un comparatif savoureux entre le Concile de Trente et une A.G., ce qui mettait les pseudos démocrates de l’UNEF dans une rage évidente.

  6. Un de ceux qui firent le plus pour faire connaître la réalité de la révolution française, ainsi que l’histoire réelle de l’Eglise catholique en particulier lors de la conquête de l’Amérique du Sud par la Couronne espagnole. Un courage et un mérite d’autant plus grands que ce professeur, esprit libre et grand érudit, était protestant.
    Reposez en Paix, professeur Chaunu, et priez pour nous, pour la chrétienté, pour la France et le monde libre, et pour que l’Eternel suscite un penseur à l’intelligence et à la pugnacité aussi grandes que les vôtres.
    En vous remerciant encore une fois,
    SD

  7. Ses propos étaient particulièrement lucides et pertinents.

  8. et toutes mes condoléances à sa famille et à ses proches.

  9. Je garde aussi un bon souvenir de ses cours et de ses émission.

  10. quelle tristesse ! j’ai eu l’honneur d’être son élève en deuxiéme année d’histoire et en licence ! il était non il était indescriptible tant il était brillant et humain à la fois ! il n’y avait pas beaucoup de professeurs qui venaient s’inquiéter de nous pendant les partiels, voir si tout se passait bien ! je le revois en cours de licence fonçant sur des petites religieuses (d’Amérique du Sud “alors ma soeur vous n’avez pas lu la Somme de St Thomas d’Aquin ! ” et nous on se faisait tout petit : à peine si nous en avions entendu parler !)
    Je suis très triste ce soir.

  11. Il a quitté Radio Courtoisie vers 2004,déjà pour des raisons de santé.J’ai toujours regretté son départ. Ses ” Mardis de la Mémoire” étaient très percutants.
    Adieu et Bravo Pierre Chaunu.Nous prierons pour vous.

  12. Beaucoup d’amour pour ce français, ce chrétien, cet historien.
    Il fut grand dans ces trois dimensions.

  13. En souvenir de ce grand Français de souche, amoureux de notre Histoire et de notre identité, voici un extrait de l’émission Apostrophe à laquelle il avait participé. Le thême : « Etes-vous réactionnaire ? ».
    http://www.fdesouche.com/

  14. Condoleances à sa famille!

  15. Je regrette le départ d’un grand intellectuel français clairvoyant et humain. Il était venu nous parler de son “Histoire et Décadence” à La Sorbonne. Un niveau de réflexion que l’on ne retrouve, hélàs, plus beaucoup parmi les élites. La Vie fait cette semaine une enquête sur les Protestants, mais elle a oublié ce grand homme. A lire tout de même tant cette enquête sur ces Chrétiens comme nous redonne espoir sur la nature humaine et le devenir de nos valeurs.

  16. 23/10/09
    Pierre Chaunu et la France
    Il y a deux jours, je remettais au dessus de la pile des livres à lire La France, de l’historien Pierre Chaunu.
    Sous-titre : Histoire de la sensibilité des Français à la France.
    Pierre Chaunu est mort cette nuit.
    Qu’il trouve la vraie Paix.
    Petrus Angel
    un extrait de son livre est ici : http://petrus.angel.over-blog.com/article-pierre-chaunu-et-la-france-38048769.html

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services