Bannière Salon Beige

Partager cet article

Religions : L'anglicanisme

Décadence de l’anglicanisme

Lors de son Synode général, du 29 juin au 4 juillet à Adélaïde (sud de l’Australie), la communion anglicane d’Australie a aboli l’inviolabilité du secret de la confession à l’unanimité des 250 membres du Synode.

Partager cet article

10 commentaires

  1. Je doute que beaucoup d’anglicans se confessent.
    Avec cette mesure, c’est l’abandon total de la confession.
    Ce sacrement n’est possible que grâce à l’inviolabilité du secret.
    Les anglicans qui voudraient se confesser devront se convertir au catholicisme romain.
    L’anglicanisme était déjà totalement vermoulu et sensible aux billevesées hérétiques. Il suffit de connaître ses origines pour se rendre compte que c’était une très mauvaise voie.
    Sa disparition prochaine est un signe d’espérance.

  2. J’espère bien ! Leurs sacrements sont invalides … et ceci n’est pas une opinion, mais une certitude définie par Léon XIII.
    Par conséquent leur confession n’est pas un sacrement (sauf pour leur subjectivité) et n’a donc pas à bénéficier de l’inviolabilité réservée aux sacrements de la foi catholique et divine.
    Pour une fois qu’ils sont cohérents, ne le leur reprochez pas !

  3. “valseur” a dit l’essentiel. Cette religion a été inventée par Henri VIII lorsque le pape du moment je ne me souviens plus lequel a menacé d’excommunier celui-ci s’il épousait selon les rites catholiques sa 3eme femme alors qu’il avait assassiné sa 2eme pour pouvoir être libre de le faire. Énervé de voir que l’église catholique s’immisçait trop dans sa vie privé il décida de se libérer de son joug en créant sa propre église à lui avec en son chef l’archevêque de Canterbury complétement à ses ordres. Cette religion n’a pour moi aucune valeur sacramentelle.

  4. Indépendamment du fait que les ministres anglicans ne peuvent probablement pas donner validement l’absolution, cette décision est stupide. En effet dans toute société on doit se ménager au moins un lieu où les délinquants peuvent parler en toute liberté, ne fût-ce que pour être conseillés en vue de ne pas recommencer et au besoin de se faire soigner.
    En outre on peut craindre que les gouvernements totalitaires, notamment français, se saisissent de ce précédent pour modifier les lois qui reconnaissent encore le secret de confession.

  5. Ce n’est pas une décadence puisque dans l’église anglicane la confession n’est pas un sacrement puisqu’elle est invalide.
    En revanche il faut peut-être les remercier de montrer, à l’unanimité, que le vrai chemin de du salut passe par la Sainte Église catholique apostolique romaine.

  6. Religion d’un ROI ADULTÈRE pour sa propre jouissance entrainer tout un peuple dans son aposta ,triste sire que se roitelet de pacotille.Que notre Seigneur ramène ses brebis égarées en son Église Je dit de tout cœur MERCI SEIGNEUR JÉSUS.

  7. Roi adultère certes, mais on ne crée pas uen religion pour épouser sa maîtresse. Mais plutôt pour mettre les mains sur les richesses des monastères par exemple… Lire Deirdre Manifold à ce sujet.

  8. RL,
    Henri VIII a joint “l’utile” (saisir les biens monastiques) à “l’agréable” (ses six femmes, dont deux décapitées ensuite sur ses ordres). Personnage immoral et odieux, et aussi répugnant au physique.

  9. Le christ n’a pa fondé son Eglise sur le tête de la reine d’Anglettere mais sur l’apôtre Pierre.
    Il était possible de refaire l’unité avec l’église anglicane jusque dans les années 60 mais depuis les dérives succcessives : ordinations des femmes, des divorcés, des homos cette démarche est devenue hors sujet.
    Le seul souhait devient la disparition de cette église ce qui ne serait tarder car elle est en train de s’auto détruire avec constance et grande persévérance.

  10. De toute façon leurs prêtres (les pasteurs) n’ont aucune autorité pour confesser puisqu’ils ne sont pas valides.
    De même leurs consécrations n’ont aucun effet puisqu’il faut avoir été validement ordonné et désirer agir selon la doctrine de l’Eglise.
    Il y a certainement de saintes personnes dans cette communauté. Personne n’est responsable du milieu où il nait. Cependant le résultat est que toutes leurs activités religieuses sont nulles et non avenues. Reste la prière.
    Si la hiérarchie va trop loin dans le délire, les fidèles pourront se lasser et retourner au bercail.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]