Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

Débat à l’école sur le mariage : Mgr Dognin contredit Vincent Peillon

DMgr Laurent Dognin, évêque auxiliaire de Bordeaux, a répondu à Vincent Peillon, en
marge d'une conférence de presse :

"Les
jeunes se posent énormément de questions". "C'est donc normal qu'on puisse en
débattre à l'école
". "Bien entendu, ça dépend de la
manière dont on le fait. Mais pour moi, il est normal qu'on puisse
aborder des questions de société à l'école
."

La loi Debré du 31 décembre 1959 accorde à l'Église la possibilité d'intervenir dans les établissements privés sous contrat. La loi indique que

«l'enseignement placé sous le régime du contrat est soumis au contrôle de l'État. L'établissement, tout en conservant son caractère propre, doit donner cet enseignement dans le respect total de la liberté de conscience».

Addendum 20h10 :
le cabinet de Jean-Marc Ayrault assure :

"Le ministre Vincent Peillon était dans son rôle en écrivant aux préfets pour leur demander de veiller à la neutralité. les mises au point ont eu lieu, on considère que l’incident, on peut même dire le micro-incident, est clos."

Le secrétaire général de l’enseignement catholique tiendra, mardi 8 janvier, une conférence de presse.

Partager cet article

8 commentaires

  1. Bien sûr que le débat doit avoir lieu. Puisqu’il a été confisqué…… Contrairement à ce que prétendent les journalistes qui n’arrêtent pas de répéter comme des perroquets que ce débat a eu lieu pendant dix ans…
    En revanche, attention à tous : les journalistes ( = les commissaires du peuple)sont en train de passer dans les écoles pour poser des questions à nos enfants.
    Il faut faire passer le mot d’ordre à tous : que les enfants disent des propos lénifiants passe-partout ! Car la chasse aux sorcières va bientôt commencer.
    D’ailleurs pour la manif du 13, je suggère très fortement que personne ne s’adresse aux journalistes. Ils sont nos ennemis. Qu’on leur sourie dès qu’ils approchent mais ne répondons pas ! Il faut absolument que les journalistes n’aient rien se mettre sous la dent… Gardons nos propos pour les “nôtres” ( de journalistes)…

  2. MAJ 20 h 00 DERNIERE MINUTE INFO LA CROIX 18 h 31 : Après la polémique avec l’école catholique, Matignon considère que « l’incident est clos »
    http://www.la-croix.com/Actualite/France/Apres-la-polemique-avec-l-ecole-catholique-Matignon-considere-que-l-incident-est-clos-_NG_-2013-01-07-896105

  3. Ah bon, c’est Matignon qui décide si l’incident est clos ??????????????????

  4. Quelle va être la position de M. de Labarre ? Un “apaisement” molasson ou la proclamation de la nécessaire vérité et l’affirmation du caractère propre de l’enseignement catholique ?

  5. L’incident est clos ? Peut-être pour eux.
    Pour nous ce n’est que le début et la mise en garde…

  6. Merci à mr Peillon de nous rajouter 100.000 manifestants de plus le 13 ….

  7. Il faudrait que Monsieur de Labarre, dans sa conférence de presse, parle comme l’a fait Me Gilbert Collard plus haut. L’incident n’est pas clos pour nous il faut repousser immédiatement de telles tentatives d’embrigadement. Il faut relever le défi: on verra bien si l’évêque laïc ira jusqu’à couper les subventions. S’il le fait on défilera à nouveau dans les rues. Pas de consensus mou là-dessus; nos ennemis sont retors, pervers et fourbes mais ils ont une idée fixe qu’ils n’abandonneront jamais: avoir la peau de l’enseignement catholique. Impossible de s’entendre avec eux.Que mr de Labarre s’en souvienne!

  8. en écrivant aux « préfets » ! Le cabinet du premier ministre a vraiment écrit cela !?!
    C’est énorme, un lapsus napoléonien ! (les recteurs de l’enseignement catholique deviennent des préfets, à quand les évêques ???)

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]