Bannière Salon Beige

Partager cet article

Médias : Désinformation

De l’Humanité au Figaro, un même choc

La presse "mainstream" dispense la même analyse :

Partager cet article

10 commentaires

  1. Finalement le marketing politique ne marche pas et il est dénoncé par les Français et c’est tant mieux.Quand on voit certains journalistes comme C Barbier ou certains politologues qui font des montages dignes de joueurs d’échecs à propos d’élections, on ne peut qu’être écoeuré, ils prennent vraiment les Français pour des imbéciles ou mieux du bétail!
    Les Français veulent des politiques de conviction qui font ce qu’ils disent, défendent la société française et ne la déconstruisent comme le fait Hollande. Car si la manif pour tous n’a pas réussi à ne pas faire voter la loi du mariage pour tous, elle a permis de catalyser tout un mouvement de Français qui ne voulaient de cette déconstruction. De plus le relativisme, « tout se vaut » a et est dénoncé par ces mêmes Français qui refusent de disparaître dans le chaudron du mondialisme. Même chose pour le transhumanisme complètement délirant qui défie le bon sens. Les politiques préfèrent les migrants aux enfants français, cherchez l’erreur.
    Les impôts payés par les Français qui se font en plus insultés de les payer vont dans un tonneau des Danaïdes.
    Le chômage est devenu un cancer, même des jeunes sortant de grandes écoles sont au chômage ou il faut qu’ils aillent à l’étranger chercher du travail pendant qu’on nous fait des leçons de morale pour accueillir « les réfugiés » syriens et autres. Junker et l’Europe nous y obligent et les frontières de l’Europe sont devenues « des passoires ».
    Alors ce qui devait arriver est arrivé.

  2. Je serai convaincu de cette « Marée Bleue Marine » qu’à l’issue du 2nd tour, les français ne sont pas encore assez au pied du mur pour oser franchir le Rubicon, ne nous leurrons pas. Et puis il y a les fêtes qui arrivent …

  3. Je ne dirait rien sa serre a rien.

  4. Tout à fait d’accord avec les deux messages en place à l’heure où j’écris (Lapaladine & Estienne80).
    Le titre commun de la presse écrite, ce matin, est « le choc ». Mais l’onde de choc a tout de même mis plus de 30 ans à se propager, c’est à dire une génération ! Pour passer de 11 à 29 %. Ce n’est pas encore 51%…
    Je ne veux pas être pessimiste mais, pour qu’il ne soit pas trop tard pour que la France redémarre pour la génération suivante, il faut prier sans relâche la bienheureuse Vierge Marie sans l’intervention de laquelle il n’y aura pas de miracle.
    C’est bien un miracle qui est nécessaire.

  5. Ils titrent « le choc » parce qu’ils n’osent pas écrire « Le réveil » qu’on aurait tendance à qualifier de salutaire.
    Alors disons simplement que ce choc est utile autant qu’attendu, ce qui est un oxymore.

  6. Ainsi, pour eux, le « choc », c’est l’expression du choix des électeurs.
    Par contre, l’islamisation de notre pays ne les « choque » pas.

  7. A se demander si le rédacteur en chef de ces deux canards ne travaillent pas rue de Solférino ?

  8. Maintenant vous avez la preuve qu’il n’y a qu’un seul rédacteur en chef pour tous les médias aux ordres.

  9. Le choc c’était la loi Taubira, les manifestations contre, boudées par les médias ou ridiculisées comme venant de gens haineux et extrémistes, les pétitions démocratiques jetées à la poubelles,les laîcards ressortis des placards et l’anti-christianismes avec des clichés moyenâgeux,la théorie du genre et la sexualité de nos enfants devenus enjeux éducatifs du gouvernement par le biais de l’éducation totalitaire nationale …
    Le choc c’était de constater la pensée unique….
    Maintenant ce n’est plus le choc c’est le réveil et douloureux pour ceux qui ont fait la sourde oreille aux cris du peuple bien élevé et bosseur !

  10. Le « choc » il arrive… Un peu de patience mesdames et messieurs les troupes d’élites du pouvoir en place…
    Vous êtes des combattants acharnés, toujours à désinformer et à propager la propagande, toujours en première ligne… Le « choc » il arrive…

Publier une réponse