Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement / Culture de mort : Eugénisme / Culture de mort : Euthanasie / Culture de mort : Idéologie du genre

De la génération 68 à la culture de mort

Ce schéma d'un lecteur résume quelques décennies de décadence (cliquer sur l'image pour l'agrandir) :

1968 - culture de mort

Partager cet article

15 commentaires

  1. Beau résumé ! Bravo à votre lecteur

  2. Ce schéma est encore en dessous de la réalité : il manque la case “infanticide” sur le droit de tuer les enfants jusqu’à 3 ans et plus, comme ce pour quoi milite les “éthiciens” du monde anglo-saxon, dont Peter Singer, conseiller santé d’Obama.

  3. Cette incrimination du liébralisme économique comme origine de certains de nos maux me parait constituer une erreur d’analyse : c’est le refus de responsabilité et le socialisme étatique des démocraties contemporaines qui est la cause de cette filiation du mal.
    Si la droite française et catholique oublie le rôle dé-civilisateur du socialisme, elle se prive des instruments de la critique et de la reconstruction : la liberté et la responsabilité permettant la dignité possible de chacun dans la société, seules conditions pour rendre possible une morale vraie, sur le plan social et politique.

  4. S’il est pour moi un motif de pessimisme, c’est celui de constater l’antilibéralisme catholique.
    Quel est le contraire du libéralisme ?
    Le socialisme.
    Qui spolie l’Église, qui usurpe son rôle ?
    Le socialisme.
    Pas le libéralisme.
    Rejeter le libéralisme, c’est embrasser son contraire, le socialisme.
    Se jeter dans la gueule du loup.
    Et non, le libéralisme n’est pas relativiste. Mais alors, pas du tout !
    Lisez Frédéric Bastiat !

  5. Très intéressant, mais à creuser et à approfondir.
    Le mot libéralisme pourrait être remplacé par relativisme : relativisme moral, religieux, politique. Notre système n’est pas libéral. Avec des prélèvements obligatoire aussi élevés, confiscatoires, spoliatoires, l’homme n’est pas libre.
    De plus, tout l’argent qui n’est pas remis à l’Etat voleur, spoliateur est autant d’argent qui échappe à l’Etat propagandiste de l’homosexualisme, avorteur, islamisateur, christianophobe. Cet Etat n’est pas légitime.
    L’exil fiscal est une arme contre le socialisme. Il est parfois légitime. Il vaut mieux que l’argent vagabonde plutôt qu’il ne soit volé et très mal utilisé.
    La liberté nous est donnée par Dieu pour choisir librement entre le bien et le mal.
    Dieu respecte notre liberté et c’est pour cela que Benoît XVI dénonçait explicitement le relativisme et non le libéralisme, mot qui est d’ailleurs fourre-tout et donc doit être utilisé avec des pincettes.

  6. Un très bon résumé sur notre très mauvaise situation

  7. je suis bien d’accord avec votre tableau
    mais je ne vois pas pourquoi le libéralisme économique y figure
    Par quoi voulez vous remplacer le marché?
    par une autorité qui fixera les prix d’une manière soviétique, par un régime corporatif?

  8. Ça omet divers points, comme le grand remplacement

  9. Le libéralisme requiert des conditions morales strictes, et n’a rien à voir avec l’image que nos médias, et autres penseurs à la petite semaine, veulent nous faire croire.

  10. Ce qui justifie de mettre le libéralisme dans le tableau, c’est que sans les limites de la loi morale, il dévie en totalitarisme.
    Cf. livre de Schooyans. “La dérive totalitaire du libéralisme.

  11. Marx avait bien vu que le capitalisme détruit les sociétés traditionnelles et les anciennes structures de solidarité: on a voulu détruire l’Eglise, la nation avec le libre-échange et maintenant c’est la famille.
    Le libéralisme ne reconnaît que des individus pas de famille.

  12. Le capitalisme est un instrument juridique qui permet la mise en commun de capitaux pour financer de très gros projets. Il n’a donc pas de portée morale, ni même de lien avec le libéralisme (cf. Chine).
    Le libéralisme, à l’inverse, est une oeuvre de la nature et mène à la loi de la jungle. Seule la culture (la morale) qui harnache le libéralisme permet de construire un monde meilleur. Donc le libéralisme n’est nullement une valeur en soi.

  13. Le LIBERALISME, voilà l’ennemi.

  14. L’ennemi c’est aussi l’ultralibéralisme, pas que le socialisme. Quand la personne n(est plus au centre.
    Ce schéma me fait penser à un plan pensé, comme le dit le franc maçon Pierre SIMON, dans son livre “de la vie avant toutes choses”
    retiré de la vente par les Franc-Maçons car disant trop clairement les choses : détruire tous les repères et les structures intermédiaires, pour mieux contrôler l’individu devenu très vulnérable.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_Simon_%28m%C3%A9decin%29

  15. Ce n’est pas le Libéralisme qui est l’ennemie.
    Il n’y a qu’une seule bataille depuis la pomme,et que deux camps jusqu’à la fin des temps :
    – Celui de la mort qui dit que l’Homme est dieu à l’égal de Dieu contre Dieu.
    – Celui de la Vie qui dit que l’Homme est Fils de Dieu, futur dieu par Dieu et en Lui exclusivement.
    La première société de mort organise une société inégalitaire où quelques initiés gouvernent la masse réduite à l’état d’objets fongibles, dans le commerce, indifférenciés, déshumanisés.
    La société de vie organise une société égalitaire en dignité où la hiérarchie sociale concourt à la réalisation de la destinée de l’Homme : d’homme devenir dieu avec Dieu, par lui et en Lui.
    Les deux sociétés se livrent un combat à mort depuis la pomme, faisant pendant au combat céleste de la chute de Lucifer.
    Nous savons qui des deux sociétés emportera la Victoire finale.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services