Bannière Salon Beige

Partager cet article

Médias : Désinformation

De la fabrique du diable : les médias et Steve Bannon

De la fabrique du diable : les médias et Steve Bannon

Le 24 mai 2019, Steve Bannon était interrogé par un journaliste d’Euronews.

L’échange, consacré pour beaucoup à la définition du populisme (Steve Bannon oppose en particulier les boards remplis de consultants et d’experts qui auraient perdu la compréhension de ce qu’est l’humanité et la working class qui aurait une bien meilleure compréhension ce que qu’est la réalité du monde), du nationalisme et de l’avenir de l’Union européenne, a connu une séquence un peu agitée quand le journaliste d’Euronews (JE) a posé la question suivante :

« Vous avez eu certains propos portant à controverse. Par exemple, devant le Front National : « Quand les gens vous traitent de racistes, prenez-le comme une distinction honorifique », c’était très polémique. »

Steve Bannon (SB) réagit :

« Stop, stop. Parce que vous allez exploser en vol, là. Je vais vous éviter que ce soit dans l’interview. Donnez-moi la citation exacte. C’est pour ça que les medias ont si peu de crédibilité. Je veux que vous m’expliquiez pourquoi vous donnez juste la dernière partie de ma citation. La BBC a fait le même coup l’autre soir. Donnez-moi toute la citation».

JE citant :

« Laissez-les vous traiter de racistes, laissez-les vous traiter de xénophobes, portez tout ça comme des distinctions honorifiques ».

SB :

« Remontez plus loin que ça, avant ça ».

JE :

« Je donne juste la citation ».

SB :

« Non, ce n’est pas la citation. Vous trompez les gens en toute conscience ».

JE :

« C’est juste une question ».

SB :

« Non, ça ne l’est pas. Soyez juste honnête avec ce que vous essayez de faire. Voilà la citation ; vérifiez la conférence du Front National parce que c’est une arnaque à la NBC. Vous messieurs, êtes le service de propagande des mondialistes. C’est ce qu’est NBC. La citation dans ma prise de parole au Front national était très précise. J’ai dit qu’ils traitent Donald Trump de raciste, de tout un tas de choses. J’ai dit « Regardez ce que fait sa politique économique pour les noirs et les hispaniques. Grâce à la politique de Donald Trump, on a le taux de chômage des noirs le plus bas dans l’histoire du pays. Nous avons le plus bas taux de chômage des hispaniques depuis 20/25 ans ».

J’ai dit que « le nationalisme économique n’a que faire de votre race, votre gendre, de votre ethnie, de votre religion, de votre préférence sexuelle. Tout ce qui lui importe, c’est que vous soyez citoyen »

Et j’ai dit : « Ils ne vont pas vous affronter sur les faits. Ils vont vous traiter de racistes, de chauvins et de xénophobes. Et quand ils vous traitent de tout ça, prenez-le comme un titre honorifique ». Et vous savez pourquoi ? Parce que les faits sont indiscutables. Et voilà ce que font les medias : CNN va dire immédiatement « Eh, il dit que le racisme est une distinction honorifique ». La BBC a fait ça l’autre soir ; un journaliste tchèque a fait ça et je l’ai remis à sa place. Vous venez de le faire et je vous ai remis à votre place. Ce n’est pas de la paresse même si l’on sait que vous êtes paresseux. Ce n’est pas une question de compétences. Vous le faites exprès ».

JE :

« C’est parce que nous n’avions qu’une demi-heure »….

Sur le site d’Euronews, un extrait de 1 minute quarante secondes de l’entretien avec Steve Bannon est disponible. Ce n’est pas l’extrait ci-dessus qui a été retenu. Faut-il s’en étonner ?

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule<;

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

2 commentaires

  1. Il y a le tribunal des médias officiels et il y a la 18ème chambre.
    L’un prépare l’autre.

  2. Bravo Steve, il faut lutter pied à pied avec ces salopards de journaleux, de rien laisser passer, les contrer point par point, les pousser dans leurs retranchements et les sabrer sans pitié jusqu’à expiration.
    Nous sommes en guerre, sabre au clair messieurs ! Nos aïeux ont connu pire ennemi et s’en sont sortis. Pourquoi pas nous ?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services