Bannière Salon Beige

Partager cet article

Immigration / Pays : Angleterre

L’Angleterre ne croit plus aux bienfaits de l’immigration

David Cameron a prononcé lundi un discours musclé sur l'immigration, au sein d'un think tank, l’Institute for Government. Extraits traduits par Jeanne Smits dans Présent de mercredi (version originale intégrale):

C"L’immigration excessive fait peser un poids, un vrai poids sur nos communautés de vie à travers le pays. Un poids sur les écoles, sur le logement, sur le système de soins. Et des pressions sociales aussi. Lorsqu’un grand nombre de personnes arrivent dans des quartiers nouveaux, sans savoir peut-être parler la langue de ceux qui y habitent déjà, peut-être sans toujours vouloir s’intégrer ou désireux seulement de tirer avantage de notre système de soins (NHS) que paient nos contribuables, cela crée un inconfort et une tension dans certaines de nos communautés."

"De manière cruciale, et bien qu’il soit trop brutal et même faux de dire que les immigrés viennent en Grande-Bretagne pour “prendre tous nos emplois”, il n’y a aucun doute qu’une mauvaise maîtrise de l’immigration a aggravé la faillite de notre système de couverture sociale et a permis au gouvernement et aux employeurs de continuer de traîner les gaspillages liés aux gens coincés dans les rangs des allocataires sociaux alors qu’ils devraient être au travail."

"Il s’agit d’équité, de véritable équité. L’équité à l’égard des gens qui vivent déjà ici, qui travaillent ici, qui paient leurs impôts et charges ici, qui ont le souci de trouver du travail, de trouver une bonne école pour leurs enfants et de pouvoir financer un logement de qualité. Ils ont été trop longtemps les oubliés du débat."

"Au cours de la dernière décennie, des millions de nouveaux emplois ont été créés au Royaume-Uni. Un grand nombre de personnes sont entrées au Royaume-Uni et ont recherché un emploi avec succès. En vérité, selon certaines estimations, quelque deux tiers de la hausse de l’emploi depuis 1997 concernent des travailleurs nés à l’étranger. Même aujourd’hui des personnes arrivent à venir au Royaume-Uni et trouvent un emploi. Mais tout au long de ces années nous avons eu environ 4 à 5 millions de personnes recevant des indemnités de chômage."

"Nous voulons encourager les employeurs à engager des travailleurs britanniques."

Concrètement, David Cameron veut durcir les conditions d’accès à la citoyenneté, notamment en faisant passer un examen sur la connaissance de l’histoire anglaise, de Boadicée à Churchill en passant par la Magna Charta, et non plus, comme aujourd’hui, sur l’intégration économique européenne, l’UE, la manière d’obtenir des allocations sociales (sic) et la bonne manière d’offrir une tournée au pub. Par ailleurs, il compte traquer les illégaux, les mariages blancs, les fraudes à l’immigration, durcir les conditions de regroupement familial.

Dans le même temps, le Danemark a décidé d'accroître sa politique d'immigration.

Partager cet article

3 commentaires

  1. 30 ans de mensonges sur l’immigration, “chance pour la France”, pour que finalement, un peu de bon sens finisse par apparaître (en Angleterre).

  2. Un discours pareil, serait considéré comme un discours d’extrême droite en France… On parlerait alors de vichy, de la collaboration, des heures les plus sombres de notre histoire, etc… Ca relève de la maladie mentale…

  3. enfin un qui commence à comprendre!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services