Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Dans la série, on nous prend pour des pélicans…

Dans la série, on nous prend pour des pélicans…

J’aime beaucoup cette information, que je viens de vérifier sur le site du ministère de l’Economie.

Le fonds de solidarité pour les très petites entreprises concerne les entreprises ayant réalisé moins d’un million d’euros de chiffre d’affaires et subissant une fermeture administrative ou qui auront constaté une perte de chiffre d’affaires d’au moins 50 % en mars 2020 par rapport à mars 2019 (c’était 70% avant le 31 mars – ça l’est d’ailleurs toujours sur le site du ministère de l’Economie et peut-être que les 50% dont je parle ne sont qu’une énième promesse n’engageant que ceux qui l’écoutent!). La perte constatée sera compensée dans la limite de 1 500 euros (avec possibilité d’une “rallonge” de 2000 €).

Je me demande si les technocrates qui ont pondu cette décision ont simplement réfléchi aux ordres de grandeur. Prenons l’exemple d’une TPE ayant réalisé 500 000 € de chiffre d’affaires en 2019, soit un peu plus de 41 500 € par mois. Si elle a perdu 50% de son chiffre d’affaires, cela correspond à 20 800 €. Tout cela, naturellement, ne sont que des chiffres minimaux: si une société a subi une fermeture administrative, cela peut être 100% de perte de chiffre d’affaires.

C’est sûr, le chef d’entreprise qui voit “compenser” sa perte de 21 000 euros par une obole de 3500 doit être extrêmement reconnaissant à Sa Majesté l’Etat (dont on rappelle qu’il pique dans nos poches en moyenne 56% de ce que nous produisons). Peut-être que les électeurs qui continuent à croire qu’Emmanuel Macron va nous sortir du socialisme vont enfin se réveiller!

Partager cet article

14 commentaires

  1. bonjour, ne pas confondre dépannage de trésorerie et aide pour la perte de chiffre d’affaires.
    Cordialement

  2. Je voudrais juste préciser qu’il ne faut pas confondre le chiffre d’affaire avec les bénéfices qui ne sont souvent qu’un petit pourcentage du chiffre d’affaire. Pour l’exemple, si la marge est de 10%, le gain du mois est de 2080€.
    Cette précision me semble primordiale indépendamment de ce que je ne dirai pas de nos dirigeants. Nous sommes en carême tout de même.

    • Sauf que dans le cas présent cela ne change rien. C’est bien avec votre CA que vous payez charges, fournisseurs, salaires, taxes, impôts, … Et si le CA chute, la plus part des charges restent à leur niveau…

  3. C’est exactement ça… Le ministère du travail se fout de la gueule du monde. Une décision unilatérale est prise de bloquer l’économie du pays, et ce afin de palier à l’absence de capacité du service de santé publique d’absorber un pic de malades. Absence elle même créée par 30 ans de politique incompétente (ce qui n’empêche pas la réélection des commanditaires…).

    Au passage, nous en sommes au même niveau en ce qui concerne notre armée et notre police.

    Bref, revenons à nous Euros. L’Etat propose donc 1 500 € aux entreprises qui vont perde à minima +/- 40 K€ sur la période (car vous ne prenez en compte que le mois de mars, or, le mois d’avril sera identique), et, dans le même temps leur demande de verser une prime de 1 000 € aux salariés…Allez comprendre la logique ?

    En parallèle, ce même gouvernement, propose des reports de cotisations, et la possibilité de souscrire auprès des banques des emprunts avec une garantie de la BPI (c’est un peu plus subtile, mais simplifions…). Les entreprises doivent donc s’endetter un peu plus afin de payer les cotisations et taxes, car en définitif, cet argent servira à cela.

    On pourrait dire que verser 60% des revenus privés à un Etat pour que le gouvernement en ait la gestion, et mette en oeuvre le meilleur système de santé du monde, la meilleur armée, le meilleur système d’éducation, une police efficace (dans les zones islamistes), etc… Pourquoi pas ? Mais, à chaque fois que l’on test (PISA), ou que l’on en a besoin (COVID-19), rien ne va !!!

    Enfin, tjrs ce gouvernement de proposer aux entreprises l’usage de chômage technique, où, les systèmes sociaux assurent +/-80% des charges. Il faut savoir que contrairement aux discours, nombre d’entreprise se voit refuser leur dossier (les raisons sont nombreuses 🙂 ), et que pour celle ayant obtenu un accord (ou tacitement après 48 h), rien ne prouve que l’argent sera versé et sous combien de temps, et enfin, si cet argent arrive d’ici moins d’un an, ce qui sera un exploit en terme de remboursement fiscaux, au total le reste à charge des entreprises sera pris sur la trésorerie pour celles qui en ont…

    En conclusion, comme l’ont dit plusieurs responsables économiques, le gouvernement a ajouté à une crise sanitaire une crise économique. Nous aurons des milliers de dépôts de bilan sous +/- 6 mois, et des millions de chômeurs.

    A n’en pas douter, ceux qui nous dirigent, sont des génies !

    • Tout à fait d’accord avec vous.
      Travaillant dans un cabinet d’Expertise Comptable, je vois bien que ces aides sont peu importantes, soumises à différentes conditions souvent inadéquates. C’est du saupoudrage de communicant.
      Hier j’ai travaillé avec une belle entreprise d’1.5MF de C.A. à l’arrêt forcé. Prévisionnel 2020 tenu compte des circonstances et sans être pessimiste = une année en perte, un effondrement de la trésorerie, des projets stoppés. Plusieurs années pour s’en remettre. Toutes les mesures de soutien, comme l’étalement des cotisations ou des impôts, un emprunt possible avec BPI, laissent seule l’entreprise supporter les conséquences de cette situation. Toucher 1500€ comme compenstaion semble totalement dérisoire.
      La semaine dernière avec une coiffeuse…Les 1500€ vont lui permettre de s’alimenter. Elle ne rentre pas dans les conditions pour obtenir les 2000€.
      Et je préfère ne pas évoquer les entreprises de tourisme, de restauration…
      Et si on envoyait la facture en Chine, d’une manière ou d’une autre ?
      Oui c’est une catastrophe économique.
      Le rebond sera t-il possible et dans quelles conditions ? La parole est aux économistes s’appuyant sur l’Histoire des crises.

  4. Le virus en tant que tel est du foutage de g…
    Qui se souvient de cette grippe qui a fait plus de 30 000 morts en France en 2 mois ? 1968-1970

    https://www.liberation.fr/checknews/2020/03/28/est-il-vrai-que-la-grippe-de-hongkong-de-1968-avait-ete-minimisee-dans-les-medias_1783363

    On nous prend pour des c… et ils ont raison.

  5. Grippe de Hongkong

  6. Entièrement d’accord !

  7. question santé ils nous ont pris pour des idiots, les mensonges les plus gros sont émis à la télé
    question finance, on sait comment cela finira : une taxe CSG coronavirus ! vous pariez?

  8. Ces pseudo aides sont utilisées pour justifier l’aggravation du déficit abyssal de l’État et les nouveaux emprunts iront de préférence financer les sans-papiers qui continuent de nous envahir discrètement pendant que les médias nous rebattent les oreilles de l’épidémie. Une bonne aubaine pour expliquer les futures hausses d’impôts.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services