Bannière Salon Beige

Partager cet article

Communisme / Médias : Désinformation

Dans la presse française, un terroriste d’extrême-gauche devient un militant

Dans la presse française, un terroriste d’extrême-gauche devient un militant

Le ton a été donné par l’AFP : le terroriste italien Cesare Battisti est devenu un militant d’extrême gauche italien.

Evidemment, s’il est légitime d’arrêter un terroriste, il l’est moins d’arrêter un militant politique… Nous retrouvons ici la complicité entre la presse française et l’extrême-gauche.

Cesare Battisti, qui était en cavale depuis sa disparition au Brésil en décembre, a été capturé en Bolivie. Le conseiller spécial du nouveau président brésilien Jair Bolsonaro pour les affaires étrangères a indiqué

Le terroriste italien Cesare Battisti a été arrêté en Bolivie cette nuit et sera ramené d’ici peu au Brésil, d’où il sera probablement envoyé en Italie pour purger sa peine à perpétuité, en accord avec la décision de la justice italienne”.

L’ambassadeur d’Italie au Brésil, Antonio Bernardini, a accueilli la nouvelle avec satisfaction :

“Battisti est en prison ! La démocratie est plus forte que le terrorisme.”

Nous vivons un changement civilisationnel dont le moteur est culturel. La famille dite traditionnelle - qui est simplement la famille naturelle - diminue massivement en nombre et en influence sociale. Le politique est de plus en plus centré sur la promotion de l’individualisme a-culturel, a-religieux et a-national. L’économique accroît des inégalités devenues stratosphériques et accélère et amplifie le cycle des crises. L'Église est pourfendue; clercs et laïcs sont atterrés.

Une culture nouvelle jaillira inévitablement de ces craquements historiques.
Avec le Salon Beige voulez-vous participer à cette émergence ?

Le Salon Beige se bat chaque jour pour la dignité de l’homme et pour une culture de Vie.

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

6 commentaires

  1. C’est Frédérique Audoin-Rouzeau, alias Fred Vargas, qui ne va pas être contente …

  2. Oui mais au moins on arrive à les arrêter et à les rendre inoffensifs.

    Ce n’est pas comme les millions de terroristes d’extrême droaaate dont on nous rabat les oreilles à longueurs de journées depuis des décennies et dont on n’a pas réussit à arrêter un seul spécimen en tout un siècle…

  3. On peut espérer, enfin après tant d’années de mépris pour les victimes, qu’avec les changements en Italie et au Brésil (en attendant mieux !), les gouvernements s’accordent pour mettre fin à la scandaleuse impunité dont bénéficie tous ces gauchistes jamais rassasiés de violence et d’assassinats ?

    Quand à Vargas, je m’abstiendrai de faire un commentaire ici…

  4. Je remarque quand même une inflexion du discours dominant, un ton assez neutre, alors qu’il y a quelques années les médias bien pensants auraient dénoncé le méchant Bolsonaro, livrant saint Cesare Batisti, vierge et martyr, au “fasciste” Salvini. F Info fait d’ailleurs remarquer qu’on entend plus guère les BHL et autres “intellectuels engagés” défendre le terroriste italien.

  5. Pour une fois la gauche n’a pas gagné.

  6. les barbi, eichman réfugiés en amérique du sud, batesti aujourd’hui; la punition immanente a quand même mis du temps

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services