Bannière Salon Beige

Partager cet article

Bioéthique / Homosexualité : revendication du lobby gay

Damien Abad, numéro 3 chez Les Républicains, se dit ouvert à l’extension de la PMA

Damien Abad, numéro 3 chez Les Républicains, se dit ouvert à l’extension de la PMA

Le député de l’Ain, vice-président des Républicains, Damien Abad a répondu au JDD. Extraits :

Etes-vous favorable à l’ouverture de la PMA aux femmes célibataires et couples de femmes?

Avant tout, je souhaite qu’on ait un débat ouvert, apaisé et qui transcende les clivages idéologiques. La société française a besoin de débats de société, mais dans un esprit de responsabilité et de concorde. Ne retombons pas dans la division ou la confrontation. Sur le fond, je suis ouvert et je déterminerai ma position non pas avant, mais après que le débat aura eu lieu. J’ai des interrogations, notamment sur la question épineuse d’une PMA sans père qui pose des difficultés morales et éthiques. Mais il y a aussi un principe de réalité : nous vivons dans une économie ouverte, où les femmes vont aujourd’hui en Belgique ou en Espagne pour recourir à la PMA dans des conditions qui ne sont pas satisfaisantes en termes de suivi médical. Ce “tourisme procréatif” n’est pas très sain et les aller-retours peuvent être dangereux pour la mère et l’enfant. En outre, certains centres, en particulier en Asie, sont un vrai risque, voire même dangereux. Préfère-t-on une PMA sécurisée et encadrée, avec des garde-fous forts, ou une PMA réalisée à l’étranger sans sécurité sanitaire? C’est une réflexion que nous devons avoir.

La ligne de Laurent Wauquiez et de LR est l’hostilité totale à l’élargissement de la PMA…

Je partage avec Laurent Wauquiez le refus de la marchandisation du corps humain – -c’est une limite infranchissable- et je pense comme lui que la PMA sans père pose des difficultés sur le plan éthique. C’est pourquoi elle doit être encadrée de la façon la plus stricte. S’il y a une ouverture de la PMA, il faudra aussi veiller à ce que ça ne soit pas le marchepied qui conduirait à la légalisation de la GPA. La droite doit affirmer ses valeurs et ses convictions, être ferme sur les principes, mais en même temps ouverte au monde et à l’évolution des mœurs. Je combats l’idée d’une droite qui serait forcément ringarde. On doit pouvoir démontrer que défendre la famille ou la filiation ce n’est pas ringard, et on doit être capable de dire : sur la PMA, ce n’est pas forcément une fin de non-recevoir immédiate, mais ça mérite un débat. De part et d’autre de l’hémicycle, ne soyons pas dans des postures mais dans le concret.

Vous sentez-vous isolé sur ce sujet au sein de votre parti, Les Républicains?

Je n’ai pas l‘impression d’être isolé. J’essaie d’être un peu à l’avant-garde parce que je suis un libéral, y compris sur le plan sociétal. Mais ce que je veux surtout éviter, c’est que la droite se fracasse entre deux blocs. Je ne souhaite pas qu’on rejoue le match de la Manif pour tous. […]

Partager cet article

9 commentaires

  1. encore un mou opportuniste qui attend de savoir d’où vient le vent pour savoir où il doit aller. Il a une “ambition de feuille morte” comme aurait dit Gustave Thibon. Ramassons le à la pelle avec les autres!

  2. A quelle Loge appartient ce député ?

  3. encore à COLLABO de la décadence…. à se rappeler du nom de ce POURRI : Damien Abad

  4. Il est dans le vent
    Comme les feuilles mortes à l’automne…

  5. Énorme. Ce gros lâche est capable de nous dire dans la même phrase qu’il faut savoir être fort sur ses valeurs… mais que bon, si l’entorse aux valeurs est encadrée alors ça peut aller… et qu’il restera en tout cas vigilant pour que l’entorse suivante (la GPA, qui suivra bien sûr dans la foulée) ne passe pas !
    Alors lui, on lui a fait passer le PACS en lui jurant qu’il n’y aurait pas le mariage, puis le mariage mais -promis- sans la PMA, et maintenant la PMA mais -juré craché- sans la GPA, et il continue à baisser son froc avec le sourire… Avec des adversaires comme ça, la gauche libérale libertaire n’a pas de soucis à se faire ! Et c’est numéro 3 des Républicains, ce truc-là ? Mais ils vont les chercher où ?
    Et l’argument du « si on ne légalise pas ici de façon encadrée ils le feront à l’étranger dans de mauvaises conditions »… atterrant ! Le même, usé jusqu’à la corde, qu’on lui avait servi en 1974 pour la loi Veil, et qu’on ressort de sa boîte pour chaque nouvelle transgression ! Si le destin d’enfants qu’on va délibérément priver de père n’était pas en jeu, ce genre de tartufe caricatural de la fausse droite dégonflée mériterait un immense éclat de rire.

  6. ça continue!
    pour l’instant il ne s’agit que de couples femmes! mais bien sur, l’égalité homme/femme en prenant un coup dans l’aile ils finiront par la PMA!
    ils nous ont fait le coup du pacs supposé éviter le mariage homo, ils sape la famille tradionnelle par petites touches!

    • on dit “paire de femme” ou “duo femme”. Un couple femme = non sens, oxymore. un couple cela signifie ACCOUPLEMENT donc PROCREATION. Or la procréation est IMPOSSIBLE entre 2 personnes de même sexe

      conclusion = pas de procréation donc pas d’accouplement donc pas de couple

      d’ailleurs on parle bien de “duo de comiques” (si 2 hommes comiques) , jamais de “couple de comique”, ou de “duo de policier”, pas de couple de policiers…

    • en clair, il faut éviter de parler comme la gauche, sinon on finit avec ses idées (exemple voit la fausse droite)……..

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Aidez le Salon beige à financer son développement informatique pour agir le plus efficacement possible contre les dérives de la loi prétendument bioéthique.

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique