Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Damien Abad, le maillon faible

Damien Abad, le maillon faible

En février, il dénonçait le comportement d’Eric Woerth, avant de faire pareil :

Les accusations de viol visant le nouveau ministre des Solidarités, Damien Abad, viennent jeter une ombre sur la mise en route de la nouvelle équipe gouvernementale. L’ancien patron des députés LR est accusé de viol par deux femmes. Damien Abad a vigoureusement démenti ces accusations. Le parquet de Paris a confirmé avoir « été destinataire le 20 mai d’un signalement émanant de l’Observatoire des violences sexistes et sexuelles ». Ce signalement est actuellement « en cours d’analyse ». Selon Mediapart, une plainte pour viol contre Damien Abad en 2017 a été classée sans suite.

Le Premier ministre n’était pas informé :

« J’ai découvert l’article de Mediapart hier, je n’ai pas plus d’éléments que le fait que l’affaire a été classée sans suite. Je peux vous assurer que s’il y a de nouveaux éléments, si la justice est à nouveau saisie, on tirera toutes les conséquences de cette décision. Bien évidemment je n’étais pas au courant. Je vais être très claire : sur tous ces sujets de harcèlement, d’agression sexuelle, il ne peut y avoir aucune impunité et il faut continuer à agir pour que les femmes qui peuvent être victimes d’agression, de harcèlement, puissent libérer leur parole, qu’elles soient bien accueillies pour déposer plainte ».

Ces révélations interviennent quelques jours après l’affaire Jérôme Peyrat , proche conseiller d’Emmanuel Macron et candidat de la majorité aux législatives. Il a dû être « débranché » après une polémique suite à sa condamnation, en septembre 2020, pour violences contre son ex-compagne.

Partager cet article

3 commentaires

  1. Est-il coupable, on ne sait, mais le jupiter n’a pas l’air troublé par toutes les casseroles plutôt les marmites que les bras cassés qu’il a pris dans son gouvernement: Ducon mort Yéti, dardmalin etc etc etc et les accointances de bcp entre le public et le privé mais comme il se prend pour celui qu’il n’est pas ces gens-là ont droit à faire toutes les turpitudes possibles et imaginables.

  2. est ce normal , à une époque où les valeurs LGBTQ sont sacrées, accrochées au firmament des valeurs républicaines, de contester le droit de cuissage des ministres ?

  3. Illustration du qui se ressemble s’assemble : les pourris recrutent d’autres pourris par cooptation.
    LARM maintenant Renaissance, respecte la parité : autant de mis en examen que de renégats.

Publier une réponse