Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : L'Islam en France / France : Politique en France / Religions : L'Islam

“Daesh est à la fois intérieur et extérieur à l’islam”

6a00d83451619c69e201b7c7f4a3db970bDans le troisième et dernier volet de son grand entretien avec Marie Lorne pour Aleteia, Alexandre Del Valle met en relief la double filiation – orientale et occidentale – de Daesh. (Premier volet ici, second volet ici).

"Aleteia : Comment analysez-vous le virage sécuritaire de François Hollande après les attentats de Paris du 13 novembre ?
Alexandre Del Valle : François Hollande est un homme très intelligent qui a aujourd’hui un prétexte extraordinaire pour mettre en place une politique sécuritaire en France et contenter une large partie de l’opinion publique sans être inquiété sur sa gauche. C’est un opportunisme hors du commun qu’il va exploiter jusqu’au bout. Étant donné l’horreur des événements qui ont fappé la France vendredi 13 novembre, il ne peut pas être taxé de « facho ». Dans un second temps, il s’expliquera en disant qu’il ne fallait pas que Marine Le Pen s’approprie le débat.

À savoir si cette politique va durer, l’avenir nous le dira. Si la France est à nouveau frappée par des attentats d’ampleur, il est possible que la politique change réellement. Mais il ne faut pas être naïf. À chaque fois qu’un attentat est commis, trois semaines après, on donne une publicité extraordinaire aux musulmans en rabachant la formule toute faite « pas d’amalgame ». Ce qui fait passer tous les musulmans pour des victimes, nous fait tomber dans le syndrome de Stockolm et donne une belle presse à l’islam.

Il est compliqué de connaître le lien exact entre Daesh et l’islam. Qu’en est-il pour vous ? 
Eh bien, on peut dire que Daesh est à la fois intérieur et extérieur à l’islam. Pourquoi intérieur ? Car son terreau, le salafisme, contrôle tous les lieux saints de l’islam en Arabie saoudite. Mais, paradoxalement, il provient de l’extérieur car il s’influence de totalitarismes occidentaux. Il tire du communisme son sens de l’organisation, théorisé par Sayyid Qutb des Frères musulmans. Ensuite, le nazisme. Daesh lui emprunte l’antisémitisme farouche et l’expertise de la guerre psychologique.

Daesh est donc un totalitarisme qui s’appuie sur le salafisme et le wahhabisme. Tant que nous n’aurons pas désigné cet ennemi en tant que tel, nous n’arriverons pas à vaincre ce cancer. Il faut comprendre que Daesh est une maladie de l’islam. Le problème est que la mauvaise conscience occidentale n’a pas dit son dernier mot. Elle attrape au vol toutes les occasions pour interdire toute critique de l’islam au nom de l’islamophobie alors qu’aujourd’hui chaque attentat terroriste serait une bonne occasion pour réformer l’islam."[Lire l'article entier sur Aleteia]

Partager cet article

9 commentaires

  1. “François Hollande est un homme très intelligent”
    hihihihi !

  2. De toute manière, tant que les comptes-rendus des études faites jusqu’à ce jour (et les axes actuels de recherche) sur les origines de l’Islam ne ressortiront pas dans les grands médias, le “padamalgam” a de beaux jours.
    Je vous renvoie notamment aux ouvrages en langue française d’E.M. Gallez, où de Prémare à un degré moindre. Pour ceux qui lisent Shaekespeare en version originale il y a les ouvrages de Patricia Crone. [Et toujours, un abrégé très bien fait, 96 pages, se référant à Gallez et Prémare, Le grand secret de l’islam http://legrandsecretdelislam.com/ MB]

  3. Daesh ne peut pas être antisémite puisqu’il ne cherche pas à attaquer Israël mais que des pays musulmans ! Certains blessés islamistes sont même soignés dans des hôpitaux israéliens !
    De plus, la vente du pétrole qu’elle vole en Irak et Syrie ne peut se faire que grâce à Israël et la Turquie ! Deux pays qui suivent une politique sioniste !

  4. Intéressante analyse de l’action d’hollandouille.
    Ceci dit, l’islam n’a pas attendu le nazisme pour être antisémite.
    Par ailleurs nous serions tous ravis que l’islam se réforme, mais ce ne sera pas possible tant que les musulmans considèreront le coran comme incréé. Daesh ne fait qu’appliquer le coran et suivre l’exemple de Mahomet.
    Il me paraît donc naïf de continuer à parler d’une réforme de l’islam.
    L’état islamique, ce sont simplement des musulmans très pratiquants…

  5. Si ” jejomau | 8 déc 2015 15:02:25″, intelligent mais d’une intelligence perverse, qui n’est pas du tout mise au service du bien commun.

  6. Hollande très intelligent ? autant qu une marionnette servile et creuse , le nez d Obama dépasse tellement de son veston qu il pourrait composer le « 9-11 » les mains dans le dos !
    « mettre en place une politique sécuritaire » = le “patriot act” US , prétexte a créer des lois pour écraser le peuple et passer au dessus de la démocratie
    Quant a « daesh » c est une « déocratie bizounours » apatride comme le docteur jeckill sans son masque avenant ! l œuvre téléguidée de l empire en bref !

  7. “Très intelligent” Hollane ?
    C’est à se taper le derrière parterre, d’entendre une ânerie pareille !
    Disons qu’il est très “malin”, dans le mauvais sens du terme…
    Car il a, certes, l’art d’entourlouper son monde, de le manipuler, de l’entortiller… Mais est-ce réellement de l’intelligence, du latin “intelligere” : faculté de discerner, saisir, comprendre !
    Non ! Il n’a aucune clairvoyance, aucune prévoyance, aucune vision de l’avenir et ne comprend rien aux évènements, puisqu’il n’en tire jamais la leçon…
    Ils lui tombent sur la tête sans qu’il les ai vus venir et le mènent par le bout du nez.
    Il gesticule, il pérore, il plastronne… Mais il ne règle aucun problème, ne trouve aucune solution, s’enlise, s’enfonce et s’entêtera jusqu’à sombrer.
    La vérité est qu’il est cyniquement opportuniste. Mais ce n’est pas une intelligence brillante.

  8. L’islam ne peut pas se réformer car ses écritures fondatrices sont toutes violentes. Sur quoi s’appuyer alors ?
    Se réformer (dans ce que nous appllelerions le bon sens) ce serait ne plus appliquer du tout les admonestations du Coran et des Hadiths préconisant de tuer tous ceux qui ne sont pas musulmans (ou pas suffisamment !) Et même, le bon musulman qui fait tout bien n’est pas sûr d’aller au paradis : c’est Allah qui décide !

  9. l’islam n’a pas eu besoin du nazisme pour être ce qu’il est, voir son début, les massacres et autres exactions faites par son beau modèle

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services