Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie / Institutions internationales / Pays : Italie

Crucifix dans les classes : le recours de l’Italie acceptée par la CEDH

La Cour européenne des droits de l'Homme (CEDH) a accepté d'examiner en appel un recours de l'Italie qui avait été condamnée pour la présence de crucifix dans les salles de classes :

"Le collège de cinq juges de la Grande Chambre (qui statue en appel), réuni les 1er et 2 mars 2010, a accepté la demande de renvoi présentée par le Gouvernement italien, le 28 janvier 2010, dans le cadre de l'affaire Lautsi contre Italie. L'affaire sera donc examinée par la Grande Chambre qui se prononcera de manière définitive par un arrêt".

La procédure prendra plusieurs mois. La condamnation de l'Italie, le 3 novembre par la Cour de Strasbourg, avait soulevé un tollé dans la péninsule. La Cour avait jugé à l'unanimité la présence de crucifix contraire au droit des parents d'éduquer leurs enfants selon leurs convictions et au droit des enfants à la liberté de religion.

Partager cet article

2 commentaires

  1. On en est à espérer une confirmation du jugement : nos voisins transalpins, avec le sang chaud qui les caractérise, pourrait bien être le détonateur qui fera exploser cette machine infernale…

  2. Toute ma jeunesse je suis allé à l’école dans des endroits où dans chaque classe il y avait un crucifix, et alors, je n’en suis pas mort, j’ai fait des études brillantes, et surtout à cette époque nous respections encore nos enseignants et de plus ce n’était pas nous qui faisions la loi, mais eux qui se faisaient respecter.
    Il faut arrêter de tout acceptez aux étrangers, même les français “de sol”, parce que bientôt nous leur livrerons nôtre pays “clés en main”.
    Eu égard à ce qui précède, je souhaite de tout coeur que l’on replace les crucifix où ils étaient dans les salles au risque d’offusquer une minorité qui nous tire vers le bas.
    Qu’enfin nous revenions à ce qui nous symbolisait mais surtout n’a jamais été un handicap pour un élève souhaitant apprendre.
    Issu de l’enseignement catholique je ne puis que rendre hommage aux gens qui m’ont tout appris, et cela sans jamais faire grève.
    Alors que les croix rejoignent la place qui était la leur, même si cela doit ennuyer quelques vieux communistes, ou ceux qui se disent laïcs , et bien sur nos colonisateurs muslis qui souhaitent jusqu’au changement des croix symbolisant les pharmacies.
    Tant d’hommes et de femmes se sont sacrifiés pour que nous soyons français, ayons au moins un minimum de respect pour eux en gardant des traditions qui ne les encombraient pas.
    Merci pour eux.
    Joani
    (36 ans de Gendarmerie ER)

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]