Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

CRS/Gendarmes : 1 poids, 2 mesures

Lu sur Secret Défense :

G "Stupéfiante décision que celle du ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux. Devant les protestations des CRS, soutenus par de puissants syndicats, il a renoncé hier à dissoudre deux Compagnies républicaines de sécurité, la CRS 46 à Sainte-Foy-les-Lyon et la CRS 54 à Marseille. Les policiers, qui n'ont pas le droit de grève, ont utilisé tous les moyens en leur possession (arrêts-maladie, grève de la faim…) pour faire entendre leur malaise, qui est bien réel. Et ils sont parvenus à faire plier le gouvernement en quelques jours.

Les gendarmes encaissent très mal le coup. La gendarmerie mobile – qui est l'équivalent militaire des CRS – continue de perdre ses escadrons, dans un silence assourdissant. Huit ont été dissous en 2010 et sept le seront cette année, la dissolution de celui de Rennes ayant été annoncée hier. Au total, donc, quinze escadrons en moins en deux ans, ce qui portera leur nombre à 110. Si le gouvernement voulait inciter à la grogne des gendarmes, il ne s'y prendrait pas autrement, en affichant un tel «deux poids, deux mesures».

Les effectifs des « moblots », surnom des gendarmes mobiles, passeront sous la barre des 15.000 alors que les CRS sont 12.000. Contrairement aux CRS, cantonnés en métropole, les gendarmes mobiles sont en permanence présents outre-mer et interviennent dans le cadre des opérations extérieures".

Partager cet article

25 commentaires

  1. Si les gendarmes étaient utilisés autrement que comme agents du fisc comme pseudo police de la route à établir des constats pour non port de la ceinture en ville dans des ralentissements où on roule à 20 Km/h., ou dépassement de vitesse de 5 km/h., ou alcootest sur des mères de familles accompagnant leurs enfants à l’école à 8h. 30 le matin, et autres stupidités sans utilité sociale, ils pourraient être déployés sur d’autres lieux plus fatiguants pour eux, comme la sécurité dans les banlieues ou à proximité des gares des grandes villes, lieux de tous les trafics  »tolérés » : idem pour les CRS.
    Ces gens ne nous servent à rien, ne protègent pas nos enfants et nous cassent les pieds à 50 % de leur temps, et nous coûtent fort cher. Ce ne sont que des fonctionnaires inutiles à 25% de leurs effectifs. Car comment expliquer que dans la plupart des pays européens on fasse mieux avec beaucoup moins de forces de sécurité ?

  2. Intéressant! Alors que l’insécurité « grave » augment de jour en jour, et que les menaces se précisent, nous diminuons nos force de sécurité !!
    Débilité intégrale? Passage progressif de gestion du territoire aux futures
    autorité? Haute trahison?… De toute façon, un des aspects de la haine de soi, fille de la culture de mort, conséquence du rejet de Celui qui est La Vie..

  3. @ PG, je ne suis pas sûr que dans les autres pays européens, on ait autant de racaille que chez nous…
    Et je doute que le gendarme n’aimerait pas être utilisé à des causes touchant davantage à l’intérêt national…

  4. @ Jean,
    Quand on voit l’ardeur à poursuivre l’automobiliste, on se dit que ce boulot-là ne leur déplait pas.
    Personnellement, quand on me demande quelque chose qui va à l’encontre des convictions et que je n’ai pas le droit de l’ouvrir, ma productivité atteint un tel niveau qu’on pourrait me soupçonner d’incompétence…

  5. Faire travailler des militaires, ça va pas être facile

  6. @JEAN
    Vous écrivez : « Et je doute que le gendarme n’aimerait pas être utilisé à des causes touchant davantage à l’intérêt national… »
    Certes, mais dans ce cas là il collabore, et même plutôt bien et avec du zèle en plus, avec le pouvoir. Ils feraient bien de réfléchir avant d’obéir de la sorte, ils représentent une force non négligeable face au pouvoir tout de même ! Rapidement, le système pourrait bien changer de main.
    Cela me rappel une l’histoire d’un type qui 50 ans après des faits a été condamné pour collaboration plus ou moins active à un système: il s’appelait PAPON il me semble …
    @PG Entièrement d’accords avec vous ! et même plus …

  7. @ Jean
    Sans doute avez-vous raison : ils préféreraient peut-être remplir d’autres missions.
    En zone rurale, ou semi rurale, les gendarmes sont de plus en plus ressentis comme des vopos et non comme des garants de la sécurité des personnes, dont on sait bien qu’elle n’existe plus. Mais c’est le propre des états déliquescents : ils oppriment les faibles et se couchent devant les forts. En France, au quotidien, les faibles sont français : ils acceptent toutes les rebuffades, ils roulent avec leur permis dans des voitures qu’ils ont payé par un travail honnête, et paient leurs amendes. Citoyens, et victimes idéales.
    Par dessus la tête de devoir montrer mes papiers en moyenne deux à trois fois par mois pour contrôles routiers comme un délinquant, tandis que mes enfants se voient proposer de la drogue chaque semaine en pleine gare d’Angers par les mêmes individus  »du Sud ». Aussi les petits problèmes d’emploi ou d’intendance ou d’effectifs des gendarmes ou CRS me laissent de marbre : ces gens là ne jouent plus leur rôle.

  8. @PG
    Vous avez déjà demandé aux gendarmes s’ils ne préfèreraient pas faire autre chose que ce que vous décrivez?
    Le problème ne vient pas de ceux que vous rencontrez mais de ceux qui donnent ces ordres, c’est à dire des officiers soucieux de leur carrière plutôt que du bien-être des gens.
    Eh oui, c’est ça la vérité!!

  9. s’ils préfèrent faire autre chose alors qu’ils le fassent, ils ne sont pas obligés d’être aussi bêtes que les ordres qu’on leur donne. Il y a déjà plus de 10 ans ne s’étaient-ils pas mis en grève? Malheureusement ils sont, au niveau des chefs, aussi gangrénés par les 3 points!

  10. @Crockett
    Vous écrivez « Vous avez déjà demandé aux gendarmes s’ils ne préfèreraient pas faire autre chose que ce que vous décrivez? »
    Dans système normal, on pourrait.
    Mais maintenant vous avez qu’a essayer.
    De suite vous vous faite remettre en place et si vous essayez de répondre, vous vous retrouvez avec injure à un magistrat, ou on vous demande vos papiers, on regarde si le pneus ca va etc … etc … enfin on peut toujours trouver quelque chose.
    On peut effectivement poser la question à un gendarme quand on le connait assez bien.
    C’est tout!
    Et puis après tout, ils sont bien volontaires pour faire çà. Il y a encore le choix de la reconversion, ils peuvent faire un autre métier si vraiment ils n’en dorment plus la nuit.
    Serge de Becketch disait à peu près dans ces termes, à propos de la FM.
    Je crois que l’on peut l’appliquer à cette situation: Quand on ne sait pas ce que c’est vraiment et qu’on y reste, on est un co…
    Quand on sait ce que c’est et qu’on y reste, on est un sal…
    Et pourtant Dieu sait que j’aime l’armée Française, mais là, la coupe est pleine et franchement j’arrive très bien à penser : sans eux on vit très bien. En revanche, eux, sans nous …
    Cela s’applique du reste aussi aux fonctionnaire en général.

  11. @ Léon,
    Je comprends votre avis et j’approuve, et je conviens tout à fait que malheureusement il y a des gendarmes qui se complaisent à s’acharner sur la mauvaise personne.
    cette catégorie de gendarmes qui font du zèle est la seule image représentative de cette institution.
    Malgré cela, il existe et vous ne connaissez peut-être pas l’éventail de spécialités en gendarmerie,d’autres de ces gendarmes qui oeuvrent dans le bon sens pour la société, à qui on ne demandent pas des chiffres et autres statistiques. Mais personne ne les reconnait et ce malgré le peu de moyens et de reconnaissance qu’ils reçoivent, vous pouvez m croire.
    Quant à la grève d’il y a 10 ans, elle n’a servi qu’à ces messieurs les officiers (et je suis d’accord que eux on pourrait très bien s’en passer).

  12. @ Léon,
    Je comprends votre avis et j’approuve, et je conviens tout à fait que malheureusement il y a des gendarmes qui se complaisent à s’acharner sur la mauvaise personne.
    cette catégorie de gendarmes qui font du zèle est la seule image représentative de cette institution.
    Malgré cela, il existe et vous ne connaissez peut-être pas l’éventail de spécialités en gendarmerie,d’autres de ces gendarmes qui oeuvrent dans le bon sens pour la société, à qui on ne demandent pas des chiffres et autres statistiques. Mais personne ne les reconnait et ce malgré le peu de moyens et de reconnaissance qu’ils reçoivent, vous pouvez m croire.
    Quant à la grève d’il y a 10 ans, elle n’a servi qu’à ces messieurs les officiers (et je suis d’accord que eux on pourrait très bien s’en passer).

  13. @ PG :
    comment faites vous pour être contrôlé « en moyenne deux à tois fois par mois » ?
    Je n’ai jamais entendu personne dans mon entourage dire qu’elle était contr^lé aussi souvent.

  14. Par ailleurs, je me demande si certains ici savent de quoi, ou plutôt de qui, ils parlent, c’est à dire des gendarmes mobiles, et pas des gendarmes motorisés. L’article de Secret defense l’explique : c’est principalement une force de maintien de l’ordre.

  15. @ Charlotte
    Je ne suis pas militaire, mais je trouve néanmoins que ce vous dites (Faire travailler des militaires, ça va pas être facile) est d’une rare imbécilité !

  16. Entre nous, des CRS qui font la grève de la faim pour protester contre une mutation, cela révèle à quel degré de fragilité nous en sommes arrivés. En tant que fonctionnaires, à l’instar de tous les autres corps, ils doivent être capables d’accepter une mutation géographique : c’est la b-a ba de la Fonction Publique.

  17. Ralph
    Ayant habité dans deux sous préfectures depuis 10 ans, dans des territoires peu denses, si on roule beaucoup, on est contrôlé très fréquemment, aux mêmes endroits par les mêmes gendarmes, ce qui finit pas agacer. Alors qu’on constate l’impunité quotidienne de tant de gens résidant sur notre territoire, dans la grande ville voisine, quand un trafic de drogue se déroule sur le parking de la gare où nos enfants attendent leur bus chaque semaine pour la pension, et ce depuis 10 ans, sans que rien ne change, malgré coups de fils répétés au commissariat central où on s’entend dire :  »Ce n’est pas de notre ressort mais de celui des stups ». Autrement dit on paie près de 100 Euros pour une ceinture non attachée en ville, et on en gagne autant en 5 minutes au même endroit en vendant de la cocaïne.
    Evidemment, cela fâche, bien que je sache que ni les CRS ni les gendarmes ne soient en charge de cet type de délinquance dans les grandes villes.
    Aussi je m’excuse de la vivacité de mon ton, pour ceux des lecteurs du SB qui sont membres de la gendarmerie ou d’autres forces de police.

  18. Je ne pleure pas la fermeture des compagnies de CRS, héritières directes de ceux qui ont massacré les vendéens dans les marais de Savenay, et ailleurs.
    Pourquoi Brice Hortefeux recule?
    Parce qu’il est franc-maçon.
    Quel est le rapport?
    Si un Inspecteur de police sur trois et un Commissaire de police sur deux est franc-maçon, le pourcentage est encore plus élevé au sein des CRS…

  19. @Crockett
    Vous écrivez : « Malgré cela, il existe et vous ne connaissez peut-être pas l’éventail de spécialités en gendarmerie,d’autres de ces gendarmes qui oeuvrent dans le bon sens pour la société, à qui on ne demandent pas des chiffres et autres statistiques. »
    J’en conviens et ne met pas toute la Brigade dans le même sac. C’est simplement un constat que tout le monde fait.
    Il y a effectivement des unités tel que le PGHM, GIGN, Labo scientifique etc. Qui mérite vraiment notre admiration. J’ajoute qu’il m’a été donné de rencontrer des gendarmes au cours de ma petite vie et expérience à la BSPP et après comme SPV. j’y ai rencontré des types sympathiques et compétant. (avec qui j’ai encore des relations amicales)
    Mais là, franchement on arrive à la transformation d’ « ange de la route » en percepteurs à peine masqués des impôts.
    Et en plus arrogant avec çà, parce que le statut protège. Je sais pas moi, mais quand on a une mission pareille, d’abord il faudrait commencer par respecter ceux qui payent votre salaire (c.a.d nous) et puis il sont aux services de leurs concitoyens(toujours nous) et pas d’une politique et d’un gouvernement.
    La politique change au grès des changements des gouvernements, hors le peuple lui il payent et subi alors que d’autres font la razzia. C’est parfaitement injuste.
    Ce que je regrette c’est que la Gendarmerie et la Police nationale ne dise pas stop !
    Ce n’est plus notre métier, trouvez quelqu’un d’autre pour faire votre sale besogne.
    Car, quoi on en dise, ils sont complices d’un système qui pourri la vie à l’honnête citoyen et fait la part belle aux délinquants.
    Je doute que cela dure bien longtemps …

  20. @tous
    LAMENTABLES!!! Revoyez vos copies!!
    On parle ici de CRS et de Gendarmes Mobiles.
    Vous nous faites le procès de la police Nationale et de la Gendarmerie Nationale!!!
    Que vous ne soyez pas d’accord sur la police de la route, les moyens employés et mis en oeuvre pour faire cesser les infractions et délits, il faudra le dire dans l’urne, car le chef décide et le soldat ou fonctionnaire s’exécute.
    Ne pas confondre avec les missions des CRS et des Gendarmes Mobiles qui font pour synthétiser essentiellement du Maintien de l’ordre, de la surveillance et de la sécurisation avec la particularité pour les gendarmes mobiles de partir en OPEX et Outre-mer.
    A chaque service sa mission et ses moyens avec ses objectifs à atteindre.
    Maintenant le fond du problème est tout autre:
    Oui tout fonctionnaire doit etre capable d’accepter une mutation et d’obéir aux ordres de ses chefs.
    De plus le problème est à la réduction des dépenses et de postes. La dissolution d’une unité est donc jugée sur son utilité et sur ce qu’elle coûte.

  21. @ Brutus
    « Que vous ne soyez pas d’accord sur la police de la route, les moyens employés et mis en oeuvre pour faire cesser les infractions et délits, il faudra le dire dans l’urne, car le chef décide et le soldat ou fonctionnaire s’exécute. »
    Savez-vous qu’à Nuremberg, des gens ont été pendu parce qu’ils avaient le même raisonnement que vous ?
    Obéir aux ordres n’empêche pas de réfléchir…
    Enfin, pour les gens, il n’y aucune distinction entre les différents corps de police et de gendarmerie (voire entre les deux corps même !).

  22. Vous vous voulez vos étoîles en Gendarmerie ? Soyez franc-maçon.

  23. @PK
    Je ne vois pas la relation avec NUREMBERG!
    Par contre contre l’obéissance aux ordres se fait si ce n’est pas illégal! Ca d’accord.
    Hors l’application de la loi est la même pour tous! Alors je ne vois pas pourquoi vous etes contre que la police et la gendarmerie Nationale fassent respecter la loi sur la vitesse, la ceinture…. Que vous soyez énervé par ce que vous vous faites prendre trop souvent…A vous de faire attention: Pas vu pas pris! pris pendu!
    Et je reviens à mon propos du dessus: Si la loi ne vous convient pas il faut la changer! Et donc changer de législateur…
    Mais ne demander pas aux forces de l’ordres de travailler dans un domaine qui n’est pas forcément le leur. Chacun son poste. (La police de la route, la police judiciaire, La police scientifique, le maintien de l’ordre…..)

  24. @ Brutus,
    SI vous ne voyez pas le rapport entre la légalité et la vérité, je ne peux rien pour vous.
    Avorter est légal. Vous avez le droit légal de le faire donc.
    Vous me suivez ?
    La loi de l’homme, puisqu’elle n’est plus ordonnée à la loi de Dieu, n’est pas parole d’Évangile.
    Chaque catholique a le devoir de suivre la loi et de respecter les chefs élus TANT QU’ILS RESPECTENT LA LOI DIVINE. À partir du moment où il existe un schisme entre la loi de l’homme et celle de Dieu, celle de Dieu prévaut évidemment et l’homme est affranchie de son obéissance à la loi humaine.
    Que les flics méditent un peu cela… Ils sont le garant du droit régalien de l’État à assurer la SÉCURITÉ des Français… Aujourd’hui, ils sont aux antipodes de leur mission : on laisse courir les fauteurs de trouble et on tape sur ceux qui ne font rien (ou presque !)…
    Alors, obéir servilement dans ces conditions mènent à des dérapages qu’on a connu… Où s’arrêteront-ils ? Quand on donnera l’ordre à ces gens-là de serrer les grands blonds aux yeux bleus ? Quand il faudra les euthanasier ?
    Beaucoup d’Allemands n’ont pas compris à la fin de la seconde guerre mondiale : ils n’avaient qu’obéi aux ordres aussi !
    Pour rappel, des officiers ont brisé publiquement leur sabre en 1905 pour ne pas expulser des religieux et religieuses de leur monastère…
    Aujourd’hui, ils sortent leurs carnets de souche… Mais pas leurs flingues : trop dangereux !

  25. @ PK
    Qu’est ce que la vérité??
    Oui je suis d’accord avec vous.
    Mais n’oubliez pas que tous le monde ne croit pas en cette Vérité.
    Tous le monde ne croit pas en Dieu.
    Tous le monde n’a pas cette chance de pouvoir encore réfléchir comme nous le faisons et qu’il est donc important d’apporter quelques précisions sur le pourquoi du comment comment tout ça arrive.
    Cordialement

Publier une réponse