Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Croire, voilà ce qui manque aux relativistes qui ne croient plus en rien

Gabriel de Chabot, Secrétaire Front National de la 4ème circonscription de Vendée, vante la foi simple du charbonnier :

Unknown-20"Ces derniers jours ont été marqués par un évènement national qui se trame au cœur de notre chère 4ème circonscription de Vendée. En effet, notre haut bocage s’est rendu célèbre grâce au groupement du Puy du fou qui a rapatrié l’anneau de Jehanne d’Arc.

Il est intéressant de voir la presse mettre en valeur les questionnements sur l’authenticité du bijou. Ce relativisme médiatique tente de semer le doute. On se souvient de la même polémique appliquée au saint Suaire de Turin.

Qu’importe après tout qu’il soit le drap dans lequel le Christ a été inhumé, ou que ce soit l’anneau que Jehanne d’Arc ai portée. La foi populaire permet de croire sans voir, sans preuve, sans démonstration théologique et arithmétique. La foi du charbonnier est un concept archaïque et méprisable selon notre clergé médiatique. Pourtant, à moindre échelle, croire que François Hollande était un bon candidat pour 2012 n’a pas fait de ses électeurs des personnes méprisables. Ils ont cru en quelqu’un, en son programme, en ses qualités et avec pour preuves des promesses électorales.

Les Français manquent terriblement de foi (au sens large du terme), 60 à 70% des citoyens ne votent plus, 80% ne pratiquent plus de religion, ils n’y croient plus…

Mais bon sang, mes chers compatriotes, il faut y croire !!!!!! Réveillez-vous!  Debout soldat de France le sommeil est terminé, ALLONS ENFANTS DE LA PATRIE.

Il nous faut retrouver le sens profond du mot croire. Ce n’est pas uniquement de « tenir pour vrai » mais dans une approche « d’adhésion, et de confiance ». Voilà ce qui manque aux relativistes qui ne croient plus en rien.

Dimanche prochain, le peuple Français est convié au Puy du Fou, et la plupart de nos élites politico-médiatiques vont décrier l’évènement car ils ne seront plus au premier rang pour une belle photo avec ce peuple qu’ils méprisent.

C’est en tant que Français qui y croit dur comme fer, que j’irai en famille à cette présentation du 20 mars. Et c’est avec l’émerveillement d’un enfant, que j’irai faire oraison devant cet anneau en souvenir de Jehanne d’Arc patronne de la France."

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

11 commentaires

  1. “La foi populaire permet de croire sans voir, sans preuve, sans démonstration théologique et arithmétique.” Croire sans motif est absurde et insensé ce n’est pas un acte humain, le catholique croit parce que Dieu qui est la suprême Vérité ne peut ni se tromper ni nous tromper,cela est donc parfaitement fondé. Par contre nos contemporains incrédules, sont des idolâtres, ils adorent toutes sortes d’idoles, la bagnole, au ventre et au bas-ventre, en passant par la babale ou ceux qui tapent dedans……il ne faut pas se réveiller, mais se convertir, seule la Vérité libère.

  2. Attention ! La foi n’est ne peut être déliée de la raison, sans quoi on tombe dans le fidéisme. La foi du charbonnier n’est pas irrationnelle, mais tient du principe d’autorité qui participe de l’économie de l’Eglise, soit, en substance : “Je n’ai pas tout compris, mais je fais confiance à d’autres plus savants”, ce qui est une attitude rationnelle, de même qu’on embarque dans un avion de ligne sans pour autant être capable de le piloter.

  3. Alors là, c’est la pire comparaison que j’ai jamais vu avec la foi chrétienne, la foi des gens qui ont voté pour Hollande en 2012. Eh bien, la vérité est qu’il fallait être bien bête pour croire qu’avec la création d’emplois publics, les contrats d’avenir et autres gadgets, on allait inverser la courbe du chômage. Cela n’a rien à voir avec la foi chrétienne (voir entre mille autres exemples, les textes sur la foi de Benoît 16.

  4. Qu’il commence par balayer devant sa porte avant de donner des leçons aux autres. De nos jours, une autorité s’acquiert par l’exemple…

  5. @LB & Nathanaël, pour être plus précis il faut relire Pascal. Il y a trois ordres, l’ordre charnel (vous parlez de “bagnole” et de “ventre”), puis l’ordre de l’esprit (la science, Archimède, la “raison” dont vous parlez) et l’ordre du coeur. Certes on peut croire par raison, et il y a des preuves rationnelles de l’existence de Dieu et de la vérité de la foi catholique. Cependant la vraie adhésion ne vient pas de l’esprit ni de la raison car Dieu n’est pas un Dieu de raison mais un Dieu d’amour et il réclame donc que nous nous situions dans l’ordre de la “folie” (St Paul, Pascal), du “coeur” (Pascal, “le coeur a ses raisons que la raison ne connaît point”).
    De ce point de vue-là, le “charbonnier” qui a une foi d’enfant a atteint un ordre de charité supérieur au plus savant des savants. Et ce, sans avoir étudié. Dixit Pascal, qui en connaissait un rayon en matières de sciences et de raison… pour finir par en décréter la vanité et l’inutilité.
    Pour lui, donc, la voie de la raison n’est pas la bonne. C’est celle du coeur qui est la bonne, la seule.

  6. Il est exact que la foi sans la raison est fragile ou insufisante dans la connaissance théorique des vérités de la foi, mais ce fut celle des Vendéens : s’ils avaient trop ”raisonné”, ils auraient suivi la messe des prêtres jureurs.
    Et l’histoire de l’Eglise fourmille de saints peu instruits dans la théorie, mais qui avaient compris les réalités divines mieux que nous les catéchisés ou que les plusgrands théologiens de chaque époque, à part les saints théologiens, bien sûr.
    Gabriel a raison, pour que l’anneau de Jeanne ait un sens, il faut bien en effet croire à ce qu’elle fut.

  7. Tant que la France ne se convertira pas, elle sera châtiée par toute sorte de maux, dont le moindre est encore aujourd’hui ce pitoyable pantin navrant qui usurpe grotesquement un pouvoir qui ne lui appartiendra jamais.

  8. @ODE plutôt que de lire Pascal, lisez l’Évangile et saint Paul.

  9. Le relativisme n’est pas d’abord une question de Foi, mais de philosophie NATURELLE.
    Platon et Aristote n’étaient PAS relativistes; Protagoras l’était; aucun des trois n’avaient la Foi!

  10. C’est vrai que c’est assez miraculeux de voir revenir l’anneau de Sainte Jeanne d’Arc sur la terre française depuis tant de siècles! Peut-être un signe du Ciel, le présage que la France va se relever et se libérer.
    je vous trouve sévères avec G. De Chabot, il a une foi profonde et il est patriote, que demander de plus?

  11. J’ai aimé la référence à Pascal. Lire Pascal ne veut pas dire se passer de l’Evangile et de saint Paul, bien au contraire.
    Mon commentaire ici vise à faire apparaître le nom de Philippe de Villiers et de son fils Nicolas, absent de l’article. Leur foi et leur esprit de décision ont été les artisans du retour de l’anneau. Quand à l’authenticité de cet anneau, elle a été vérifiée par plusieurs laboratoires, à la demande de P.etN. de Villiers. L’anneau est bien celui de Jehanne d’Arc.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services