Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : politique

Crise financière : les Grecs retirent leur argent des banques

Le gouvernement grec est toujours en plein bras fer avec ses créanciers et la BCE a affirmé que les banques du pays pourraient ne pas ouvrir la semaine prochaine. Alors des Grecs, de plus en plus inquiets, vident leurs comptes bancaires. Deux milliards d’euros ont été retirés en trois jours.

La rupture est à deux doigts d'être consommée entre la Grèce et ses créanciers, l'Union européenne et le Fonds Monétaire International. Les réunions s’enchaînent. La date butoir est prévue pour le 30 juin, mais aucun accord ne semble envisagé pour l’instant et la perspective d’une faillite est plus que jamais d’actualité. 

Pour autant, il n’y a pas de files d’attente impressionnantes devant les distributeurs, ni de mouvement de panique. Un sommet exceptionnel des chefs d'Etat et de gouvernement de la zone euro consacré à la Grèce sera organisé lundi soir prochain à Bruxelles. Une nouvelle réunion de la dernière chance avant le défaut de paiement.

Et une sortie de la Grèce de l'euro, voire, de l'UE ?

Partager cet article

19 commentaires

  1. Si vous devez 3000 francs à votre banque, vous avez un problème . Si vous devez 300000 francs à votre banque, c’est votre banque qui a un problème.
    Dans le cas de la Grèce, la  »faillite » sera à la charge de tous les européens de la ‘zone euro’ .
    Merci l’euro !

  2. Ils ont bien raison l’euro est au bord de l’effondrement

  3. Et pourtant, la radio-propagande nous annonce que la reprise est de retour en France. L’Insee prévoit une accélération de la croissance en 2015… sans baisse du chômage.

  4. J’espère que les grecs vont oser appuyer sur le détonateur…

  5. La Grèce ne remboursera jamais.
    Les allemands vont prendre leurs pertes.
    La Grèce va sortir de l’euro, car c’est la seule solution pour que les allemands arrêtent de payer pour eux. Ils se sont fait avoir une fois, ils ne vont pas continuer.
    La Grèce restera dans l’UE et reviendra au Drachme.
    Les grecs sortent de l’argent en euros de leur pays depuis 6 mois. Il n’y a plus grand chose à sortir, c’est pour ça qu’il n’y aura pas de panique aux guichets. Ils retirent ce qui reste, c’est à dire plus grand chose.

  6. Quitter l’Euro, pour les Grecs comme pour les autres, c’est la seule façon de s’en sortir, de sortir des griffes de l’UE, de la BCE et du FMI, de redevenir libres et souverains. Mais il faut en même temps quitter l’espace Schengen qui la ruine.
    Si la Grèce quitte l’Euro, comme des millions de Français et d’Européens patriotes, j’achète un peu de leur nouvelle monnaie pour les soutenir et tant pis si au début, je perds quelques euros : Les petits ruisseaux font les grandes rivières !
    Le modèle, c’est la Suisse, ce n’est ni l’Italie, ni le Portugal, ni l’Espagne, ni la France.

  7. À Barberouge :
    La dette Française, à elle seule, fait que chaque Français doit 80.000€, nourrissons et centenaires compris !
    Hier, j’ai entendu de grands médias essayer de nous faire peur en annonçant que si la Grèce quittait l’Euro, cela serait catastrophique et coûterait 600€ à chaque Français.
    Ils ne m’ont pas fait peur mais éclater de rire : Qu’est-ce qu’ils traînent comme boulet…

  8. Si les grecs appuient sur le détonateur, les autres pays européens recevront des impacts, y compris la France. Soyons vigilants la semaine prochaine sur ce qui se passe en Grèce car s’il y’a séisme, nous en ressentiront les secousses. N’oublions pas que certains économistes avertis ont prévenu que la France risque de se retrouver dans la même situation que la Grèce…S’ils coupent les vivres aux grecs, que se passera-t-il? Une guerre civile, qui impactera forcément toute l’Europe…L’UE est un chef d’œuvre du diable: construisez une pyramide, retirer une pierre, tout s’écroule…La Grèce, c’est le test. Notre tour viendra, ce n’est qu’une question de temps…Seule la prière sera notre force dans ces moments d’épreuve…Ma foi, en attendant, je vais peut être retirer un peu d’espèces en banque, au cas où nos banques nous jouent un mauvais coup la semaine prochaine…

  9. On ne se fait pas en France une idée précise de l’état de la société grecque. Ces dernières années des enfants grecs s’évanouissent à l’école dans la mesure où leurs parents n’ont plus les moyens de leur donner à manger depuis des jours, des retraités grecs font les poubelles des supermarchés dans l’espoir de retrouver des déchets encore comestibles etc. C’est l’image parfaite d’un monde où les droits de quelques gros bonnets de la haute finance spéculative internationale cosmopolite pèsent beaucoup plus que le droit de parents de nourrir correctement leurs enfants. Et avec la Grèce un pays européen est, pour la première fois concerné par une situation que l’on connaissait surtout dans le tiers-monde. La bonne question est; le présent de la Grèce sera-t-il l’avenir de la France?

  10. @ Entrepreneur : « la Grèce ne remboursera jamais. J’ajoute « et la France non plus ». Pour rembourser , il faudrait que notre budget soit excédentaire, ce qui n’est pas, et de loin, le cas. En supposant qu’il le devienne (de façon continue) et que l’on rembourse 20 milliards par an , il nous faudra plus de 100 ans

  11. STOP!
    L’Europe et l’euro font partie du plan du Malin et il ne peut pas y avoir de retour en arrière sur les acquis du démon.
    Tout le monde va donc oeuvrer selon ses plans en faisant croire qu’ils sont les vrais sauveurs de l’Europe. Lundi ils se réunissent tous au sommet de la soit disant dernière chance et on fera une rallonge de 3 milliards à la Grêce qui pourra tenir jusqu’au prochain sommet qui sera fixé en Septembre et ainsi de suite car tous ces épisodes sont calculés pour nous préparer à bouffer un peu plus d’Europe pour que plus jamais on puisse revivre ça. Hollandouille et compagnie vous diront vous avez vu c’est moi qui ai sauvé l’Europe, votez pour moi je suis dans les bonnes grâces (du Malin) et on se fera tous encore avoir…

  12. Bon, et si la grèce sort de l’euro, si un vent de panique se répand sur l’europe entière et particulièrement la France, si cela déclenche la troisième guerre mondiale, si demain les rares cartes de crédit encore valides sont crédités en piastres « valorisées » au niveau du Franc-Or, et si on nous oblige en conscience à manger chez quick tous les jours…
    dites, n’oubliez pas qu’il y a une seule chose de certaine, c’est le présent, l’avenir n’est pas et le passé plus guère.
    si demain il y avait la famine et la guerre, vous n’y pouvez rien, puisque ici et maintenant ce n’est pas le cas, mais à tout peindre en gris on fini par favoriser l’asthénie, la déprime, le chaos et les ténèbres.
    ou si vous préférez  » un saint triste et un triste saint ».
    prier et agir est donc plus efficace.

  13. La Grèce ne remboursera jamais, la France non plus, pas plus que le Japon ou les USA. Le budget français comme celui des autres ne sera plus jamais équilibré vu les dettes abyssales contractées.
    Il faudra une guerre avec des destructions apocalyptiques pour remettre les économies en ordre, ce que certains espèrent à Washington.

  14. Et pour la France, prévoir d’urgence une sortie de l’euro, de l’union européenne et même de la république.

  15. Sortir de la république, quel rêve !

  16. Le niveau général des prix ne reflète pas encore le gonflement monétaire.
    Pourtant déjà quelle inflation d’économistes sur le Salon Beige !

  17. Une bonne vidéo à regarder :sur la Grèce et son arnaque par des grandes crapules.
    «L’État et les banques, les dessous d’un hold-up … – YouTube
    Vidéo pour « vidéo etienne chouard myret zaki »▶ 2:30:16
    http://www.youtube.com/watch?v=TLjq25_ayWM
    22 déc. 2011 – Ajouté par usfprod
    … d’un hold-up historique» par Myret Zaki et Etienne Chouard

  18. « 2 milliards en trois jours » et « pour autant il n’y a pas la queue devant les banques »
    Réfléchissons avant de répéter la pensée unique des media
    Il y a 11 millions d’habitants qui s’attendent à une fermeture des banques ça fait moins de 190 euros par personnes et 0,7% du PIB.
    Si demain on me dit que ma banque va fermer pour un certain temps , j’irai moi aussi chercher au moins 200 euros par personne de ma famille pour avoir de quoi acheter à manger…
    Où est la crise de capitaux ?
    Ils sont déjà partis il y a un an les capitaux …
    Et la France s’est super endettées pour les aider depuis Sarkozy. On laissera pas la Grèce tomber.
    Ne donnons pas dans l’hystérie collective.
    Regardez, les Russes en rigolent, ils viennent de proposer d’avancer le 1 ou 2 milliards que la Grèce doit rembourser. Si on dit oui, ce sont les sauveurs de la gabegie européenne, si on dit non on sera responsables des conséquences en refusant cette aide micropoilesque.
    Du petit théâtre qui se veut du grand théâtre …

  19. Face à l’immense crétinerie bruxelloise, c’est Vladimir qui se frotte les mains !

Publier une réponse