Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Crise de l’UMP : l’électorat de droite ne veut plus se faire avoir

Pour Pierre-Henri d'Argenson, la crise interne à l'UMP traduit une fracture idéologique plus profonde :

"[…] Jusqu[à 2012], la conquête du pouvoir à droite s'était organisée autour d'une répartition des personnalités politiques, entre, d'un côté, la frange libérale, pro-européenne et libre-échangiste, appelée à diriger le parti et à gouverner et, de l'autre, la frange conservatrice, souverainiste, gaulliste ou de tradition catholique, faisant office de simples rabatteurs, remisés dans l'ombre après les élections. Une part croissante de cet électorat conservateur, majoritaire dans le parti et dans la population de droite, n'y croit plus. Quand Nicolas Sarkozy lui annonce au dernier moment de sa campagne qu'il faut si besoin quitter l'espace Schengen, il n'y croit plus. Quand l'UMP lui jure, la main sur le cœur, à l'occasion des élections européennes de 2014, que la famille sera au cœur de ses préoccupations, il n'y croit plus. Il ne croit plus aux promesses d'«Europe qui protège», de «réindustrialisation», de «défense des valeurs». La cassure est profonde, durable, peut-être définitive.

Il ne s'agit pas seulement de la crédibilité d'un candidat, mais de la cohérence idéologique d'un parti. A la manière d'un coming out, une partie de l'électorat de l'UMP assume désormais le caractère profondément antagoniste du libéralisme et du conservatisme, et a fait sienne la clé de lecture de Jean-Claude Michéa, qui postule le caractère unitaire du libéralisme, qu'il soit de droite ou de gauche, économique ou politique. Est-ce à dire que cet électorat n'aime pas la liberté ? Bien au contraire, il veut la retrouver, sa liberté, face à un libéralisme qui voudrait que le droit et le marché régentent jusqu'aux plus intimes replis de la vie humaine, qui soumet le tout à la somme de ses parties minoritaires, dont les plus virulentes emportent la mise, et qui réduit la politique à un tableau Excel, la nation à un parking, le citoyen à un consommateur, glouton de préférence.

En réalité, l'électorat conservateur ne voit plus le programme libéral comme un pis-aller, un compromis, une concession faite à la globalisation, un moindre mal, en attendant mieux (on devrait dire: en attendant Godot, qui ne vient jamais), mais comme son véritable ennemi idéologique. En clair, que ce soit la droite du Triumvirat (Fillon, Raffarin, Juppé) ou la gauche qui l'emporte, cela signifie pour lui la même chose. Le système libéral est nu: ses électeurs de droite lui ont arraché sa feuille de vigne des valeurs, ses électeurs de gauche sa casquette d'ouvrier. La dynamique du vote «anti-système» est désormais lancée."

Partager cet article

18 commentaires

  1. c’est nouveau !

  2. Avec Juppé à la tête de l’UMP, rien à attendre de bon. Pas utile de croire qu’il reviendra sur la loi taubira alors même qu’il a créé un poste d’adjoint à la transidentité !
    Par contre, on peut légitimement supposer que le trio infernal saura organiser les élections internes à l’UMP pour obtenir le plébiscite qu’il recherche.
    Autrement dit, rien à attendre de ce côté là. C’est de la pure racaille politicienne qui n’est certainement pas étrangère à l’apparition de l’affaire qui a fait tombé Copé !

  3. Analyse d’une lucidité rare.
    A écrire en lettres d’or sur un plaque de marbre.

  4. Sur ce plan là le FN copie l’UMP et démontre qu’il n’est pas plus capable de rassembler que l’UMP. Une droite divisée, quel triste spectacle. Droites de chienlit !
    Et il y en a pour croire que les socialos vont laisser la place en 2017. Ces divisions sont ce qu’il y a de mieux pour le PS.
    Triste droite UMP ! Triste droite FN ! Quand on n’est pas capable de rassembler, la défaite est la meilleure des punitions.
    Mais le peuple trinque.

  5. Quand on aura compris qu’il n’y a qu’un seul remède et que personne ne veut l’appliquer, que nous sommes face à des fous furieux, pendant que l’islam et le talmudisme gagne du terrain, on arrivera à rien, ou plutôt au chaos, mais cela arrange certains.

  6. On peut aussi lire ceci:
    http://www.bvoltaire.fr/arnaudfournet/les-causes-profondes-crise-feue-droite-francaise,88245
    qui explique aussi que la “synthèse” qui faisait la Droite n’existe plus.

  7. @ M
    Etrange réflexion de votre part sur le FN qui ne parviendrait pas plus à rassembler que l’UMP et qu’il copierait l’UMP ! C’est du grand n’importe quoi : le FN a maintenu par exemple son refus de la loi TAUBIRA, que l’UMP a avalisée. Et puis, il n’y ya pas que les résultats électoraux récents des européennes, passagers par définition qui infirment votre point de vue. Il ya aussi le positionnement politique.
    Car il semblerait que justement, le FN rassemble à droite des conservateurs et à gauche des classes moyennes pauvres ou ouvrières pauvres, selon les critères soulignés par M. d’ARGENSON.
    C’est cette synthèse qui lui donnent une capacité de progression très importante, et c’est bien ce que souligne cet article.
    Avec un malentendu de la part de cet électorat anti système : croire que l’ennemi, c’est le libéralisme . En réalité c’est le socialisme soit national soit européen. Parce que la droite classique depuis le début de la 5ème république a passé un compromis entre le gaullisme et les comunistes, et a donc adopté une culture et une gouvernance technocratique de gauche, tout en se disant ”libérale”, comme Giscard, l’électorat conservateur assimile libéralisme avec mal absolu.
    Le FN reprend d’ailleurs cette sensibilité, très largement ancienne chez la vieille droite catholique, mais aussi la gauche catholique.
    La vie politique française est coutumière de ces glissements de blocs d’idées de la droite vers la gauche et vice versa : c’est ce qui rend la France si complexe et passionnante, si imprévisible et capable de resurgissements inattendus, comme le traditionnalisme catholique ou la MPT, ou le FN : trois phénomènes collectifs que rien n’annonçait chaque fois et qui ont perduré et marqué la société française pour longtemps.

  8. La franc-maçonnerie applique son plan : “diviser pour régner”
    Fillon, Juppé sont des candidats Bilderberg !
    Actuellement cette secte a infiltré le FN et une manigance est sur les rails pour évincer les piliers du mouvement ! Utiliser un mot bénin pour cela devient une aubaine.
    Quand les français auront compris qu’il faut s’unir pour les virer !!
    Actuellement les EU s’en prennent aux banques françaises pour faire plier la France encore plus. Attention à vos économies !
    Il serait question de signer le traité transatlantique en 2015 ! Ce serait la fin d’airbus, notamment !
    Il n’y a plus qu’une solution et ne pas trop regretter le loupé du 24 mars 2013 !
    L’ump qui porte les couleurs de l’amérique n’est là que pour se remplir les poches, tuer l’identité française ! Les français n’ont rien à en attendre !! Que des faux-culs ! Juste capables de gémir lorsque leurs trafics sont mis à jour !
    Mais qu’on se rassure la loi Taubira les protégera !

  9. Je rejoins totalement l’analyse de Pibole : nous ne sommes absolument pas dans le libéralisme. C’est même tout le contraire !
    Tout, vraiment tout est maintenant dicté par l’Etat. Il n’y a qu’à voir la somme infernale de loi qui nous tombe sur la nuque chaque année. L’Etat veut tout régenter, c’est l’anti-thèse du libéralisme.
    En fait, d’Argenson confond capitalisme et libéralisme. Ce dernier consiste justement à LIBERER les citoyens de la tutelle maternante et infantilisante de l’Etat sur tout ce qu’ils font.
    Nous sommes dans un régime de capitalisme de connivence, pas dans le libéralisme, et encore moins l’ultra libéralisme !
    Ca me tue de lire des choses pareilles.

  10. Si j’avais mauvais esprit, si j’étais soupçonneux, je me dirais que l’UMP actuel joue un jeu criminel. Qu’ils font semblant d’être en crise, ou qu’ils ne se dépêchent pas trop d’en sortir, ceci sur ordre immanent (de qui?, je ne saurais dire). Qu’ils vont assister, en pleurnichant, aux votes de plusieurs lois contraires à leurs convictions. Et qu’ils toucheront la récompense de leur traitrise, à l’échéance présidentielle prochaine. Un sauveur providentiel viendra délivrer la France du désastre encours. Mais cet homme providentiel, et son gouvernement jugeront impossible de revenir sur les lois votées.

  11. Article très pertinent !
    Je relève juste cette phrase sur le Figaro “A cet égard, la moyenne d’âge du Triumvirat qui vient d’être nommé à l’UMP (63 ans) ne risque guère d’améliorer le dialogue des générations.” Pas sûr : Ronald Reagan est devenu président à 70 ans et a été triomphalement réélu à près de 74 ans, comme jamais un président ne l’avait et ne l’a été : en dépit de son âge, il avait su parler aux jeunes.

  12. @ Pibole
    Ce qui m’étonne c’est votre absence de réflexion sur l’opposition devenue publique qui se déroule en ce moment au FN entre le père et la fille. Peut-être qu’à force de manier des idées et des concepts abstraits, vous ayez oublié les faits bien concrets comme l’époque de l’opposition entre Le Pen et Mégret en 1998.

  13. Il y a devant “La droite Forte” et “Sens Commun” un boulevard s’ils se détachaient du moribond et formaient (s’aillant ou pas) un parti vraiment DE DROITE! Celui-ci ponctionnerait la moitié des électeurs du FN.

  14. @ M
    Je ne parlais que de l’article de M. d’Argenson.
    Cas totalement différent entre 1998 et 2014, non ?
    Megret était alors le vrai racialiste nlle droite soutenu par les gens du grece au sein du FN : il avait publié ses 40 propositions dont certaines étaient carréement à la limite de la discrimination, par rapport au droit français. La fille de JM LP n’a aucun rapport avec aucun extrêmisme de quelque sorte que ce soit. Elle parait vouloir gagner en 2017, et sans doute aussi conquérir qq régions en 2015 ou 2016. On peut la comprendre : cela crédibiliserait sa candidature totalement en 2017.

  15. @ Charles -henry
    Un peuple nourri à l’étatisme depuis 2 siècles et demi ne se désintoxique pas facilement. Le système éducatif en rajoute une dose en formatant les esprits à l’égalitatrisme jacobin socialisant. Que faire ?

  16. Je pense que jean-Claude se trompe : Sens commun et droite Forte n’ont pas de leaders crédibles, et n’ont rien en commun surtout. On a l’impression que les électeurs FN veulent autre chose, qui soit neuf. Pas des réparations ou des rustines de droite.

  17. @ jo
    “La franc-maçonnerie applique son plan : “diviser pour régner”
    Fillon, Juppé sont des candidats Bilderberg !”
    Le noyautage….
    Le patriotisme…cloué…au pilori….
    Fillon..Juppé et les autres…
    fric et carriérisme…
    L’on doit le reconnaître…
    seul un séisme “major”…
    fera bouger les lignes!

  18. C’est une bonne chose que les chrétiens et autres patriotes réalisent enfin qu’ils sont bernés et trahis par l’ump !
    Maintenant, s’ils pouvaient aussi enfin comprendre qu’ils se font cyniquement manipuler par les médias et l’umps qui les incitent à ne pas voter FN comme solution ,qu’ils se libèrent du matracage politichien pour prébendiers umps antinationaux ,nous arriveront à obtenir l’arret de l’invasion migratoire qui met en danger notre territoire ,et comprendre que se libèrer des chaines mondialistes de toutes les trahisons ,c’est dire non à l’UE et autres spéculateurs menteurs faux-amis ….
    L’équation est claire le France pour les notres ,l’ascenseur social pour les francais de souche ,le respect envers les cathos et patriotes ,le controle des interets vitaux de notre nation plutot que la dictature drapée en horipaux à moraline espionneuse vénimeuse des censeurs diffamatoires anti-fn

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services