Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Crise au CESE

Le numéro 145 du magazine Liaisons sociales consacre un article sur le Conseil Economique, Social et Environnemental, estimant qu'il coûte cher, qu'il est inutile, qu'il est "en pleine crise" et que le climat interne "se dégrade". Sur les 3 pages de l'article, nos 700 000 signatures contre la loi Taubira sont mentionnées :

C

Partager cet article

9 commentaires

  1. La suppression du CESE, qui s’est autosaisie pour auto-démontrer son inutilité lors de la pétition rejetée, serait une source d’économie pour le budget de l’Etat.

  2. Quoi d’étonnant à cette crise ?
    Le rejet de la première pétition citoyenne en février dernier, qui portait pourtant sur un sujet de société entrant dans les attributions du CESE, a démontré l’inutilité et le caractère onéreux de cette institution financée par l’argent des citoyens.
    Il a révélé que celle-ci tournait en rond depuis son origine, étant composée majoritairement de syndicalistes “planqués” et de “recalés” du suffrage universel, bref de “has been” n’ayant aucune envie de s’opposer aux décideurs politiques, ministres et parlementaires.

  3. C’était un bidule théodule pour des planqués inutiles grassement rémunérés sans rien glander mais potes pistonnés par le système des tous pourris .
    Le CESE ne sert à rien et coute cher au contribuables ,comme tant d’autres bidules théodules inventés par l’umps pour y caser coquins et requins des copains umps .
    C’est ainsi d’ailleurs que le lobby des fonctionnaires fonctionnent ! La moitié d’entre eux ne servent à rien d’autres que figer le système dans sa mentalité kommuniste/socialiste arrogante et indifférente envers les contribuables …..

  4. Moi, je ne suis pas d’accord pour qu’on critique le CESE. Ca permet, comme beaucoup d’autres institutions, de recaser des politiques plus ou moins sans mandats, ou des copains des politiques, et de les payer à ne rien faire, comme ça, ils s’usent pas trop, des fois qu’ils pourraient resservir. Le CESE, C’est créateur d’emploi, c’est démocratique (ça fait toujours bien de dire ça, même si on ne sait plus trop ce que ça veut dire), ça fait sérieux, un peu écolo (ça plaît toujours, ça).
    Remarquez, si on le supprime, le CESE, on peut aussi supprimer le Sénat, qui valide ce que l’Assemblée Nationale a voté, il fait donc double emploi, mais aussi l’Assemblée Nationale, qui vote comme le gouvernement lui a dit, et le Conseil Constitutionnel, puisqu’apparemment toutes les lois votées SONT constitutionnelles.
    On gagnera du temps et le choses seront plus claires.
    On gardera juste le Président Hollande : il est bien, Hollande, il a l’air gentil. Pas très malin peut-être avec son toast offert aux marocains, et puis il confond un peu les chinois et le japonais (faut dire, c’est loin !) On garderait Valls, c’est un bon flic, un peu dur de la matraque et du lacrymo, mais sympathique. Non ? On garderait aussi Najat, elle est décorative, et puis Taubira (bon pas pour le côté décoratif,bien sûr, mais en cherchant bien peut-être qu’on finira par lui trouver des bons côtés… (Bon, j’ai dit : “peut-être”)

  5. Des économies s’imposent ! plutôt que de supprimer des postes et des régiments dans l’Armée, SUPPRIMONS LE CESE !
    Vous avez le savoir-faire maintenant, lancez une pétition pour supprimer le CESE, vous ne manquez ni d’arguments ni de volontaires !

  6. S’il est un organisme qui ne sert strictement à rien c’est bien le CESE, c’est un nid de planqués qui coûte une fortune aux Français.
    Le CESE c’est l’excellence de la vacuité!

  7. La république ne compte plus le nombre d’instances qui ne représentent rien et sont de simples chambres d’approbation: CESE, Comité d’éthique, Conseil Machin, Conseil Truc, Cour des…

  8. Le CESE est une institution inutile et remplie de planqués recasés aux frais de l’Etat.
    D’ailleurs, j’ai vu que le directeur de cabinet se présentait dans le 7e arrondissement de Paris.
    J’espère que les cathos lui feront payer l’affaire de la pétition.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services