Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société / Immigration / Non classé

Criminalité et délinquance en Ile de France : “près de 40 % des mis en cause sont des étrangers”

Criminalité et délinquance en Ile de France : “près de 40 % des mis en cause sont des étrangers”

C’est la préfecture de police qui le dit. par ailleurs, la proportion des étrangers mis en cause ailleurs en France est également très élevée. Mais puisqu’on vous dit qu’il n’y a aucun lien entre immigration et délinquance… Et les chiffres ne précisent pas la proportion des issus de l’immigration dans les 60% restants :

D’une manière générale, tous types de crimes et délits confondus, «près de 40 % des mis en cause» dans l’agglomération parisienne sont «de nationalité étrangère», qu’ils soient clandestins ou en situation régulière, révèle la «PP».

C’est deux fois plus qu’ailleurs en France, en zone police, où les étrangers pèsent 20 % des mis en cause. La proportion est même de 47,6 % dans Parisintra-muros. Un mis en cause sur deux. Le ratio est de 12,5 % de mis en cause étrangers à la DDSP du Nord, 27,4 % dans celle du Rhône et 22,3 % dans celle des Bouches-du-Rhône.

Lors d’un procès intenté à Eric Zemmour en 2016, Jean-Pierre Chevènement, ancien ministre de l’Intérieur, avait écrit au président du tribunal :

Il suffit, comme j’ai eu l’occasion de le faire, de consulter les listings de la Direction centrale de la sécurité publique du ministère de l’intérieur, pour constater que plus de 50% des infractions constatées étaient imputables à des jeunes dont le patronyme est de consonance africaine ou maghrébine.

Partager cet article

8 commentaires

  1. Bien-sûr que si on ajoute les “français” naturalisés on arrive à 70% minimum. C’est ce qu’on a appelé les chances pour la France.
    Tout cela est bien voulu et permettra à notre dictateur en herbe de justifier un état policier avec caméras partout, flicage informatique, écoutes téléphoniques, censure sur internet, écoles hors-contrat interdites ou sous surveillance étroite (pour ce qui concerne au moins les écoles catholiques), bref une douce France de notre enfance.
    Rien de pire qu’un dictateur qu’on appelle de nos vœux et qui se présente en salvateur.

    • En fait on peut logiquement en déduire que, pour ceux qui ont reçu leur nationalité française, le pourcentage de 40% est le même puisque ce sont les même origines… On est donc à 80% et non à 70%.

      Il faut toutefois tenir compte du fait que les “français de papier” sont beaucoup plus nombreux que les clandestins ou les étrangers en situation régulière. Il faut donc revoir cette estimation à la hausse…

  2. Et on ne compte pas, bien entendu, les “français” dont les quatre grand-parents étaient algériens…

  3. Ce sont les faits qui sont racistes.

  4. “près de 40 % des mis en cause”
    Cela ne veut pas dire que 1 mis en cause crée 1 fait.
    Cela ne veut pas dire que sur 100 faits 40 sont dus à des étrangers.
    Ils serait intéressant d’avoir la statistique brut.
    Je soupçonne les étrangers d’être de gros récidivistes…

  5. des étrangers …. mais combien des autres ont des prénoms étrangers?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services