Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : politique / France : Politique en France / Médias : Désinformation / Pays : Russie

Crimée : amnésie et incohérence occidentales

Deux analyses parues dans Figaro Vox dont voici des extraits :

Jean-Christophe Buisson compare le "deux poids, deux mesures" politico-médiatique entre la Crimée et le Kosovo, la minorité tatare et la minorité serbe :

"Quant aux reporters dépêchés en Crimée ce funeste 16 mars 2014, entre deux interviews de babouchkas caricaturales se réjouissant de voir leur région revenir sous la protection de «saint Poutine», ils n'ont de cesse d'interroger ceux qu'ils considèrent comme les plus purs des Criméens: les Tatars. Ah, les opportuns Tatars! Si présentables, si attachants, si éloignés des horribles Serbes du Kosovo! Ils sont minoritaires dans la péninsule depuis son repeuplement russe au XIXe siècle puis leur déportation massive en Asie centrale sur ordre de Staline en 1944 ; on les plaint d'avance, on leur prédit un destin à l'abkhaze, on les suppose destinés demain aux pires pogroms. Et si on rappelle à l'envi qu'ils furent les premiers à habiter la Crimée (ce qu'on se gardait de souligner à propos des Serbes, qui avaient pourtant fait du Kosovo le cœur de leur empire médiéval dès le XIIIe siècle quand aucun chroniqueur byzantin ne mentionne la présence d'Albanais dans la région à cette époque), on oublie volontiers de noter combien ces musulmans sunnites aux mœurs aussi sauvages que violentes étaient considérés, jusqu'au XVIIIe siècle, comme des monstres absolus: pillards de villages chrétiens, marchands d'esclaves, ils avaient même brûlé Moscou en 1571. Seuls les Cosaques parvenaient alors à leur tenir tête – et encore.

Ainsi va la mémoire médiatique occidentale : à circulation alternée."

Jacques Sapir démonte les arguments occidentaux qualifiant le référendum en Crimée d'"illégal":

"[La décision de tenir un référendum en Crimée] est donc une réaction à la rupture de l'ordre constitutionnel à Kiev. Elle n'est ni légale ni illégale dans la mesure où cet ordre constitutionnel n'existe plus. Qualifier le référendum d'illégal du point de vue de la loi ukrainienne est donc une profonde sottise et montre de la part des dirigeants qui utilisent cet argument une incompréhension totale des principes du Droit.

Du point de vue du Droit international, deux principes s'opposent, l'intangibilité des frontières et le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes. Si les pays qui aujourd'hui s'opposent au référendum avaient fait pression pour que le gouvernement de Kiev remette son pouvoir à un gouvernement de concorde nationale, réunissant toutes les parties en présence, ils auraient eu quelques droits à faire valoir le principe de l'intangibilité. Mais, ayant choisi de reconnaître unilatéralement un gouvernement ne représentant qu'une partie de la population, ils ne peuvent plus user de cet argument sans contrevenir directement au second argument, celui sur le droit des peuples."

Partager cet article

18 commentaires

  1. http://vudefrance.fr/articles/wladimir-poutine-de-lukkraine-a-la-russie
    Excellente analyse historique et contemporaine de la situation en Ukraine

  2. Cet économiste spécialiste de l’Union Soviétique et de la planification socialiste, notoirement lié à la Russie, est-il le mieux placé pour traiter de ce sujet ?
    Il ne pose pas la question préalable : l’ordre institutionnel ukrainien était-il un ordre démocratiquement juste. La corruption et la mise hors état d’agir de l’ex président, victime d’un empoisonnement qui l’a laissé diminué, puis la mise en prison de Ioulia Ioutchenko à l’origine de la première révolution, tout cela avait permis au président chassé et qui s’est enfui de lui-même, de se faire élire dans des conditions très contestables.
    Cette analyse est une fausse analyse : elle repose sur l’élimination de la moitié de la question. Et ne démonte rien du tout.
    Si Hollande avait été élu face à une opposition ainsi traitée, que dirait M. SAPIR ? C’est de ce point de départ qu’il faut raisonner.

  3. La Russie ne pouvait pas laisser faire les ricains qui comptaient installer un base de l’Otan en Crimée en profitant du coup d’état favorable aux USA …..pour narguer et menacer ensuite la Russie et son droit maritime de circuler vers la Méditerranée .
    Un monde multi-polaire plutôt qu’une dictature mondiale à pensée unique, voilà pourquoi nous pouvons approuver que la Russie et la Chine , et qui sait demain l’Amérique du Sud et même l’Europe ne se soumettront plus aux manipulations unipolaires au seul profit des ricains qui sèment la zizanie partout .
    Nous avons plus d’intérêts utiles aujourd’hui avec la Russie qu’avec les pernicieux ricains qui veulent nuire à nos intérêts stratégiques en manipulant les occidentaux contre la Russie .

  4. Ce qui est fait est fait, désormais la Crimée n’appartient plus à l’Ukraine.
    Reste à régler certaines modalités.
    Les troupes ukrainiennes coincées dans leurs casernes ou leur bases, les marins ukrainiens bloqués sur leurs navires pourront ils regagner leur pays avec leur équipement ?
    Dans le cas contraire cela risquerait de mal se passer.
    Il y a aussi les soucis d’infrastructures. L’eau et et l’électricité de la Crimée proviennent quasi totalement d’Ukraine, les moyens de communications aussi.
    Cela sera un gros chantier pour l’économie russe, pas en meilleure forme que l’économie de l’Union européenne.
    Et le grande question, la seule importante maintenant est en suspens.La Russie se contentera t-elle de la Crimée ? Ou bien elle choisit l’aventure en voulant venir en aide à tous les frères russes, de l’Estonie à la Transnistrie ?

  5. Ah là là…
    Dès qu’il s’agit de crier sus aux musulmans, on trouve tout de suite un consensus…
    Mais rien n’est si simple dans l’Histoire!
    Certes, les Mongols venus vers l’ouest – nommés Tatares (Tatars) par les Russes ont colonisé la Russie…au XIII eme siècle…
    Pourtant ce sont eux qui, étant suzerains de la “Rus de Kiev” ont investi comme prince de Kiev, le prince de Vladimir, Alexandre – dit plus tard Nevski – sans lequel la Russie orthodoxe naissante serait disparue sous les coups…des chrétiens: en l’occurrence les catholiques Chevaliers Teutoniques et les Suédois…
    Ces mêmes Tatares, devant les incursions de plus en plus menaçantes des Lettons et des Lithuaniens au nord, vont fortifier Moscou au XIV eme siècle et en faire le siège du patriarcat orthodoxe. La ville devenue le nouveau pôle religieux, administratif et militaire sera de facto… la nouvelle capitale de la Russie…
    Eh oui, c’est aux Tatares de la Horde d’Or que l’on doit l’érection de Moscou en capitale de la Russie aux dépends de Kiev!
    Et le tsar va en virer définitivement les Mongols un siècle plus tard: Ivan III en 1480
    Tout n’est jamais blanc ou noir…
    http://vudefrance.fr/articles/wladimir-poutine-de-lukkraine-a-la-russie

  6. Les occidentaux, américains ou européens, seraient mieux inspirés en s’occupant de nettoyer leurs écuries d’Augias : décadence culturelle, intellectuelle, matérielle et morale, il y a du ménage à faire!
    Mais non, les pauvres types se croient en position de donner des leçons au monde entier et à la Russie en particulier.
    Prenez exemple sur la bananeraie européenne, qu’on vous dit!!
    Arrogance, corruption, incompétence, incohérence, mauvaise foi, mensonges sur mensonges, justice pourrie, media vendus, la suffisance de ce beau monde n’a d’égale que son insuffisance

  7. se souvenir des Allemands des Sudètes (en Tchécoslovaquie), dont le territoire fut annexé au “grand” Reich en septembre 1938 (à cause des mines, comme maintenant le gaz de Crimée)?

  8. Et Poutine de répondre à Obamollande : “Ma confiance est en Dieu et en mon droit ; et la Russie, j’en suis garant, saura se montrer en 2014 ce qu’elle fut en 1812…”

  9. Hollande 16% des inscrits au premier tour, élu : c’est démocratique!
    Rattachement de la Crimée à la Russie, 96% des votants soit 80% des inscrits : dictature!!

  10. Mais qu’avons nous fait , nous occidentaux , sous la houlette de l’OTAN et avec la bénédiction de l’ONU , en ex Yougoslavie, sinon que de dépecer ce pays , intervention brutale fondée sur des mensonges : génocide et charniers qui n’ont jamais existé . Nous avons arraché le Kossovo , berceau de la Serbie, à Belgrade , nous avons bombardé le peuple Serbe , pourtant ami de la France aux époques tragiques et ruiné son économie. Le Kossovo est devenu maintenant un pays maffieux qui pratique l’épuration ethnique, qui exporte ses truands vers les pays occidentaux

  11. Le Référendum en Crimée : Pourquoi ? Comment ? Quelles conséquences ?
    http://www.blogactualite.org/2014/03/la-crimee-vote-la-russie-et-apres.html

  12. lorsque les tchetchénes ont voulu quitter la fédération russe , Eltsine puis Poutine ont envoyé l’ armée qui a fait des centaines de milliers de morts…..

  13. @qi
    Ce plagiat sur les merdias mainstream est un magnifique point godwin…

  14. Il y a tout de même une différence fondamentale entre la Crimée et le Kosovo : la première était a peu près pacifiée, tandis que le second vivait une véritable purification ethnique. Ça change un petit peu la perspective, non ?

  15. Luc Ferry, sur une chaîne de télévision à fustigé hier le Ministre des Affaires étrangères de la France et l’Europe pour leur position imbécile dans l’affaire de Crimée. Arguments à l’appui.

  16. @Eljojo
    Les putchistes néonazis de la place Maïdan, trouvez-vous cela pacifié et légal ?
    Arrêtons d’être borgne selon nos intérêts !
    Pour l’instant l’action de Poutine a évité un bain de sang entre ukrainiens et justement évité que cela ne finisse commme le Kosovo.
    Belle prévention de Poutine. Espérons que les faucons US ne rajouteront pas à nouveau de l’huile sur le feu quitte à déclencher une guerre d’envergure dont ils ont le secret.

  17. @ el jojo : véritable épuration ethnique , pouvez vous préciser ?

  18. Historiquement..la Crimée est Russe…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services